Sarko

Publié: 4 février, 2009 dans Politique
Tags:, ,

«Si notre idée est forte, on n’a pas besoin d’être imbécile. On n’a pas besoin d’être agressif».

Nicolas Sarkozy

Donc, Sarko n’a pas d’idées fortes. CQFD

commentaires
  1. Acouphene dit :

    symbole de l’esprit d’ouverture 😉

  2. Zoreilles dit :

    Il ne s’est pas fait d’amis, le sosie de Louis de Funès!

  3. azuldelmar dit :

    Si Gwendal verrait ça. Je vais l’aviser 🙂

  4. Gwendal dit :

    Bravo ! Et dire que c’est ça qui nous représente ! Qu’est-ce que vous allez pensez de nous après ça… hein ?

  5. pierforest dit :

    @Gwendal: Diriger un pays n’est pas une tâche facile et malgré son tempérament explosif, son égocentrisme marqué, ses ambitions de petit empereur et ses remarques parfois déplacées, Sarkozy a le mérite de vouloir amener le changement et j’admire cela chez lui. Il est vrai que l’on juge parfois à tort un peuple à ses dirigeants, mais fondamentalement, je ne crois pas que le citoyen moyen change beaucoup lorsqu’on élit un nouveau Président. On espère que le pays va changer, va s’améliorer, mais on ne le voit pas dans le sens de: « Ce Président va changer MA façon de faire et c’est pour ça que je vote pour lui ». On imagine surtout qu’il va changer les autres. loll

  6. Cath' dit :

    Je crois qu’au moment de son éléction quasi tout le monde y a cru…
    maintenant nous nous rendons compte qu’il y a eu beaucoup de blabla !
    rien que pour le service minimum à la SNCF, les cheminots continuent à tout bloquer régulièrement et nous continuons nous {les « usagers » et non les « clients »} à payer nos pass’Navigo et à rester sur les quais…
    mais lui dit que maintenant en temps de grèves plus personne ne s’en rends compte… qu’il prenne les transports au lieu de sa voiture présidentielle pour voir un peu…

    Il y a peu de temps j’ai entendu un humoriste dire qu’il ne pouvait pas relancer la croissance vu qu’il n’avait pas fini la sienne

    Je ne suis pas très calée en politique j’attendais de voir comment ça allait ce passer pour les trains vu que je suis concernée… je n’ai vu aucun changements

    là il parle de la suppression de la taxe professionnelle pour les petites entreprises, si cette fois c’est mis en place et pas juste des mots
    ça vas permettre de sauver beaucoup d’emplois
    mais mettre les villes et les collectivités dans un gros casse-tête financier pour combler les manques de recettes….
    Bref quoi qu’il fasse il y aura toujours le contre coup de sa décision
    par ce que la taxe pour le carbonne ok ! mais ça concerne tout de même nettement moins d’entreprises vu que toutes les entreprises du médecin à la personne travaillant à domicile paye cette fameuse taxe…
    une amie travaille chez elle et on lui facture 800€ par an !
    ma soeur qui travaillais dans un cabinet médical et louait une pièce payait + de 1500€
    ça sent encore les paroles en l’air j’ai l’impression…

    Bienvenu chez Sarkoland 😉

    Bises

  7. pierforest dit :

    @Cath: Trop drôle cette blague sur la croissance. loll

  8. Gwendal dit :

    Bonjour !
    Lorsque l’on vote pour quelqu’un, c’est que l’on est d’accord avec les idées que celui-ci défend… Ou du moins que l’on adhère à la plupart d’entre elles. C’est dans l’espoir que les choses vont s’améliorées pour soi comme pour les autres et qu’elles vont aller dans le sens qui se rapproche le plus de notre conception de la vie et de la société. Que Sarkozy passe pour un bouffon mégalomane aux yeux du monde, n’est pas si grave… Ce qui est grave, ce sont ses actes. Cet homme fait le mal autour de lui. Il veut réformer un pays, mais tout ce qu’il arrive à faire c’est détruire les fondements même de notre société. Sa dernière obscénité étant de se servir de la crise financière pour mettre en coupe réglée les services publics, au profit d’une idéologie libérale dont nous avons vu qu’elle nous conduit dans le mur… Au lieu de le soutenir et en assurer la pérennité.
    @Cath’ : peut-être faudrait-il préciser à nos amis québécois un chiffre tout bête qui va à l’encontre des idées reçues sur les français. Dans la SNCF (les trains), seuls 5% des retards enregistrés sur une année sont dus à des mouvements sociaux…

  9. Cath' dit :

    Bonsoir Gwendal,

    Je prends le train de banlieue tous les jours, il ne ce passe pas une semaine cela depuis des années sans aucun retard ou train supprimé… alors effectivement une journée de grève pour les usagés est quasi une journée comme les autres 😉
    je fais une grande différence entre les différents services publiques.
    Les fonctionnaires des hopitaux qui ont des centaines d’heures supplémentaires non payées, et qui font grève avec juste un brassard mais qui travaillent malgré tout.
    Les policiers mal payés qui eux ne sont pas protégés des sauvages qui sont relachés à peine arrêtés.
    les pompiers, les profs, les profs etc etc

