Le bonheur c’est…

Publié: 9 mars, 2009 dans Bonheur, compostelle
Tags:,

Compostelle

commentaires
  1. Jackss dit :

    Être toujours prêt à accepter le pire, nourrir et partager l’espoir pour demain, vivre le présent sous son meilleur angle.

  2. Zed Blog dit :

    Ah c’est trop drôle, ça… Au travail, tout à l’heure, quelqu’un m’avait apporté des fruits en cadeau. J’ai partagé. Une personne a dit : Le bonheur est plus grands quand il est partagé ou quelque chose du genre. J eme permets une autre version pour le jeu de mots : le bonheur se multiplie lorsque divisé.

    La liste des bonheurs serait longue, en ce moment. Et pour toi? Qu’est-ce qui te rend le plus heureux, ces temps-ci? Si tu as envie de partager. J’aime ces expériences que tu nous racontes.

    J’aime bien dire que j’ai hâte à maintenant. J’imagine les jours qui vont suivre pour prendre encore conscience de tout ce qu’il y a probablement à gouter. On différencie habituellement joie plus ponctuelle, plus émotif, de noheur, plus profond, plus long terme, plus tranquille, serein. Qu’en penses-tu, toi, spécialiste du plaisir?

    Zed ¦)

  3. Julie dit :

    Une jolie phrase qui n’est pas de moi mais qui me correspond bien :

    « Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre, au soleil »

    Excellente journée à toi ( je me permets de te tutoyer! 😉 )

    Très belle mise en scène!

    Julie

  4. pierforest dit :

    @Jackss: Et tout cela, tu le fais avec brio. C’est vraiment sous cet angle que je sens que tu as attaqué ce déménagement à Havre-St-Pierre.

    @Zed: Ce qui me rends heureux, ce sont des prétextes. En fait, bien souvent, je me sens d’abord heureux, sans raison spécifique comme ce matin et ensuite, celui-ci s’alimente d’une belle journée, du soleil dans mes yeux, d’un sourire. « Avoir hâte à maintenant » Quelle belle expression!.

    @Julie: Ah oui, j’aime ton image. C’est tout à fait ça! 🙂

  5. Freda dit :

    Belle présentation.

    Pour moi, le bonheur est avant tout un état, plus qu’un but à atteindre.

  6. Chess dit :

    Un peu trop simpliste, mais en étant adepte des plaisirs simples mon bonheur c’est d’être sur mon canapé avec mon mug du thé noir 🙂

  7. pierforest dit :

    @Freda: Bienvenue ici Freda. Je suis d’accord avec vous. Le bonheur, c’est le voyage, pas la destination.

    @Chess: Le bonheur n’a pas à être compliqué et sans doute que s’il y avait une tempête de neige, à l’extérieur, ton bonheur n’en serait que plus grand, bien installée au chaud sur ton canapé.

  8. Solange dit :

    Vous avez bien raison le bonheur c’est une foule de petites choses. Et Compostelle moi je vois ça comme une longue méditation.

  9. Zoreilles dit :

    J’ai reconnu quelques paysages puisque j’ai des amis qui ont fait Compostelle au printemps dernier et qu’ils nous ont raconté leur périple, en les assaisonnant de leurs photos magnifiques. Ne voyez aucune agression dans mes propos, ce couple d’amis est 100 % athée. N’empêche qu’ils ont trouvé dans ce voyage un nouveau sens à leur vie, quelque chose de très humain et vaguement spirituel, sans aucun attachement à une religion en particulier.

    Pour le bonheur, ben… Il est toujours à redéfinir selon la situation qu’on vit. Je dirais que pour être heureux, il faut savoir s’adapter, tirer le meilleur de chaque situation. Même une grande épreuve peut se transformer en expérience…

  10. Un roman-photos! J’ai toujours aimé ça. Et le vôtre est bien réussi. On attend la suite…

  11. Juliette dit :

    souhaitais-tu nous partager l’odeur de tes pieds aussi lolll

    s’cusez-là… me sent bottine aujourd’hui 🙂

  12. pierforest dit :

    @Solange: Ce qu’on retire de Compostelle est propre à chacun, mais il est vrai que beaucoup de gens marchent seul et en silence pendant 4, 6 ou 8 heures par jour et que dans ce contexte, c’est très favorable à la méditation. Quand on tient le corps occupé par la marche, l’esprit se libère et s’envole.

    @Zoreilles: Je n’ai pas fait Compostelle dans une optique religieuse et honnêtement, la plupart de ceux que j’ai rencontré là-bas n’avaient pas de motifs religieux, mais très souvent une démarche d’intériorisation qui leur a amené quelque chose de spirituel comme ce couple que tu connais. J’ai assisté à une messe, sur le Chemin, une messe dite en Espagnol, avec des interventions (intentions de prières, lectures) de pelerins en Français, Anglais, Portugais, Allemand. Ce que je retiens de cette expérience, c’est l’effet de groupe, ce sentiment d’être uni à tous les peuples de la planète. Ça n’a rien à voir avec la religion, au sens strict du terme, mais davantage avec une forme de spiritualité universelle.

    @FemmeLibre: Merci. J’aime bien cette façon roman-photo de m’exprimer. 🙂

    @Juliette: ah ah, pas sur que ça se classerait dans la catégorie « Le bonheur c’est… » 🙂

  13. J’adore les romans photos!

    Je ne sais plus où j’ai lu ça, dans ma jeunesse. « Pourquoi gaspiller en plaisirs des instants de bonheur? » Ça devait parler d’infidélité, un truc du genre.

  14. pierforest dit :

    @Madame Unetelle: Bienvenue chère madame. J’ai beaucoup de plaisir à lire votre blogue. Intéressant ce commentaire qui fait une claire distinction entre le plaisir et le bonheur, parce que très souvent, ceux qui se disent à la recherche du bonheur pensent l’atteindre en multipliant les plaisirs, or ce n’est pas une équation complète en soi. Je pense que le bonheur, contrairement au plaisir ne peut s’obtenir qu’en relation avec des êtres vivants, tandis que le plaisir peut être tout à fait égocentrique. Si le plaisir peut mener au bonheur, ce ne sont pas tous les plaisirs qui nous y mènent.

  15. Méli dit :

    Ça a dû être une belle expérience que cette longue marche avec soi-même…

    Le bonheur, c’est une sérénité, la sérénité de vivre en accord avec nos aspirations les plus profondes…

  16. pierforest dit :

    @Meli: J’y suis allé deux fois; une fois en 2006 et une fois en 2008 et j’y retournerai encore et encore.

  17. Cesco dit :

    Le bonheur, c’est peut-être le sentiment de se sentir « à la bonne place », même si cette place est mouvante : sur le chemin de Compostelle, le chemin de Jérusalem, le chemin de Rome, ou un autre… Le chemin de la vie, tout simplement

  18. pierforest dit :

    @Cesco: J’ai pu voir, sur votre blogue que vous avez eu le plaisir de voyager beaucoup. Vos photos sont d’ailleurs magnifiques. J’ai aussi entendu parlé du Chemin de Rome récemment, d’une amie qui compte bien le parcourir éventuellement. J’envie votre longue marche de Paris à Jérusalem. Ça a du être une expérience inoubliable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s