Publié: 28 août, 2008 dans Questions existentielles

 

Ma vie, si je la ramène à sa plus simple expression, pourrait être considérée comme étant le « – » entre les deux dates qui aparaitront sur ma pierre tombale…

Choquant d’y penser?

 

Mon premier jet était « qui aparaitront sur VOTRE pierre tombale« . Amusant non? Bien qu’on se sache mortel, on n’envisage pas facilement qu’un jour on n’y soit plus et que la terre continue de tourner malgré tout.

commentaires
  1. Solange dit :

    Moi j’y pense de plus en plus souvent et j’aime pas ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s