Que sera le monde dans 50 ans?

Publié: 23 avril, 2009 dans Réflexions, Société
Tags:, ,

bouledecrystalY serons-nous tous encore? Tous, non probablement pas tous, quoique la science pourrait très bien trouver un moyen de rétablir ce qu’était l’espérance de vie au temps de Mathusalem (800 ou 900 ans).

Il y a une trentaine d’années, alors que j’étais ado (ça fait déjà si longtemps?? 🙂 ), nous avions fait, mes amis et moi, différentes expériences d’hypnose, entre autres des régressions dans le temps. Puis, ne s’arrêtant pas à cela, nous avions décidé de faire, toujours sous hypnose, des expériences de projection dans l’avenir. Je ne vous raconterai pas dans ce billet ce que j’ai vu à l’époque, mais je peux vous assurer que cette vision m’a accompagné durant toute ma vie, revenant même me hanter par moments. 

Aujourd’hui, ce que j’aimerais c’est que vous essayiez de vous projeter mentalement dans l’avenir et me dire ce que vous pensez que sera votre région, la vie en général, à quoi ressemblera la cellule familiale, le travail, bref, laissez-vous simplement porter par la vague, sans vous censurer. Il n’est pas question ici de juger les prédictions des uns et des autres, mais simplement de voir où l’exercice pourrait nous mener. 

Voici mes prévisions. En 2059:

– La souveraineté des pays n’existe plus

– La monnaie de papier n’existe plus

– Pour transiger, pas besoin de carte de crédit ou de débit, puisqu’un appareil peux nous identifier positivement et autoriser les transferts électroniques.

(Ici, j’aurais pu dire: « nul ne pourra acheter ni vendre sans être marqué au front ou à la main du chiffre de la bête, mais ça parait trop apocalyptique :).

– TOUS les humains seront connectés en permanence les uns aux autres électroniquement. (Ce sera la version électronique de l’hémisphère droit).

– Il n’y aura plus de guerre (because l’élément précédent).

– La notion de famille, au sens où on l’entend aujourd’hui sera en perte de vitesse. L’effet communautaire provoqué par la connexion de tous les humains entre eux, élargira naturellement les frontières de la famille. (nous sommes tous frères et soeurs).

Bon, j’arrête ici…c’était juste pour lancer l’idée. À vous de voir. Pas besoin d’être cohérent avec ce que j’ai dit, après tout, je ne suis pas prophète! 🙂

source de l’image: http://www.bruceongames.com/wp-content/uploads/2008/02/crystal-ball.jpg
commentaires
  1. Encre dit :

    Un billet vraiment intéressant! à prima abord, je suis d’accord avec les prévisions 2 et 3, pour le reste, je suis assez sceptique que de tels bouleversements se produisent d’ici cinquante ans! 🙂
    Laisse-moi y cogiter quelques jours et je te reviens avec mes prévisions. J’ai hâte de lire celles des autres lecteurs de ce blog;

  2. Catherine dit :

    Je viens de lire ce texte et hop je trouve qu’il réponds bien à tes reflexions 😉

    « Un réseau de corde énergétique unit les individus de même vibration, de mêmes comportements, et ceci, depuis la nuit des temps.
    Comprendre comment nous sommes reliés permettrait d’apporter un éclairage sur ce que nous sommes, et d’apprendre par la manière que nous interagissons avec les autres.
    Par cette volonté, clamée sous le signe de la Spiritualité, la sincérité de son expression – être soi – conduira vers plus de responsabilités quant à son attitude, à ses pensées, pour que l’existence paraisse alors plus paisible par le regard qu’on en aura, sans qu’elle soit pour autant différente dans son quotidien.
    Notre pensée crée et notre énergie les véhicule. »

  3. pierforest dit :

    @Encre: Je base 4 sur ce qui se passe actuellement, les jeunes et moins jeunes qui sont de plus en plus connectés aux autres dans leur quotidien, sans égards à la proximité physique à travers les messages sms sur leurs cellulaires, à travers la messagerie instantanée, les Twitter et compagnie. Quand je pense qu’on en es là, actuellement et qu’il y a 50 ans, ni les cellulaires, ni les ordinateurs n’existaient, on peut se dire que les choses évolueront aussi, sinon plus rapidement, dans les 50 années à venir.