    La majorités des syndicats SNCF abusent et nous prennent en otage
    est ce qu’ils pensent à ceux qui ont des rendez vous important ?
    à ceux qui ont besoin d’aller travailler ?
    J’ai fais connaissance d’un petit garçon qui prends le train un fois par mois pour être hospitalisé pour un ostéoblaste {cancer de la cheville}
    le mois dernier il a loupé sa chimio par ce qu’il est arrivé avec 2 heures de retard à son rendez vous, et pour couronner le tout comme il est resté sur le quai il a pris froid… vas lui expliquer que certains font grève 3 semaines par ce qu’ils n’ont pas eu leurs 30 embauches supplémentaire…

    j’espère que tu n’es pas cheminot sinon heureusement que je suis cachée derrière mon écran 😉

  10. Gwendal dit :

    Mais c’est bien là le problème Cath’. On te fait croire que tous les désagréments que tu subis sont dus à des syndicalistes hargneux, alors qu’il n’en n’est rien. Les chiffres le prouvent. Pour ce qui est des services hospitaliers, faire la grève avec un brassard est certes noble, mais totalement inefficace ! Depuis combien de temps est-ce que l’on voit nos pompiers se déplacer dans leur beaux camion rouge avec marqué « pompier en grève » dessus ? Des années que cela dure ! Tout simplement parce que cela n’a aucune impacte dans la vie des gens. Et il ne serait pas moral que cela en est… Donc les gouvernements (droite comme gauche) s’en foutent. Par contre, il suffit que l’on bloque deux jours des raffineries et les camionneurs touchent une prime. Il suffit que l’on arrête les trains, et les revendications sont acceptées… Le rapport de force, c’est le seul moyen de faire avancer les choses dans ce pays… Et rassure toi, je ne suis pas cheminot :), je suis juste un citoyen concerné !
    Mais bon, n’oublions pas notre hôte ! Quant-est-il dans la belle province ? Vous ne nous en voulez pas trop que notre bienaimé président est sous-entendu que les souverainistes faisaient du sectarisme ?

  11. pierforest dit :

    Bonjour Gwendal,

    Disons que les propos de Sarko ont ravivé les plaies au Québec, chez ceux qui aspirent un jour à faire leur propre pays alors que les anglos du reste du pays se sont réjouis de voir la France de leur côté contre les méchants séparatistes. C’est perçu ici comme si la France nous retirait son soutien implicite et tirait un trait sur les propos de De Gaule qui nous avait souhaité un « Québec Libre ».

    Pour ce qui est des rapports de force, j’aime bien l’approche que prenait Ghandi pour résoudre les conflits.

    Merci de tes commentaires, je les apprécie,

  12. Gwendal dit :

    Bonjour et merci !
    Foutre en l’air quarante ans de relations amicales en cinq minutes ! C’est du boulot efficace, non ? Cela-dit (et là, loin de moi l’idée de prendre sa défense !), il faut relativiser un peu son propos et le mesurer à l’aune de notre politique franco-française. Il ne peut pas stigmatiser les corporatismes dans son propre pays, et louer les désirs d’émancipation d’un autre… C’est que nous en avons quelques-uns nous en aussi en France qui aimeraient faire la même chose, les Corses, les Basques…
    Lâcher le Québec plairait également, je pense, aux américains et au gouvernement du Canada, mais par contre je peux te dire que le peuple français, lui, il n’aimera surement pas !

  13. Gwendal dit :

    C’est encore moi… désolé ! L’action du Mahatma Gandhi était, si mes souvenirs sont bons, également basée sur la confrontation et le rapport de force. La force d’inertie d’un peuple contre le colonialisme anglais.

  14. pierforest dit :

    @Gwendal: Oui, tout à fait. Ghandi était un activiste et un révolutionnaire, mais son action était fondée sur la non-violence. Un peu comme le Dalai Lama au fond. Les résultats sont sans doute plus longs à obtenir, mais ils sont plus profonds. Il ne s’agit pas de gagner des batailles, mais bien la guerre.

  15. Gwendal dit :

    Je suis d’accord avec toi Pierre, la non-violence est toujours préférable, ne serait-ce que parce qu’elle légitimisme d’autant plus le mouvement. En termes d’image, ça le fait beaucoup mieux… Cependant, même si c’est dommage, il ne faut jamais exclure la violence. Ou plutôt, la possibilité éventuelle d’un recours à la violence… Même si elle est condamnable, sa simple « existence virtuelle » sert à la cause que tu défends.
    « Quand les hommes de cent trente kilos disent certaines choses, ceux de soixante kilos les écoutent… » 1963 : 100 000 Dollars au soleil, Henry Verneuil, dialogues de Michel Audiard).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s