il était temps!

Publié: 24 mars, 2010 dans Politique, Réflexions, Société
Tags:, , ,

Enfin!

le Gouvernement se décide à bouger. Il était temps!

« Aussi, en vertu du projet de loi, tout accommodement sera subordonné au respect de la Charte des droits, notamment au droit à l’égalité entre les femmes et les hommes et au principe de la neutralité religieuse de l’État. »

L’absence de règle, c’est souvent l’anarchie. et honnêtement dans le dossier des accommodements raisonnables on en a eu plus que notre juste part.

commentaires
  1. Air fou dit :

    Mais je viens d’entendre que tous les signes ostentatoires seraient permis au sein de la fonction publique??? Lumière, lumière!!!

    Et au fait, c’est pas le gouvernement qui a bougé. Ce sont, pour une fois, une grande partie des Québécois dont un bon nombre d’ex-immigrants/es qui lui ont poussé dans le c…asseau. 😀

    Merci d’en parler. Zed ¦)

  2. pierforest dit :

    @Zed: Oui, ça s’en vient tranquillement. J’ai l’impression qu’on est une société d’inspiration chrétienne (même dans notre Constitution), qui a été longtemps gouvernées par l’Eglise et qui veut maintenant devenir laïque, mais qui n’a pas terminé la transition. On reste attaché à nos symboles tout en refusant de voir les autres afficher les leurs.

  3. Solange dit :

    Moi je dirais plutôt que nos symboles prennent de l’importance parce qu’on accorde beaucoup de liberté aux autres, alors qu’on nous en enlève. Aujourd’hui on nous enlève nos congés fériés, mais on accommode les Juifs pour l’école les fins de semaine. Être laique c’est parfait, mais pour tout le monde.

  4. Air fou dit :

    Je n’ai pas ton optimisme, Pierre. Jo disait que la moitié de l,assemblée de parents d’école portait foulard et ça ressemble à mon environnement. Tu ne trouves pas que la mosaïque pluraliste est une fichue bombe qui commence à nous exploser en plein visage? En tout cas à Montréal. Zoreilles disait même que cela arrivait en Abitibi.

    Que vient de faire Charest? Finalement? Résistant à toutes les pressions, jetant une fois de plus les véritables débats, ramenant le catholicisme au rang des « approuvés ) (n’oublions pas nos évangélistes, créationnistes, ultra catho de l’Amérique latine ou d’ailleurs, fortement représentés quand ce n’est majoritairement dans plusieurs arrondissement où les enfants non immigrants sont rares dans les écoles…

    J’espère que Marois va se tenir et ne pas s’allier à la FFQ et à Khadir. Que ce débat parlementaire aura bien lieu. D’ici là, ai-je le droit de travailler ou d’aller partout avec un T-shirt s’opposant à tout ça? Et si on se promène à visage découvert, avec d’autres parties de son corps aussi louant la Nature, notre dieu?

    Je suis encore très épuisée, mais Pierre, je pourrais récrire tous les billets que j’ai écrits sur Air fou (les deux) et ils seraient malheureusement encore tous d’actualités. À raison de trois ou quatre ou plus enfants par famille voilée, portant des signes ostentatoires, de quelque allégeance que ce soit, bien entendu avec le sexisme et la violence envers le sexe féminin (et tout ce qui vaguement y ressemble selon les stéréotypes) que l’on sait…

    Je parie qu’un dame ou un homme portant burqah ou niqab attirera la pitié d’un bon ou d,une bonne Québécois/e, qui cédera sa place dans une ligne d’attente représentée par le « bon » sexe, pas dangereux…

    La réalité dépasse tout dadaïsme et toute explication pataphysique. Heureusement, il y a dans cette réalité de magnifiques humains et de magnifiques toutes sortes de choses. (Surtout de magnifiques chats! ¦D )

    Zed ¦)