  4. Un endroit bien vide puisque je n’y serai plus.

    l’attente de l’urne

  5. Sur une note un peu plus ludique :
    – les festivités entourant le soixante-sixième anniversaire de la dernière coupe Stanley des Canadiens se termineront en émeute
    – pour réduire le risque d’accident en formule 1 les chevaux seront remplacés par des chiens
    – il sera interdit de se présenter en politique si vous avez réussi votre secondaire 5 : pas de maudits intellectuels sur ce ring-là
    – sur les autoroutes, les voitures flotteront sur un champ magnétique et une alarme vous éveillera cinq minutes avant que vous ayez atteint la sortie programmée
    – les journaux seront électroniques
    – l’école aussi
    – les églises aussi, car il y en aura malheureusement encore
    – la plupart des emplois aussi, incluant la cybermédecine et la justice
    – quant à la chirurgie, elle sera effectuée par des robots 24 heures sur 24
    – les robots occuperont aussi le champ de la prostitution : plus besoin de condom, vive la stérilisation au micro-onde
    – la théorie universelle de la physique sera encore un rêve lointain
    – la confiture aux fraises sera encore plus populaire que celle aux framboises
    – l’incinération sera obligatoire, de préférence après la mort (de toutes mes niaiseries c’est sans doute celle qui a la meilleure probabilité de se réaliser : avec la surpopulation, il ne sera plus possible de garder de l’espace pour les morts
    – il y aura encore des crosseurs et des victimes pour se faire fourrer
    – mon nom ne sera toujours pas dans le dictionnaire
    D’autres prédictions sur demande.

    l’hyperactivité du délire

  6. pierforest dit :

    @Cath: Les cordes énergétiques…ça me rappelle un rêve (plus ou moins éveillé) que tu avais raconté où tu disais être relié à Tinette. C’est un thème qui souvent repris…cette connexion énergétique entre certains êtres ayant des affinités.

    @Neurone: Tout électronique, je le pense aussi. Les policiers le seront aussi probablement…Les robots qui opèrent, voilà qui réglerait enfin les problèmes liés aux listes d’attente. En ce qui concerne l’incinération…compte tenu de la population qui vivra sur terre et des ressources limitées, n’est-ce pas du gaspillage? Dans un vieux film de SF, Soleil Vert, on « recyclait » les personnes décédées pour en faire un genre de biscuit. En fait, si ma mémoire est bonne, il me semble même que l’on n’attendait pas tout à fait qu’ils soient décédés. On sacrifiait les plus vieux pour nourrir les plus jeunes. Mais enfin, je ne suis plus sur. Il y a tellement longtemps que j’ai vu ce film. En fait, le concept existe déjà pour nourrir les ruminants avec des farines animales. Évidemment, faudra d’abord avoir réglé certains problèmes, parce que vraisemblablement, de donner des protéines animales aux vaches qui sont herbivores peut les rendre folle.

  7. Nanoulaterre dit :

    Je ne veux pas lire ce que les autres écrivent.

    Bon. Alors, dans 50 ans, premièrement, je n’y serai plus.

    De plus, honnêtement, je pense que nous sommes trop nombreux sur cette Terre, à cause des progrès de la science. Alors, après la grande pendémie qui aura décimé le 3/4 des êtres humains, je pense qu’il faut faire confiance en nos enfants… Je demeure une éternelle positive.

    Et si je n’avais pas d’enfants, je verrais tout plein de petits villages auto-suffisants entre eux, et avec un  » Must »; le privilège de pouvoir communiquer avec la Terre entière. Merveilleux…

    Et ce petit village réutiliserait tout le matériel dont il dispose. Le gaspillage n’existerait pas.

  8. pierforest dit :

    @Nanou: Statistiquement, nous sommes dû pour une pandémie et ce qu’on annonce ces jours-ci va dans cette direction. Reste à voir si la science saura contrôler cette crise, comme ils l’ont fait avec la grippe aviaire, au cours des dernières années. A Mexico, la population est d’environ 20 millions, ce qui en fait une densité très importante. Le virus pourrait se répandre à une vitesse folle si on perd le contrôle. C’est à se demander si ces pandémies ne font pas partie des cycles naturels, une forme de sélection naturelle. L’élément inquiétant, cette fois, c’est que ce ne sont pas les enfants et les personnes âgées qui ont été touchées, mais des jeunes adultes. C’est rare. J’ai 48 ans et je compte bien être encore là dans 50 ans et avec, au surplus, encore une vingtaine d’années à vivre. Faut être optimiste! 🙂

  9. Juliette dit :

    moi je ne veux plus y être… 70 max… gros max.

