La porte close

Publié: 26 février, 2010 dans Questions existentielles, Réflexions, rêves
Tags:,

C’est à peine une image, un sentiment diffus, pas tout à fait une émotion.

Voilà ce dont je me souviens du rêve de la nuit dernière. Pourtant, au réveil, le souvenir était limpide, mais là, tout s’est évaporé. C’est comme la rosée. C’est là tôt le matin, puis un peu plus tard, on n’en retrouve plus traces.  À une autre époque, je gardais un calepin sur ma table de chevet pour y écrire mes rêves dès le réveil. Ça m’évitais de les oublier.

Ma blonde, pour sa part,  a utilisé un dictaphone pendant plusieurs années. C’est encore mieux. On n’a pas à allumer la lumière, même pas à ouvrir les yeux et il ne suffit parfois que de quelques mots pour se garder une porte d’accès à nos rêves, plus tard.

C’est intéressant les rêves.

On dit que les rêves sont « L’homme devant l’image de l’homme ». Les rêves sont généralement composés d’éléments ayant attirés notre attention au cours des derniers jours, mais ce qui importe, c’est surtout l’interaction des personnages. Notre réaction et celle des autres. Après tout, on demeure le metteur en scène. Ainsi, la fuite, même face à une menace importante dans le rêve, est souvent significative d’un comportement de fuite dans la vie de tous les jours et qui dit fuite, dit refus de faire face.

J’ai également déjà lu que certains rêvent en noir et blanc. Ça doit être plate. Pour ma part, je rêve en couleur et il y a également souvent une bande sonore, comme un film.Les rêves que je préfère sont ceux que j’appelle les « rêves d’action », l’équivalent onirique des films d’action, un genre de « film d’action dont vous êtes le héros ». Quand je fais ce genre de rêve, je m’éveille le matin avec la même sensation que lorsque je sors du cinéma après un bon film de cette catégorie. Je suis remplis d’énergie. C’est un spectacle gratuit. Je me disais qu’à y penser, peut-être que des bribes de mon rêve de la nuit dernière me reviendraient, mais ce n’est pas le cas. Qui sait, peut-être que plus tard, dans la journée, un événement me permettra de m’en souvenir.

commentaires
  1. J’ai suivi un cours en créativité (à l’université de Montréal, mon cher, et j’avais trois crédits pour ce cours!) et il fallait écrire nos rêves. Comme je ne me rappelais jamais des miens, ce qui était mauvais signe selon le professeur, il m’avait demandé de mettre mon réveil deux fois pendant la nuit, d’avoir un carnet à mes côtés et d’écrire immédiatement ce à quoi je rêvais. Ça a marché mais je suis sortie complètement épuisée de ce cours! ;o)

  2. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Voilà un cours qui me paraît des plus intéressants. Je pense que pour se rappeler de ses rêves, le plus important au réveil c’est de ne pas bouger et garder les yeux clos. Dès qu’on se met en mouvement, on oublie tout. Je n’ai pas souvenir de mon ou mes rêves de la nuit dernière, mais je vais m’y remettre, en me conditionnant au coucher pour m’en souvenir au matin.

  3. Éléonore dit :

    Dans mon dernier billet je parle justement d’un rêve que je fais souvent, en différentes versions, je déménage avec toute ma famille, le mari et les 3 enfants (mais ils sont plus jeunes) et je me retrouve en appart ou dans une nouvelle maison, mais toujours un endroit délabré, en mauvais état. On est là, on se regarde, on se questionne, mais toujours on entre et on fait face à la situation. On ne fuit jamais. Je n’avais jamais réalisé cela avant de lire ton billet ce matin.
    Moi aussi je rêve en couleur 🙂

  4. pierforest dit :

    @Éléonore: C’est un excellent signe. Qui sait…peut-être que nos enfants, natifs du numérique rêveront en HD. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s