  5. Zoreilles dit :

    C’est quand même un pas dans la bonne direction, non? Bon d’accord, rien n’est parfait, ça aurait pu être plus clair et il reste encore beaucoup de travail à faire. Ce n’est jamais fini. Mais prenons le temps d’apprécier l’instant, question de reprendre notre souffle, après, nous reprendrons tous nos combats. Et ils n’arrêtent pas de se multiplier. Alors, on s’éparpille. Moi, en tout cas, je m’éparpille. Et c’est épuisant, le combat…

    Zed, quand j’ai appris la nouvelle, j’ai pensé à toi en premier. Dans le monde entier, c’était toi que cette nouvelle concernait le plus, il me semblait. Tu n’écris pas pour rien, n’est-ce pas? On t’associe à ces luttes que tu mènes instinctivement, avec tout ce que t’as et tout ce que t’es. Et puisque tu me cites, dans ton commentaire, je m’étonne que tu t’étonnes (!) que cela arrive « même en Abitibi ». Ce qui existe à Montréal existe aussi ici, c’est seulement à plus petite échelle, au pro rata de la population, c’est tout.

    Tout se rend en Abitibi, le bon comme le mauvais!

  6. Air fou dit :

    Chère Zoreilles,

    Hélas, je ne voyage pour ainsi dire jamais plus, avec mon troupeau de poilus. Je te l’ai dit, ton blogue me relie avec une partie du Québec inconnue pour moi. Tu connais plus le Québec que moi, plus Montréal que moi ton coin. Hélas. Et bonheur d’Internet.

    C’est gentil de penser à moi en premier, mais bien d’autres sont aussi fébriles en ce moment. Les fort nombreuses personnes de chez Sisyphe, femmes et hommes, comportant plusieurs arabophones qui elles, nous instruisent malgré les menaces et nous mettent les pendules à l’heure. Et les associations musulmanes qui espéraient cacher le débat large en se cachant derrière les extrémistes.

    Ce qui m’encourage, c’est l’attitude de bien des Québécois depuis les dernières années, même ceux qui ne voient pas les problèmes dans leur propre cour participent en un sens. Et ce débat parlementaire à venir que je voudrais suivre à la lettre, espérant Marois et cie se tenir contre vents et marées et non flancher.

    Bonne journée à toi et à Pierre.

    Zed ¦)

  7. pierforest dit :

    @Solange: À quels congés fériés penses-tu quand tu dis qu’on nous en enlève? C’est vrai, par contre, que le concept d’accommoder la minorité se fait toujours au détriment de la majorité.

    @Zed: Je crois au principe de la mosaïque culturelle, en autant que ça soit encadré. Que l’on annonce clairement que la liberté de religion est subordonnée à des valeurs essentielles, tel l’égalité homme-femme me paraît un élément fondamental. La liberté de religion, selon moi, c’est avoir le droit de croire ce qui nous convient, parce que dans ce domaine, personne ne peut avancer de preuve. Par contre, ça doit rester personnel. Que l’on croit à Allah, Bouddha, Dieu, Krishna, le Grand Manitou ne me pose pas de problème, tant que ma liberté de croire n’impose pas de restrictions à autrui, ou ne vient pas en contradiction avec certaines valeurs de base. Si ma religion impose que je verse 10% de mon salaire à une Église et que je m’y conforme, ça ne regarde que moi. Si ma Religion exige que le voisin ne boivent pas d’alcool en ma présence, là, ça ne passe plus. Si ma religion exige que je ne parle pas aux femmes quand je suis arrêté par une policière, ça ne passe pas non plus. Au fond, à mon avis, l’essentiel, c’est de clarifier et médiatiser ce que sont les valeurs fondamentales de notre société, celles qui ne peuvent être brimée par la liberté de religion. Une fois que c’est clairement connu, ceux qui ont une religion qui ne peut s’harmoniser avec ces valeurs ont le choix de s’adapter ou aller s’adapter ailleurs.

    @Zoreilles: Je crois beaucoup à la méthode des petits pas. C’est la méthode « Kaizen » d’amélioration progressive. Avec cette nouvelle loi, je pense effectivement qu’on va dans la bonne direction. Nécessairement, ce sera pas assez loin pour les passionnés de la cause, ou à l’autre extrême ça le sera trop pour les fervents croyants, mais la nature d’un compromis signifie ça implicitement.

