La période critique

Publié: 31 janvier, 2010 dans Juste du bonheur, motivation, Uncategorized
Tags:, ,

Il faut 3 semaines pour adopter une nouvelle habitude ou se débarrasser d’une mauvaise.

Au-delà de cette période, on entre dans les comportements-réflexes et il est plus facile de continuer sur notre lancée. Je me souviens avoir lu cela, il y a bien longtemps dans le Sélection du Reader’s Digest et j’ai eu plusieurs opportunité d’en vérifier la validité.

J’ai arrêté de fumer, il y a très longtemps (en 1982), à une époque où les patches n’existaient pas, mais je me souviens encore des difficiles 3 premières semaines. Une fois cette période passée, il y avait des moments de tentation, mais le mouvement était suffisamment bien amorcé pour pouvoir tenir. Idem quand j’ai cessé de boire du café ou lorsque je décide d’adopter une nouvelle habitude.

Il y a plus de 4 ans maintenant, j’avais décidé de monter les marches au travail, plutôt que de prendre l’ascenseur (je travaille au 10ième étage). Il a fallu tenir bon les premiers temps parce que ça ne me tentait pas toujours. Maintenant, je n’y pense même plus, c’est un réflexe, un automatisme. Depuis le début janvier, à tous les matins, la première chose que je fais, c’est boire un verre d’eau, m’habiller chaudement et aller prendre une marche d’environ 45 minutes. Les premiers temps, il fallait « que je me parle », parce que je n’avais pas nécessairement envie d’aller au froid alors que je venais  juste de me lever, mais maintenant, si je n’y vais pas, on dirait qu’il me manque quelque chose.

Au fond, ces 3 semaines me font penser à la loi de l’inertie. L’effort est plus difficile pour amorcer le mouvement, mais une fois en route, on n’a plus envie de l’arrêter.

commentaires
  1. Air fou dit :

    Hihihi!

    Quasiment ma vie que tu décris là. Arrêter le café (j’y étais devenue allergique) fut plus difficile que d’arrêter la cigarette. J’avais attendu les vacances et m’étais convaincue d’une fatigue extrême. le dépanneur était à environ 1 K (campagne).

    J’ai peine à boire une tasse de café déca (toujours cette allergie) mais j,en adorerai toujours l’odeur, que je porte régulièrement sur moi en guise de parfum.

    Près de deux litres d’eau le midi au lever. Recette de cancer du rein, quelqu’un dans ma famille. Une insulte profonde pour moi, l’ascenseur ou l’escalier mobile. Je ne peux plus habiter une maison sans ses deux escaliers et au travail, avant (autre emploi), il y avait quatre planchers, plus le métro, et je ne prenais pas l’ascenseur, multipliant au contraire les occasions de me lever et de marcher, monter, descendre. près de 2 000 marches par jour.

    L’exercice est plus facile à intégrer qu’on le crois, dans la vie quotidienne. Je me tords de rire devant ces petits bidules à une marche achetés à prix fort imitant une (sic) marche d’escalier, que les gens évitent, autrement.

    Marcher en prenant conscience de ses muscles, rapidement… Bref…

    Bon dimanche! Zed ¦)

    amtin

  2. Vous vous doutez bien que je suis tout à fait d’accord avec ce billet!

  3. pierforest dit :

    @Zed: Un parfum au café? Très original. J’avais pensé m’inscrire à un gym et puis, j’ai réalisé qu’il est beaucoup plus agréable de marcher dehors que de courir sur un tapis roulant et en plus, c’est gratuit. Dis-donc, 2000 marches par jour, tu es dans une forme terrible toi!

    @UneFemmeLibre: Oui, je comprends. Vous êtes en plein dedans présentement.

  4. Zoreilles dit :

    J’ai beau raisonner tout ça, le savoir avec ma tête et mon coeur, m’en convaincre et le mettre en pratique pour plusieurs de mes habitudes de vie, en ce qui concerne la cessation tabagique, probablement parce que j’ai essayé si souvent… et échoué autant de fois, j’en suis encore à la théorie…

    Des autosaboteurs très puissants probablement?

    Excellent billet.

  5. Méli dit :

    Pas facile de changer des habitudes… Bravo à vous, une marche de 45 minutes avant même d’avoir déjeuner ! ouf !

  6. Air fou dit :

    Eh oh! Réparti sur une journée, ça se fait bien. Je m’étais amusée à compter et ça donnait entre 1 500 et 2 000 marches, montées ET descendues. Et on ne parle pas de ces marches à travers la ville où je m’ambitionne d’abord d’une station de métro à l’autre, puis, jusque chez moi ou maintenant que j’habite trop loin de mes destinations bus-métro, jusqu’à l’autobus critique.

