La motivation

Publié: 20 février, 2009 dans Bonheur, motivation
Tags:, ,

motivation

 

 

 

Qu’est-ce qui vous fait avancer, qu’est-ce qui vous motive dans la vie? 

La peur d’échouer?

Le plaisir de réaliser des projets intéressants?

L’atteinte de résultats concrets?

La motivation est un sujet qui a été analysé à de nombreuses reprises et surtout dans un contexte professionnel, mais les concepts demeurent les mêmes pour notre vie personnelle. La motivation est un processus psychologique qui nous amène à répéter des comportements ayant suscité des sentiments satisfaisants par le passé. Tout comme le rush d’endomorphine incite le jogger à répéter l’expérience, ce même sentiment peut survenir dans toutes sortes de situations qui nous sont propres.

Une des théories intéressantes est celle de Herzberg qui nous dit qu’on ne devient pas satisfait en s’attaquant à nos insatisfactions, parce que cette façon de faire nous rendra simplement moins insatisfaits. La vrais satisfaction ne s’obtient que par des facteurs de motivation, ceux qui nous amènent à nous dépasser, à aller au bout de soi, à sortir de notre zone de confort à prendre des risques et à triompher. 

commentaires
  1. Caro et Cie dit :

    Le plaisir de réaliser des projets intéressants et motivants… J’adore l’imprévu, la déstabilisation, le nouveau! Je fonce quand j’ai envie de faire quelque chose, sans peurs ni regrets…

    À 28 ans, nous avons tout risqué pour démarrer une entreprise, avec 4 enfants à charge… Et nous avançons toujours de la même façon encore aujourd’hui!

    C’est beau d’avoir des idées mais encore faut-il aller de l’avant pour les réaliser…. 😉

  2. unautreprof dit :

    J’aime le sentiment d’être en action, de faire avancer les choses oui, mais surtout, de passer par l’art, par le plaisir d’apprendre, par les relations sociales pour faire évoluer les situations, pour motiver les élèves, pour avancer avec les collègues vers une réalité plus vraie, plus belle, plus plus…
    Ce qui me motive est la passion des autres qui rejoint la mienne, l’impression d’être utile et d’aider.

  3. Encre dit :

    Comme les autres, le plaisir de réaliser des projets qui m’intéressent. Me dépasser, mais là où j’aime le faire (et non là où je m’impose de le faire), trouver en moi mon propre principe d’action plutôt que d’agir de façon réactive comme je ne l’ai que trop fait.
    C’est un beau billet qui porte à réfléchir 🙂

  4. azuldelmar dit :

    Allô Pierre:
    Ce qui me motive dans la vie: l’envie de comprendre les phénomènes et de savoir qu’il y a encore et encore, que l’univers et tellement rempli des procès, d’idées, et que ça ne s’achève jamais 🙂
    Jolie illustration….
    Bon samedi.

  5. Zed Blog dit :

    À la base? L’amour. Sous toutes ses formes.

    Ça donne envie de créer, de théoriser, de /se/changer et les structures sociales, de donner sa chemise avec tous ses boutons, même malheureux/se.

    L’un de mes petits chats, bébé, se couchait sur mes pieds pour avoir droit aux mêmes câlins que je donnais à deux autres minous que je faisais manger, n’ayant que deux mains. Il restait là jusqu’à ce que ce soit son tour.

    Pierre, ce minou était si goinfre que je devais le tenir afin qu’il se donne un peu de temps pour avaler entre les bouchées.

    L’amour. Réciproquement, simultanément, de soi, de certains autres. C’est le premier des appétits à combler, celui qui donne des ailes pour déplacer les montagnes ou du courage pour affronter presque tout. Presque tout. La perte d’amour nous met en danger même s’il y en a encore autour de nous.

    Toi??? Le plaisir, le bonheur, le partage? Je regardais tes libellés l’autre jour et c’est ce que ça me dit. Et mon petit doigt me dit aussi que tout ça repose aussi sur l’amour. C’est je crois ce qui fait gonfler le libellé « plaisir », qui nourrit à son tour … l’« amour ». Est-ce que je me trompe?

    J’aime bien l’idée d’essayer de transformer ce qui cause les insatisfactions.

    Zed ¦)

  6. Jackss dit :

    La photo est bien choisie.

    Elle n’est pas simplement amusante. Le thème que tu exploites si bien me rejoint dans mon univers actuel. L’aventure que nous vivons ici est stimulante comme c’est pas possible. Ce qui semblait au départ comme une idée de fous pour des retraités et devenu mon plus beau jardin de rêves. Je n’ai jamais été aussi bien.