  8. Air fou dit :

    Tu parles plutôt de liberté de croyances, là… La religion en tant que telle n’accepte pas de soumettre la Vérité à quelque autre principe et l’islam par exemple, est ce qui structure toute la vie du lever au coucher, dans les rêves aussi et ce qu’il y a de plus intime. Comme autrefois le catholicisme ici et tant d’autres religions. Ce dont tu parles, c’est comme mon amie qui croit aux fées, au pouvoir du pendule, et tout un tas de choses du genre. Ne fait de mal à personne et les relations entre elle et son conjoint sont assez exemplaires, côté reconnaissance de l’égalité. Mais pour beaucoup, il serait traité de vilains mots sous-entendant qu’il n’est pas un vrai homme…..

    Il y a chez Sisyphe un excellent texte, il me semble écrit par deux femmes d’origine arabophone, et qui explique bien clairement comment aucune religion ne peut reconnaitre l’égalité entre femmes et hommes. Peut-être aimerais-tu le lire? En voici le lien : http://sisyphe.org/spip.php?article3279

    Il n’y a pas de compromis à faire concernant la valeur fondamentale de la reconnaissance de l’égalité entre les femmes et les hommes. Rien, déjà, n’est jamais acquis…

    De toute façons, malgré toutes les luttes, cela prendra encore mille ans? Plus? L’éternité, maintenant que le patriarcat structure la planète au complet sur les plans économiques, politiques, idéologiques.

    Bonne soirée, cher Pierre, Zed ¦)

  9. Solange dit :

    Je lisais dans La Presse cette semaine, que Pâque, Noël, le jour de l’An, ne seront plus congés fériés. Bien sur on va les avoir quand même, mais c’est pour accomoder qui tu penses?

  10. pierforest dit :

    @Zed: Religions ou ésotérisme, en ce qui me concerne le principe demeure le même. On se construit un système de valeur basé sur des croyances et dans tous les cas, on retrouve très souvent des hiérarchies et de gourou. Quand on pense à l’Eglise de Scientologie par exemple. Tout ça a débuté par un roman de Science-fiction. J’ai lu le texte hez Sisyphe. Je ne condamne par pour autant toutes les religions. Les pays qui ont interdit toutes formes de religion ne sont pas non plus des exemples de libertés individuelles. L’égalité entre homme et femme est de plus en plus intégrée dans notre société. Je regarde les choix offerts à mes filles et elles ne se sentent brimées en rien par leur sexe. Ce sont des victoires qui se gagnent génération par génération et qui transforment progressivement notre société.

    @Solange: Je n’avais pas lu cette nouvelle. J’espère qu’on va garder ces congés.

  11. Armande Simplette dit :

    Il faut croire que le problème se généralise si l’on en croit le débat sur la loi belge, dont on parle à peu près partout aujourd’hui, et qui devrait interdire le voile intégral dans tous les espaces publics. Lu dans Libération.fr que « La proposition de loi désigne les personnes qui «se présenteront dans l’espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu’ils ne soient plus identifiables» ». Quant à moi, ça me semble raisonnable. La liberté religieuse ne devrait pas entraver les autres aspects de la vie en société. Notamment et surtout lorsque la société que l’on a également choisi librement prône des valeurs différentes des nôtres. Le moins que l’on puisse faire en choisissant un pays d,adoption n’est-il pas de nous conformer à ses régles. Vouloir rércrer dans un pays adoptif les conditions de vie que l’on a quittées, c’est illusoire. Mais on n’a pas fini d’en parler puisque « si le vote est positif, la Cour européenne des droits de l’Homme pourrait être saisie sur la base de l’article 9, portant sur la liberté religieuse ». J’ai bien hâte de voir comment les Belges résoudront ce casse-tête…

  12. pierforest dit :

    @Armande: Il semble que la réflexion se fasse un peu partout sur la planète. On a vu les abus qui peuvent être commis au nom des religions par le passé et on ne veut surtout pas que ça recommence. Il est important d’établir des règles claires et trouver le juste équilibre en oublier totalement sa culture quand on change de pays et chercher à l’imposer aux autres.