    J’essaierai de me trouver un bon doc 🙂

    Mais peut-être que d’ici là le suicide assisté sera légalisé…

  10. pierforest dit :

    @Juliette: Si on a la santé, 70 ans c’est encore bien jeune. Mes parents sont respectivement âgés de 78 et 73 ans et ils ont une vie agréable et très active. Par contre, si à cet âge, on est malade ou qu’on a un corps qui se comporte comme une minoune bonne pour la casse, j’imagine que la vie perd beaucoup de son intérêt. Personnellement, je vise le maximum, disons 121 ans et compte tenu de la valeur actuelle de mes placements de retraite, ça tombe vraiment bien parce que je vais sûrement devoir travailler jusqu’à cet âge. loll

  11. Méli dit :

    Les probabilités sont faibles que j’y sois encore… Je ne pense pas que ça soit si différents que ça de maintenant… mais probablement encore beaucoup d’informatique, mais peut-être devrons-nous porter des masque à cause de la pollution, qu’on ne pourra plus avoir de voitures privées à cause aussi du manque de carburants, etc…

  12. Gwendal dit :

    Bonjour Pierre ! Je sais, ça fait longtemps que je ne suis pas passé, mais je vais tenter de rattraper mon retard de façon pertinente et constructive…
    Donc, la question est que sera le monde dans 50 ans… ?
    Personnellement, je ne crois pas que la technologie abolira la guerre ni même abolira les frontières… Elle facilitera grandement la vie de certains, mais c’est tout.
    J’ai plutôt l’impression que nous serons dans une époque chaotique, où les inégalités de par le monde seront encore plus accentuées que maintenant. Certains, les plus aisés, seront peut-être soumis à la dictature de l’informatique en étant reliés à leurs congénères, mais il s’agira sans doute d’une élite minoritaire…
    L’immense majorité de la planète se verra confinée dans un « neuf-dixième »-monde, maintenue dans un état de conflit permanent, dépossédée de ses richesse, et écartée du progrès technologique…
    Les riches s’enfermeront dans des citées entourées de murailles pour se protéger du reste de la population. A l’intérieur de ces murs régnera l’ordre et le bonheur obtenus grâce à l’abolition des libertés. A l’extérieur se sera le chaos…
    Je sais, j’imagine peut-être le pire… Mais bon, je ne demande qu’une chose : Me tromper !

  13. Carmen dit :

    Hum… dans 50 ans…
    J’espère qu’on pourra se trouver un médecin de famille d’ici là! (surtout que quelque part; on paye pour ce service qu’on a pas)

    J’aimerais? Que les salaires soient égalitaires. C’est à dire: que tu sois médecins (:)) ou vidangeur ou serveur de café matinal ou même denti$te, tous on ait le même salaire horaire… ceux qui en auront plus ce sera par ce qu’ils ont travaillé plus d’heures. Ansi le monde serait égal… plus de gaspillage par peur d’en manquer et tous nous pourront avoir un logement, une diète santée, prendre 2 semaines de vacances en dehors de la maison, avoir accès à un médecin et avoir les moyens de soigner nos dents et d’acheter le matériel scolaire et nous auront des écoles qui n’ont plus besoins de changer la méthode d’enseignement dans le but de ne pas avoir à payer pour les livres de l’ancienne méthode prêté pour un an gratuitement…. Les enfants iront à l’école le ventre rassasiés et nous les parents; nous auront le temps de les aider à faire leurs devoirs et leçons car nous auront un horaire de travail raisonnable… on pourra s’acheter des voiture moins-polluante et pourront choisir des aliments biologiques et des objets fait avec du matériel recyclé car nous en auront les moyens… la Terre n’aura plus besoin de fabriquer des virus destinés à éliminer les humains qui la mettent en danger… 🙂 Oh! Et nous pourront choisir un métier auquel on croit plutôt qu’un métier parce qu’il permettra de vivre… Imaginez un monde où tous travaille à quelque chose qui les passionne? Merveilleux non?

    Bon ok, back to reality… les humains s’éteindront car l’ordinateur ne fait pas des enfants forts… Celà ne change en rien la cupidité des systèmes de valeurs actuelles et ne résout pas les problèmes personnels ni mondiaux. Aucun gouvernement ne résistera à la pression $$$ pour résoudre l’effet de serre même si tout est là pour ce faire… Les voisins feront semblant de ne pas voir que l’autre bat ses enfants, les profs ne voudront pas plus s’occuper de ceux qui aprenent différemment, et si certaines populations envoient leurs enfants à l’école le ventre vide ils resteront traité avec mépris de la classe plus argentée, les riches seront plus riches et les pauvres plus pauvres.. au moins feront-ils des enfants car ils n’ont pas internet (ça coûte trop cher)….

