Un signe du ciel

Publié: 10 février, 2010 dans Questions existentielles, Réflexions
Tags:, ,

Je filais à bonne allure, malgré le mauvais temps. Il était tard et je revenais d’une longue journée au travail. Tout à coup, une mouette s’est quasiment jetée devant ma voiture. Surpris, j’ai levé le pied, le coeur battant, l’évitant de peu. Cinq secondes plus tard, la voiture devenait difficilement contrôlable et j’ai dû arrêté sur le bord de l’autoroute. Crevaison.

Nous étions en décembre 2002, il faisait -10. Il neigeait et ventait passablement. Vous savez, ce genre de neige qui vous fouette le visage et fait plisser les yeux. Vraiment pas le temps idéal pour installer la roue de secours. Je me suis malgré tout résigné à l’idée et j’ai ouvert le coffre arrière pour me mettre au travail…en veston-cravate, manteau léger et sans tuque. Pas brillant mon affaire.  Au bout d’une vingtaine de minutes, je reprenais la route, heureux d’être à l’intérieur de la voiture, au chaud et à l’abris du vent.

J’ai alors repensé à cette fameuse mouette. Heureusement qu’elle avait été là, me suis-je dit. Elle m’avait forcé à ralentir, de sorte que j’ai pu conserver le contrôle de la voiture au moment de la crevaison.Mais bon Dieu,  qu’est-ce qu’une mouette faisait donc au Québec, en plein hiver alors qu’il fait -10 à l’extérieur? C’est complètement fou. Je me suis alors demandé si j’avais vraiment vu une mouette, ou si c’était plutôt mon imagination qui m’avait joué des tours. Peut-être avais-je confondu une rafale de neige, pensant voir une  mouette. Je n’étais donc plus tout à fait certain de ce que j’avais vu, d’autant que çà me paraissait invraisemblable de voir une mouette à cette époque de l’année et durant une tempête de neige en plus…J’en ai donc conclus qu’il n’y avait pas vraiment eu de mouette, juste une conclusion hâtive sans doute aidée par la fatigue accumulée.

N’empêche, maintenant, dès qu’un oiseau passe près de la voiture, je lève systématiquement le pied, y voyant là un signe d’avertissement. Pas très rationnel tout çà, je sais bien, mais je suppose qu’on a tous nos superstitions.

commentaires
  1. Solange dit :

    C’est fou quand on a la frousse ou la peine comme on peut s’attarder à un détail.
    L’oiseau qui t’as sauvé la vie, s’il entre dans une maison annonce la mort. C’est comme ça que naissent les supertisions et nous y sommes tous fragiles.

  2. pierforest dit :

    @Solange: Tu as tout à fait raison, c’est le genre de situation qui créé les superstitions. On associe une situation menaçante avec des éléments hors de l’ordinaire qui surviennent au même moment, mais qui, dans les faits sont complètement dissociés. Habituellement, je n’accorde pas d’importance à ces trucs. Voir un chat noir, passer sous une échelle, les vendredi 13 me laissent complètement indifférents, mais là, je réalise que je me suis fait piégé inconsciemment et une fois le déclencheur intégré, on ne s’en débarrasse pas facilement.

  3. Méli dit :

    Très spéciale cette histoire, en tous les cas, merci à la mouette, car je suis bien contente de pouvoir profiter de tes billets si sages ! ;-D

  4. Air fou dit :

    Rien de gènant là-dedans, tout le monde est une malheureuse victime de Pavlov de ci de là. 😀 😀 😀

    Surtout quand il y va de notre vie! Youpi pour toi, youpi pour nous!

    Tu es vraiment capable de rester indifférent à la vue d’un Chat, toi? Moi, sur une échelle de 1 à 10, je suis capable 0.

    Zed 😉

  5. pierforest dit :

    @Méli: C’est gentil Méli, merci! 🙂

    @Zed: En fait, les chats ne me laissent pas indifférents, parce que j’aime les félins, mais disons que les chats noirs provoquent chez moi la même réaction que les blanc ou les gris.

  6. eldiablominouchka dit :

    Hello! Pierre, je me suis décidée à venir rejoindre le monde de WordPress. Il sera donc plus facile de se commenter enfin… le temps que je me démêle dans ces nouveaux pitons! 🙂 Une belle fin de semaine à toi!

  7. pierforest dit :

    @Minouchka: Tu vas sûrement beaucoup aimer la flexibilité.

  8. xjanesatticx dit :

    La vie nous envoie parfois des signaux étranges 🙂

  9. azuldelmar dit :

    Je trouve l’épisode très émouvant Pierre. Je pense aussi que les gens qui sont plus sensibles à ce genre de signaux , ce sont des gens essentiellement connectés avec l’être, ce qui les permet à la fois d’être connectés à l’univers, à la vie. Commem toi! Bonne journée.

  10. pierforest dit :

    @Jane: En effet. J’ai en moi, à la fois un côté très terre à terre, rationnel et un autre côté un peu plus flyé et ésotérique. Je me suis intéressé aux ovni, à l’hypnose, aux sciences occultes, à la vie après la mort, à la téléphatie, à la recherche de communication avec les morts, etc. Ce côté de moi aime croire au destin, à la destinée et rester à l’écoute des phénomènes inexpliqués dans les nier, juste en prendre conscience. Superstition pour les uns, signes pour d’autres, nul ne sait vraiment. Au fond, on croit à ce qui nous fait du bien. Si croire à ce qui nous dépasse est une façon de sen sentir en contact avec un univers plus grand que ce que l’on perçoit et que ça nous fait du bien. Qu’il en soit ainsi. Si refuser de croire à l’inexplicable sans preuve est une façon de se sentir solidement arrimé dans la réalité et les faits et que ça nous fait du bien, qu’il en soit également ainsi. Dans le domaine des croyances, il est bien difficile de nier ou de prouver, alors c’est le buffet à volonté. Prenez ce qui vous tente. 🙂

    @Azul: Peut-être, qui sait. je suis soit très connecté, soit complètement déconnecté. C’est selon! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s