Archives de décembre, 2009

J’aime essayer ce qui est nouveau, surtout en ce qui concerne la technologie. Aujourd’hui, je suis allé voir le film Sherlock Holmes qui est actuellement projeté au Cinéma Beloeil. Pourquoi là?

Et bien parce que le film pouvait être visionné tout en expérimentant la technologie D-BOX. Le D-BOX est une nouvelle technologie visant à améliorer le divertissement au cinéma et, évidemment, inciter les gens à y venir plutôt que de rester encoucouné bien confortablement chez eux devant leur Cinéma Maison.

Honnêtement, je n’ai pas été impressionné. Peut-être que le film ne se prêtait pas bien aux effets produits par le D-BOX, parce que je n’ai pas le sentiment qu’ils apportaient quelque chose de plus au visionnement, d’ailleurs j’ai plutôt trouvé l’expérience dérangeante. Il est en effet difficile de se laisser emporter par l’action du film quand on secoue ton siège régulièrement. Bref, je dirais qu’il y a là une belle tentative d’améliorer la technologie, mais ce n’est visiblement pas encore au point, pas pour le cinéma en tout cas.

Plusieurs ont écrit et chanté de belles chansons de Noel, mais celle-là demeure sans contredit ma préférée.

Mère Téréchat, c’est ma blonde.

Dès qu’un chat abandonné trotte dans les parages ou a l’air mal en point, elle ne peut s’empêcher de le secourir.

Ainsi, au cours des dernières années, on a eu Flanel (un mâle roux et blanc), Princesse (une chatte tigrée), lesquels ont eu 3 petits d’une première portée, puis 4 d’une seconde…On en a gardé certains, on en a donné d’autres et on s’est résolu à faire euthanasier les autres, après quoi, on a fait opéré les chats. Il n’y a vraiment pas de problème de natalité chez les chats. On a ensuite eu Billy, l’hiver dernier, mais ce dernier est mort de la leucémie. Puis, L’été dernier nous avons rescapé Stella qui était très très enceinte au moment du sauvetage et qui a donné naissance à 4 chatons. Nous en avons donné 2 et avons gardé les deux autres, Nelly (une petite chatte noire et blanche) et Mozart (un matou gris et blanc). À l’automne, Stella a disparu. Puis, Clémentine, toute mal en point, dégriffée et terriblement maigre est venue miauler à notre porte, il y a quelques semaines. Mère Téréchat s’est laissée attendrir, l’a nourri, soignée, l’a fait examiner par un vétérinaire et lui a même fait une place dans la maison. Clémentine avait par contre si mauvais caractère et terrorisait Mozart et Nelly, qu’on a finalement dû s’en défaire auprès d’un organisme récupérant les chats errants. Le lendemain, Philibert, un gros matou tout doux, gris et blanc ayant une face de panda est venu demander de l’aide.  Il a trouvé sa place dans la maison depuis hier. Croyez-vous que les chats se passent le mot, à savoir que l’accueil Bonneau des chats c’est ici?

Il neigeait à plein ciel, en cette nuit du 24 décembre.

J’avais 8 ans, peut-être 9…

Après la messe, nous sommes revenus à la maison et le petit Jésus était apparu par magie dans son petit lit de paille, au pied de l’arbre.

Puis, ce fut la traditionnelle ouverture des cadeaux, après quoi, maman a sorti ses desserts spéciaux qui n’étaient servis qu’à Noel: Des Astar boulour, genre de trou de beigne, enrobés de sucre et ses succulents rouleaux de chocolat et gimauve qu’elle coupait en petites tranches et qui nous barbouillaient le visage et les doigts.

Cette année là, papa nous a proposé de sortir prendre une marche tous ensemble dans les rues enneigées. La neige tombait en gros flocons et couvrait déjà le sol d’une belle épaisseur. Les maisons décorées et toutes illuminées, étalaient de longues traînées de couleurs qui se perdaient doucement dans la nuit. Papa avait sorti son gros traîneau vert et nous y avons pris place, mon frère, ma soeur et moi, mais nous étions trop lourds, alors nous avons laissé la place à ma petite soeur.

Nous avons ainsi marché sans fin, hors du temps, en portant nos gros habits de neige et nos bottes de skidoo en riant, en s’amusant, en levant la tête et en ouvrant la bouche pour recevoir quelques flocons sur la langue.

Que de bonheur dans de petites choses…

Repris de mon ancien blogue pour mon propre plaisir.

C’est cette journée-là que le thème de mon blogue s’est imposé.

Le temps

Publié: 5 décembre, 2009 dans motivation, Société
Tags:,

C’est la course, depuis quelques semaines, comme à toutes les fins de session. J’ai terminé aujourd’hui mon dernier cours du samedi et hier mon cour du vendredi soir. Reste maintenant le dernier droit avant les examens et ensuite, j’aurai quelques jours de repos. Je prendrai de vraies vacances entre Noel et le jour de l’An, les premières de l’année 2009, à moins bien sur que des urgences ne surviennent au travail, parce que là aussi, tout va assez vite ces temps-ci. En plus des projets en cours, un de mes employés m’a remis sa démission, la semaine dernière. Quel dommage. J’aimais tellement travailler avec ce brillant bonhomme. On a beau dire que les gens ne changent pas de job « juste pour l’argent », quand on a une offre payée à 20% de plus avec une semaine de vacances additionnelle et qu’on a une petite famille, c’est tentant…Alors  je vais devoir assurer personnellement la relève en attendant d’embaucher un nouveau et le former, ce qui prendra quelques semaines. Les vacances de Noel pourraient être interrompues. Enfin, on verra.

C’est évidemment assez exigeant de suivre deux cours à l’université tout en travaillant, mais bon Dieu que c’est intéressant. J’aime ce bouillonnement de connaissances, le choc des idées et surtout leur application immédiate en milieu de travail. Il y a des gens vraiment très compétents aux HEC et je comprend pourquoi ils ont si bonne réputation. À 48 ans, je suis la plupart du temps le plus âgé du groupe et c’est amusant de côtoyer des jeunes qui sont parfois à peine plus âgés que mes enfants. Ce contact régulier avec la génération Y dans un milieu comportant une grande diversité culturelle est très enrichissant et me sert à plusieurs égards. Cette année, j’aurai donc cumulé plus de 800 heures à perfectionner mes compétences et je trouve que c’est du temps bien investi. Évidemment, il m’en reste très peu pour des loisirs et heureusement que ma blonde est du genre très autonome, sinon tout cela ne serait pas possible.