    Mais dans 200 ans: Les gens qui seront vivant viendront d’une population qui a vraiment vécu, travailler fort et savent ce qu’est une conversation en direct et saura encore décoder le language no-verbal… 🙂 Soit là il y a une chance de sauver la planète et la famille!

    Comme vous vous en doutez: cette semaine j’ai eu une cliente qui se plaignait et voulait être remboursée de ses heures de travail manqué pendant qu’on était allé installé ses nouvelles fenêtres… elle dit je gagne 35$ / de l’heure! Je ne peux pas me permettre de perdre une journée afin que vous installiez des fenêtres neuves que je vous ai acheté! (?????) Et du fait que celà fait 6 ans que je cherche, en vain, un médecin de famille, le mien ayant pris sa retraite…. Et bien sur j’ai du mal à communiquer avec mon fils qui est toujours à l’ordi… en fait ses amis sont tous à l’ordi et je me demande: Et l’aventure dans les bois? Les défis en kayak ou canot? Les rougissements quand une belle filles te flirt? Eh! Le sexe c’est pas ce que tu vois dans tes jeux quand un  »cookie » (biscuit????) t’amène à une enfants qui pleure de  »jouissance??? » pedant que 5 garcons la saute à la queue leu leu….

    Bon ok, je suis un peu démoralisée aujourd’hui….

    Karmen

  14. pierforest dit :

    @Carmen: Il y a des jours où je perd un peu espoir moi aussi et puis il suffit d’un geste de bonté, d’altruisme tout à fait gratuit et je reprend confiance en la capacité de l’espèce humaine.

  15. David dit :

    Dans 50 ans je pense qu’on ne sera pas beaucoup plus loin qu’aujourd’hui. Si ce n’est que la puissance des ordinateur aura été multipliée par 50 voir 100.
    Tout sera plus moderne / plus design, peut etre pluerons nous un peu moins car les energie propres seront majoritairement utilisée dans le monde.
    Mais rien n’aura vraiment changer au point de vue humain. Y aura tjrs des guerres (ben oui désolé), et les armes utilisées seront tjrs les meme quoique plus precise, et un chouillat plus puissante.
    Politiquement, quelques evolution, peut etre mais les sans abris existerons tjrs… cessez de rever et vivez au present c’est encore le mieux 🙂

  16. David dit :

    Pour répondre a carmen sur le salaire égal.
    Penses- tu que les gens vont se casser le cul a etudier pendant 13 ans pour devenir médecin alors qu’un éboueur, caissière carrefour touchera la meme chose ? Le communisme ça ne marchera jamais… pas avec notre espèce en tout cas. 😀

  17. pierforest dit :

    @David: Au fond, on pourrait voir la chose de la façon suivante: Est-ce que la vie en 1960 était essentiellement la même qu’en 2010.

    En 1960, la mode était la suivante: http://www.photos-de-mode.com/1959-62/mode-1960-1.html Nous n’étions pas encore allé sur la lune et nous en étions aux premiers vols dans l’espace. Il n’y avait pas d’internet, de communication cellulaire, de four à micro-onde, la télévision couleur était un luxe, de même qu’une sécheuse. Les couples divorcés représentaient l’exception, Le terme famille monoparentale n’existait pas. Les gens fréquentaient l’église le dimanche et la famille moyenne avait 3 enfants. L’espérance de vie était de 71 ans, plutôt que 81 en 2010. Le salaire minimum était à $0.69/heure à Montréal. 56% des ménages avaient une automobile en 1960, comparativement à 83% en 2010. 1/3 des femmes avaient un travail à l’extérieur en 1960, comparativement à 2/3 en 2010. Tout ça donne une idée des changements survenus au cours des 50 dernières années. Aurait-on peu les prévoir à l’époque? Difficile à dire, mais si on tient compte de la vitesse à laquelle les changements surviennent maintenant, on peut facilement imaginer que d’ici 50 ans, les changements seront importants.

  18. Parent dit :

    Je ne suis pas fan du bulgare… Un site français fait de même. Il s’appelle http://www.futurhebdo.com : c’est le site d’un hypothétique journal qui raconte notre quotidien… dans 50, à la date du jour. Depuis 4 ans, Futurhebdo publie une brève, chaque lundi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s