Fierté nationale

Publié: 13 mai, 2010 dans Réflexions, Société
Tags:, ,

Arriver à réunir 21,000 personnes au Centre Bell pour un match de Hockey alors qu’il n’y a aucun joueurs sur la glace…Y a juste à Montréal que ça peut arriver! 🙂

Quand le Canadien gagne, il n’y a plus de querelles entre anglophones, allophones ou francophones, il n’y a plus  de divisions entre Canadiens et Québécois, mais juste des fans qui partagent leur joie.

Une victoire sportive à le don de rapprocher le peuple.

Quelle belle initiative d’avoir pensé à ouvrir les portes du Centre Bell pour présenter ce 7ième match crucial. Le coût d’entrée: $7.

Ce qui m’interpelle, dans la victoire du Canadien au cours des deux dernières séries, c’est la puissance que représente l’esprit d’équipe. Au delà des performances individuelles, il y a la notion d’équipe très présente dans ce club. « Il va falloir 20 guerriers pour l’emporter », disait l’un des joueurs avant le match. Très peu de gens croyaient à leur chance de l’emporter. Le défi était de taille. Affronter, en première ronde les champions de la saison, la plus forte équipe de la LNH et ensuite l’équipe ayant emporté la Coupe Stanley l’année dernière était un défi incroyable qu’ils ont su surmonter avec l’aide de joueurs intenses faisant preuve d’humilité. Au Québec, un champion humble gagne rapidement le coeur des partisans. On a une affection particulière pour les « underdog », les David qui doivent affronter Goliath, parce que ça touche une fibre sensible, un sentiment de déjà-vu. La victoire du petit contre le grand, c’est vivre une victoire par procuration, se sentir invincible face aux épreuves de la vie, aussi difficiles soient-elles.  Ce genre de victoire, c’est une bouffée de bonheur sur le Québec ce matin.

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    Chacun dans notre petit univers, on se sent tout à coup très solidaires au reste du Québec. C’est magique. Pour un moment, on est une nation, un pays, un peuple uni au-delà de toutes nos différences, on partage le même objectif, une équipe, une victoire, une fierté… nationale, comme ton titre l’évoque si justement.

    Et ce matin, tout le monde est de bonne humeur…

    Quelles conclusions pourrait-on en tirer? Des dizaines!

  2. Méli dit :

    Le hockey me laisse indifférente, je ne m’y suis laissée prendre que vers 12 ans lors de la série Canada-Russie, mais ensuite, j’ai perdu l’intérêt. Ma fille qui a 12 ans aussi semble s’être laissée séduire et elle saute comme un kangourou lorsqu’ils comptent un but, je trouve ça drôle et je me demande si son intérêt va perdurer ou s’il va disparaître par la suite… Bref, je regarde tout ça avec un sourire amusée et tant mieux s’ils gagnent, ça fait plaisir à tant de gens… mais je l’avoue, je continue de ne pas suivre ça plus que ça… J’ai trop de choses plus intéressantes à faire, lol !!!

  3. pierforest dit :

    @Zoreilles: Ce matin, il n’y avait presque par de trafic pour entrer à Montréal, alors que la veille c’était l’enfer habituel. J’ai l’impression que les gens se sont couchés plus tard, pour fêter un peu! 🙂

    @Méli: À l’époque où Guy Lafleur jouait pour le Canadien, j’étais un vrai fan. Je ne manquait aucun match et j’écoutais à la radio ceux qui n’étaient pas à la télé. Au cours des dernières années, ça a beaucoup changé. Les joueurs n’avaient plus le même coeur au ventre, comme si la victoire était moins importante. Mais là, avec le genre de séries auxquelles on a assisté, la fièvre est repartie. Pas un joueur ne parle de contrat, de salaire ou se plaint de son temps de glace, l’important, le seul objectif c’est de gagner. J’ai écouter les dernières parties avec ma fille et on criait tous les deux (comme la plupart des voisins d’ailleurs) à chaque but. Il est probable que la saison prochaine, on retombe dans les mêmes spectacles ennuyants de la saison régulière, mais pour l’instant, c’est vraiment excitant.

  4. unautreprof dit :

    Je ne suis pas du tout les matchs, mais je souhaite quand même leur victoire car ça rend tellement de gens heureux autour de moi!
    Puis, sur la notion d’équipe, j’ai aussi réfléchi à ça et je me disais que je devrais trouver un beau message là-dedans à transmettre à mes élèves qui ont perdu un peu ce si bel esprit d’équipe qu’ils avaient pourtant en début d’année….

  5. Eldiablo Minouchka dit :

    Oh! Putain… pas du Hochey encore. Moi, les pout-pout et les cris jusqu’à une heure du matin j’en ai rat le ponpon. 🙂 Un bon week-end qui s’en vient à toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s