    Les commentaires qui précèdent le mien m’ont beaucoup inspirés aussi.

  7. pierforest dit :

    @Caro: J’ai beaucoup d’admiration pour ce que vous avez fait. Fonder une entreprise dans ce contexte était tout un défi, un défi personnel, professionnel et familial. Il faut du courage pour se lancer ainsi à l’aventure, mais Dieu que ça doit être motivant d’être ainsi dans l’action.

    @UneAutreProf: Ce que tu décris est l’une des motivations les plus fortes que puisse avoir un individu, celle d’être utile à la société, mais ton action en est aussi une de sauvetage. Tu sauves des vies en permettant à ces jeunes de croire en leurs possibilités. Ahh, si tous les profs étaient comme toi!

    @Encre: Oui, la motivation intrinsèque, l’autre forme de motivation la plus élevée et il est clair que dès que tu touches à l’art, ta motivation semble à son maximum. Ce sera une seconde carrière, j’en suis persuadé.

    @Azul: Améliorer ses connaissances, avoir le sentiment de comprendre mieux comment fonctionne notre monde, avoir plus de contrôle sur celui-ci, fait également partie des motivations intrinsèques. Et sans doute que d’être sur un vélo de course en pleine compétition serait également très motivant pour toi. 🙂

    @Zed: Oui, l’amour sous toutes ses formes est un fantastique catalyseur et tu es une grande idéaliste. Ceux qui changent le monde ont toujours une action qui ressemble à la tienne, ils le font d’abord pour les autres et ce faisant, y puisent eux-même beaucoup. Je comprend pour tes chats, on en a 3 à la maison maintenant et j’adore ces bêtes, le « miaww » tout délicat de Nelly, une petite chatte noire et blanche qui vient ainsi quémander un calin ou celui, plus ferme de Mozart (un futur immense matou) qui demande qu’on lui ouvre la porte une dizaine de fois par jour, ou Stella (la maman) qui s’imagine toujours qu’on est à la cuisine pour lui préparer quelque chose (faut dire que Josée les gâte pas mal) 🙂

    @Jackss: Est-ce que tu veux dire que d’imaginer une femme en bikini t’aide à marcher plus vite à Havre-St-Pierre en plein hiver? :). Tu es tout près des îles Mingans. C’est un endroit magique que je compte bien aller visiter un jour. J’envie ces beaux moments que tu passes, si près de la nature.

  8. pierforest dit :

    @Zed: Ce qui me motive moi, c’est un peu tout ça. Voir les gens heureux autour de moi, enrichir mes connaissances, réaliser des projets innovateurs, sentir que je peux changer les choses, que j’ai du contrôle sur ma vie, mais aussi de découvrir mon potentiel à faire fonctionner l’engrenage dans la bonne direction. Ces moments de plaisirs, d’amour de bonheur, tout cela est un tout.

  9. Zed Blog dit :

    Pierre, rien ne rend meilleur/e que de voir le bonheur auquel on a contribué, et avec lequel on se sent en accord avec soi, pour moi. Du vrai de vrai bonheur. ¦) Quel beau sujet, encore… Zed

  10. marika dit :

    Bonsoir Pierre,

    Ce qui motive injustement à mon avis et pour un bref moment c’est la carotte au bout du baton.

    Ce qui me motive? C’est le défi. Ensuite, c’est de maintenir à jour le désir. Valable dans tous les créneaux de la vie.

  11. marika dit :

    Alors cette semaine de plein-air « rond »?

    Avez-vous profité de l’extérieur? Du ski, de la raquette?

  12. pierforest dit :

    @Marika: Ce fut une semaine fantastique. De la lumière partout et un paysage à couper le souffle. On a surtout pris des marches en forêt et on a passé du bon temps ensemble tous les deux. Un bien agréable petit nid que l’on se promet de revisiter. Les gens de Sutton sont vraiment sympathiques.

  13. hachiko dit :

    La peur d’échouer ne me motive pas… au contraire. Je n’aime pas perdre. Alors j’ai appris à assurer mes arrières, du mieux que je peux. La quasi certitude de réussir, gagner, aller de l’avant, ça me motive. L’attente de résultats aussi. Mais surtout, le plaisirs de faire, réaliser, construire, … Le tout, saupoudré d’une bonne dose d’envie de vaincre !

  14. pierforest dit :

    @Hachiko: Le plaisir de la victoire est effectivement un puissant catalyseur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s