    Mais depuis quelques mois, avec l’épuisement professionnel, je rêve de mon lit du matin au soir. J’ai hâte de rebondir, je fais tellement dur, là. ¦|

    Zed

  7. pierforest dit :

    @Zoreilles: pas facile d’arrêter la cigarette. Quand j’ai arrêté, je ne fumais que depuis 6 ou 7 ans (environ 1 paquet et demi par jour) et j’ai trouvé cela très difficile. J’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises avant d’y arriver. Finalement, la méthode qui a fonctionné pour moi a été relativement simple. Début janvier 1982, je me suis fixé une date (le 18 février) et à chaque fois que j’en allumais une, je me répétait mentalement la date où j’arrêterais. Le 18 février, en fin de journée, il me restait 3 cigarettes dans mon paquet. Je les ai fumé une derrière l’autre et ce fut fini. Dans mon cas, puisque le café et la bière comportaient une association forte avec la cigarette, j’ai arrêté en même temps. Et pour éviter de prendre du poids, ce qui arrive souvent à ceux qui arrêtent de fumer, je me suis mis au céleri. D’abord, ça me permettait d’avoir quelque chose en main pour combattre l’habitude psychologique et le céleri, quand on le consomme, on dépense plus de calorie que ce qu’il ne contient, donc impossible de prendre du poids en mangeant du céleri. Cette fois-là fut la bonne. Aujourd’hui, je me considère non-fumeur. C’est comme si je n’avais jamais fumé et dieu que je suis heureux de m’être défait de cette habitude.

    @Méli: 45 minutes de marche à jeun a plusieurs avantages pour moi. D’abord, ça débute bien la journée, je suis parfaitement réveillé à mon retour de marche. Ensuite, je prend de l’air, moi qui travaille entre quatre murs du matin au soir et finalement, le fait d’être à jeun permet sans se forcer de perdre du poids. Puisqu’on n’a rien dans l’estomac, notre système doit forcément aller puiser dans les graisses pour fournir l’énergie requise et comme ce n’est pas un effort très intense (genre jogging), ça ne pose pas de danger. Comme je souhaite perdre 5 livres, je trouve que c’est parfaitement adapté.

    @Zed: Les dix étages que je monte chaque matin représentent 219 marches et j’arrive un peu essouflé en haut, alors je me disais « 2000 marches, wow! ». Je comprend mieux si c’est réparti durant toute la journée. N’empêche, c’est un excellent exercice pour le corps. D’ailleurs, je vais mettre ici un petit vidéo super inspirant pour choisir l’escalier plutôt que l’ascenseur ou l’escalier roulant. L’épuisement professionnel, c’est le signe qu’on a dépassé ses propres limites, soit pour répondre aux exigences d’un patron trop exigeant, soit parce qu’on met les limites trop hautes pour soi-même. Dans un cas comme dans l’autre, cela signifie qu’il faut apprendre à dire non, à mieux s’écouter et connaître ses limites et les respecter.

  8. Air fou dit :

    Cher Pierre

    Pour gagner sa croute, faut parfois endurer « passé ses limites » le fait de devoir se battre pour faire juste un peu le travail (manque d’outils, outils inadéquats, inaccessibles, manque de matériel, d’hygiène de base) pour lequel on te paie et que tu aimes bien. L’année dernière, j’avais autant de patrons(surtout ES), tous autant à l’écoute les uns que les autres, qu’il y a avait de personnes autour de moi appartenant à l’administration de la place. Pas de savon, pas de papier dans les toilettes, pas toujours de toilettes, pas de chauffage de l’année, courses aux obstacles car nous avons dû « travailler » en pleines rénovations majeures et tenter de ne pas se faire accrocher par les gars qui transportaient le gypse, s’enfarger dans les débris un peu partout et espérer de pas faire de crise d’asthme malgré la poussière. Ajouter le harcèlement et les moqueries des collègues parce que je faisais mes heures et respectais mon horaire… Pour couronner le tout, il faut un gars qui pète complètement sa coche pendant des heures, de la violence et le fait que l’agresseur ait porté plainte, LUI (oui, je sais, c’est commun). Ça donne une petite idée… mais il faut gagner sa croute. Zéro sécurité d’emploi, pas assurable, t’endure.

    C’est là que ça sort parce que là, ça peut sortir. Avec l’aide du syndicat qui s’est battu à mes côtés à 100 %.

    Oui, en forme, pour l’instant à l’imparfait, et j’ai hâte de reprendre la construction, ça fait du bien au moral aussi, de voir des projets finis, de voir que sa force de travail peut utiliser de bons outils et faire quelque chose qui se termine et n’appartient pas au domaine intellectuel. Équilibre!

    Je ne pensais jamais parler de ça, encore moins ici! 😀

    Zed ¦)

  9. Méli dit :

    Je vous admire quand même pour votre marche de 45 minutes le matin, ça demande de se lever plus tôt, ce que j’aurais du mal à faire… mais je vais essayer de me remettre à prendre une petite marche le midi… et lorsqu’il fait plus beau, je marchais avec ma fille en arrivant du boulot, mais il faut dire qu’avec mon problème de fasciite plantaire, j’ai dû réduire la marche, mais je vais essayer de m’y remettre doucement…

  10. pierforest dit :

    @Zed: Je comprends. Ça n’a pas dû être facile. Heureusement qu’on a des syndicats pour défendre nos droits face à des gestionnaires incompétents. Remarque, utiliser ton marteau a sûrement eu, par moment, un effet défoulant.

    @Méli: Chacun son rythme. J’ai toujours été très matinal. Sans cadran, à 5h30, j’ai les yeux grands ouverts…et à 21h, ils ferment tout seul! 🙂

  11. Mijo dit :

    3 semaines pour prendre ou pour défaire une habitude.
    Je ne savais pas. C’est long et c’est court à la fois.

  12. pierforest dit :

    @Mijo: Quand on arrête de fumer, 3 semaines c’est une éternité. Quand on est en vacances dans un pays exotique, ça passe à la vitesse de l’éclair. Comme disait Einstein, tout est relatif! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s