  13. Québécois de sushi dit :

    On façonne une société moderne en fonction des variables mesurables. À mon avis c’est principalement cet aspect qui nous sépare du Moyen Âge.

    La Charte des droits et libertés de la personne indique: « Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap. »

    Toutes les variables indiquées sont facilement mesurables, sauf deux: les convictions politiques et la religion. Mais comme les convictions politiques sont au coeur même de l’organisation politique et sociale, elles l’ont généré, il reste la religion. La seule qui ne peut pas donner des réponses mesurables. Je ne comprends même pas pourquoi on la met dans l’équation.

  14. pierforest dit :

    @Québécois de sushi: En fait, c’est ça l’élément-clé. La religion a aussi beaucoup façonné l’organisation sociale de nos sociétés. Aujourd’hui, avec les facilités de déplacements, les cultures s’entremêlent et le choc des croyances religieuses nous fait prendre conscience que celles-ci n’ont pas leur place dans les affaires de l’État. On cherche donc une formule neutre, qui ne privilégiera pas une religion plus qu’une autre, d’où la laïcité des Gouvernements. Mais ça ne se fait pas sans heurt et ça prend un certain temps. Par ailleurs, en expulsant la religion des organismes dirigeant la société, on évacue aussi les valeurs qui l’ont soutenues, puisque la religion se présentait comme le défenseur, le porte-parole de ces valeurs. Une société qui ne met pas ses valeurs et ses idéaux au-dessus de toutes choses, est une société qui favorise l’émergence du pire.

    Je pense aux Jésuites qui formaient, à l’époque les « dirigeants de demain ». Mon père a étudié au Grand Séminaire de St-Hyacinthe. On leur inculquait les connaissances, mais également des valeurs, on leur faisait comprendre le rôle qu’ils auraient à jouer auprès de la population, alors qu’aujourd’hui, je constate qu’on forme au MBA des jeunes qui mettront ces connaissances à profit à des fins strictement personnelles ou mercantiles. Exit l’éthique, les valeurs, les idéaux. On ne les forme pas avec l’idée de mettre au service de la population, les connaissances acquises. Pas étonnant, alors qu’on retrouve à la tête des entreprises et des Gouvernements tant de gens qui n’y sont que pour leur enrichissement personnel, quitte à sacrifier le bien du plus grand nombre.

  15. Zoreilles dit :

    Dans ce dernier commentaire, Pierre, vous venez d’exprimer tout ce que je pense. Je vous en remercie infiniment, vous n’imaginez pas jusqu’à quel point j’ai été rassurée de vous lire. J’ai essayé bien gauchement et à plusieurs reprises de faire valoir ce point de vue et on me comprend tout de travers quand je parle de ça. Et pourtant, je suis pour la laïcité dans toutes nos institutions et nos services publics.

    Je souhaite qu’on ne vous traite pas de Jesus freak parce que vous parlez des valeurs dans notre société et que vous ne rejetez pas d’un seul bloc tout ce qui a été à la base de notre histoire, de notre développement et de la culture québécoise qui s’est façonnée petit à petit, avec toutes les imperfections qu’on peut relever aujourd’hui et qu’on tente de corriger.

    Moi non plus je ne renie pas d’où nous venons, même que j’en suis fière, ce qui ne m’empêche pas de vouloir qu’on évolue constamment, en conservant le meilleur, en remettant en question ce qui ne convient plus et en corrigeant ce qui n’avait pas de bons sens pour la majorité.

  16. pierforest dit :

    @Zoreilles: Oui, je pense qu’on pense un peu la même chose tout les deux. En rejetant en bloc toutes formes de religions, on renie aussi les bienfaits qu’elles ont pu apporter, le réconfort et la promotion de valeurs qui demeurent importantes. Je suis un partisan de la méthode Kaizen, d’amélioration progressive.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s