Le temps

Publié: 5 décembre, 2009 dans motivation, Société
Tags:,

C’est la course, depuis quelques semaines, comme à toutes les fins de session. J’ai terminé aujourd’hui mon dernier cours du samedi et hier mon cour du vendredi soir. Reste maintenant le dernier droit avant les examens et ensuite, j’aurai quelques jours de repos. Je prendrai de vraies vacances entre Noel et le jour de l’An, les premières de l’année 2009, à moins bien sur que des urgences ne surviennent au travail, parce que là aussi, tout va assez vite ces temps-ci. En plus des projets en cours, un de mes employés m’a remis sa démission, la semaine dernière. Quel dommage. J’aimais tellement travailler avec ce brillant bonhomme. On a beau dire que les gens ne changent pas de job « juste pour l’argent », quand on a une offre payée à 20% de plus avec une semaine de vacances additionnelle et qu’on a une petite famille, c’est tentant…Alors  je vais devoir assurer personnellement la relève en attendant d’embaucher un nouveau et le former, ce qui prendra quelques semaines. Les vacances de Noel pourraient être interrompues. Enfin, on verra.

C’est évidemment assez exigeant de suivre deux cours à l’université tout en travaillant, mais bon Dieu que c’est intéressant. J’aime ce bouillonnement de connaissances, le choc des idées et surtout leur application immédiate en milieu de travail. Il y a des gens vraiment très compétents aux HEC et je comprend pourquoi ils ont si bonne réputation. À 48 ans, je suis la plupart du temps le plus âgé du groupe et c’est amusant de côtoyer des jeunes qui sont parfois à peine plus âgés que mes enfants. Ce contact régulier avec la génération Y dans un milieu comportant une grande diversité culturelle est très enrichissant et me sert à plusieurs égards. Cette année, j’aurai donc cumulé plus de 800 heures à perfectionner mes compétences et je trouve que c’est du temps bien investi. Évidemment, il m’en reste très peu pour des loisirs et heureusement que ma blonde est du genre très autonome, sinon tout cela ne serait pas possible.

commentaires
  1. unautreprof dit :

    Ouf!
    Tu dois quand même avoir besoin de vacances pour décrocher non, même si tu es stimulé intellectuellement, se mettre à off est bénéfique!
    J’ai beau avoir eu mon été, mes semaines sont tellement remplies que je ne suis pas loin d’être à terre.
    Se reposer, ne pas avoir un horaire précis (fantasme ultime!)…

  2. pierforest dit :

    @UnAutreProf: En fait, j’ai tellement pris le rythme, que j’ai l’impression que je vais tourner un peu en rond, quand je n’aurai plus rien à faire. Pour vraiment, vraiment décrocher, il me faudrait du sable blanc, la mer, une chaise longue et un margarita…ou alors une longue randonnée pédestre en Espagne.

  3. unautreprof dit :

    Ah oui, en Espagne… Là, on y décroche.

  4. C’est vrai qu’il y a bien des femmes qui se plaindraient du peu de disponibilité du mari. Mais vous savez apprécier votre chance! ;o)

  5. Zoreilles dit :

    C’est ce tourbillon d’activités, cette soif d’apprendre et d’aller de l’avant qui vous donnent probablement l’adrénaline qu’il faut pour mener à terme tous ces projets.

    Si nous n’avions pas, dans un couple, cette autonomie et cette liberté, on ne grandirait plus ensemble…

  6. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Nous avons tous les deux un tempérament très indépendant. J’aime participer à des activités avec elle, mais je ne m’en priverai pas si elle n’est pas intéressée et c’est également vrai de son côté. On ne peut partager les mêmes goûts à 100% et de vouloir à tout prix être toujours ensemble ressemblerait davantage, pour nous, à une forme de dépendance que nous n’avons pas. Par ailleurs, nous sommes très différents, elle et moi et c’est par complémentarité qu’on se rejoint le plus. On dit que les contraires s’attirent et dans notre cas, c’est vraiment ça. À mi-chemin, on trouve tous les deux notre équilibre.

    @Zoreilles: Ah oui, la soif d’apprendre…Je n’imagine pas passer une seule journée dans ma vie où je n’apprendrai quelque chose de nouveau.

  7. Méli dit :

    C’est stimulant de vous lire, mais un peu essoufflant ! J’avoue que je vous admire, je ne suis pas certaine que je survivrais à un tel rythme ! J’ai toujours eu besoin de modération entre tous les aspects de ma vie ! J’ai vraiment besoin de loisir et j’apprécie ma vie ces années-ci, car elle est équilibrée à souhait pour moi, elle remplit mes différents besoins…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s