L’exode des grands arbres

Publié: 16 mai, 2010 dans L'essentiel, Réflexions, Uncategorized
Tags:, ,

Ce matin, je suis parti vers l’est. Le soleil pointait déjà à l’horizon et j’ai eu envie de sentir ses rayons sur mon visage.

À la sortie du village,  j’ai eu droit à un spectacle magnifique. Dans les champs, s’attardait au sol une brume paresseuse, rétro éclairée par le soleil levant. On aurait dit un champ ou poussaient des nuages tout blanc. Ah, dommage que j’ai oublié mon appareil photo pour immortaliser le moment me suis-je dit…Immortaliser…c’est ne jamais mourir.Un drôle de verbe pour un monde ou absolument tout a une fin.

Un peu plus loin, sensiblement à l’écart de la grande courbe, près de la piste cyclable, il y a un arbre gigantesque. Son tronc doit faire dans les 5 pieds de diamètre, de sorte qu’il est âgé de 300 ans au minimum. Quand ce village a été fondé, a-je pensé,  il habitait donc déjà les lieux…Wow, il a tout vu, lui. Il en aurait long à raconter.

Il vit seul maintenant. Ses camarades ont pour leur part quitté la région. C’est connu, les arbres, surtout les grands,  sont des êtres timides. Si on bâti nos maisons trop près d’eux, ils quittent la région. Si on bâti rapidement des tas de maisons, c’est l’exode des grands arbres.  Ce doyen végétal, à la sortie du village est sans doute resté, parce que personne n’est venu s’installer à proximité.  Que nous dirait-il si on l’écoutait? Sans doute qu’il nous ferait la leçon concernant la catastrophe de St-Jude, ou le sol s’est écroulé. Il nous dirait peut-être que si ses collègues, les grands arbres, étaient restés dans la région, ils auraient pu contenir l’émeute terrestre, calmer le jeu et s’assurer que le terrain reste là bien en place.

Peut-être devrions-nous penser à des accommodements raisonnables quand on construit nos villages,  pour éviter l’exode des grands arbres. Ils en ont vu des choses au cours de leur vie et leur longue expérience face aux catastrophes naturelles nous serait bien utile dans un monde ou elles se multiplient.

photo: http://textuel-image.blog4ever.com/blog/lesphotos-257300-1948464736.html
commentaires
  1. Solange dit :

    L’environnement c’est pour les autres, pour vu que l’argent entre dans les coffres, on se fout pas mal des dommages causés à la nature.

  2. unautreprof dit :

    Les lieux sans arbres sont si tristounnets! Je préfère les vieux quartiers aux nouveaux pour ça.
    Même là, en ville, de mes fenêtres, ce sont des arbres que je vois. Les rues les plus jolies sont celles bordées d’arbres…

    Je ne comprends pas ces endroits nouveaux, sans arbres. Ne comprend pas comment on peut vouloir y vivre…

  3. Edmonde dit :

    En réalité, et étrangement, c’est l’exode de l’homme qui déracine ce que lui-même a désigné d’immortel. Je médite là dessus à la lecture de votre texte.

  4. Pur bonheur dit :

    En achetant la terre à coté de la nôtre nous avons acquis l’arbre qui me faisait rêver, soit un énorme Hêtre, qui sont à peu près disparus. Il en reste quelque uns dans la vallée du St-Laurent.
    Il est tellement gros qu’on le voit grâce à Google Earth!
    Magnifique!

  5. pierforest dit :

    @Solange: C’est tellement vrai. Dans le massachusetts, près de Cape Cod, il y avait un projet de construction d’une dizaine d’éoliennes. Certaines familles fortunées, dont les Kennedy, se sont opposés au projet. Pourtant, ils ne se gênaient pas pour dénigrer les barrages d’hydro-Québec en disant qu’ils étaient dommageables pour la nature. La logique est là, pour l’environnement, comme pour les coupures budgétaires (coupez les riches). Les gens sont majoritairement d’accord, en autant que l’impact sera chez le voisin, pas chez eux.

    @UnAutreProf: Oui, les vieux quartiers sont tellement plus beaux avec leurs arbres matures.

    @Edmonde: Est-ce que tu penses à la religion? Une chose est certaine, c’est que les représentants actuels de Dieu ne sont pas trop trop crédibles. Dieu devrait penser à un remaniement ministériel majeur.

    @Pur Bonheur: Wow, il doit être superbe cet arbre. Tu sais qu’on peut obtenir l’âge approximatif d’un arbre de façon assez simple:

    1. Mesurer la circonférence de l’arbre (en cm) à 1m40 du sol
    2. Diviser cette valeur par PI (3.1416)
    3. On multiplie le résultat par le facteur suivant:

    Pour: érable argenté, orme d’Amérique, peuplier faux-tremble. ( x 1.5)

    Pour: bouleaux, pin blanc, pin rouge, pin d’Autriche, frêne d’Amérique, érable de Norvège, érable rouge, chêne rouge, mélèze laricin; ( x 2)

    Pour : thuya occidental, sapin baumier, pruche, hêtre, érable à sucre, épinette blanche et le frêne de Pennsylvanie; ( X 2.5)

    Pour : caryers, chêne rouge et le noyer cendré. ( x 3)

    Je serais curieux de savoir l’âge qu’il a ton arbre.

  6. Edmonde dit :

    Non je suis d’aucune religion, et je pense que la mort est le catalyseur de la vie alors rien ne sert d’immortaliser ou de croire en l’immortalité. Bonne journée!

  7. pierforest dit :

    @Edmonde: Sans la mort, effectivement, la vie a beaucoup moins d’intérêt. C’est la dualité incontournable de notre univers.

  8. Vous êtes un poète, Pierre, comme « l’Homme qui plantait des arbres », un poète de la nature.

  9. Zoreilles dit :

    Cet échange (très court mais si riche) entre Edmonde et toi, je le trouve très inspirant…

    Mais j’étais venue ici pour te dire que ton image du champ qui produit des nuages blancs, c’était si tant tellement poétique, même si je préfère les forêts aux champs.

    En ce qui concerne les arbres, les grands comme les petits, ils sont les richesses auxquelles je tiens le plus, comme à l’eau des rivières.

  10. pierforest dit :

    @uneFemmeLibre: C’est un bel hommage. Je suis touché.

    @Zoreilles: Les grands arbres m’inspirent confiance. Si j’était un oiseau ou un écureuil, c’est dans l’un deux que je ferais mon nid. Je préfère également la forêt aux champs. Votre camps, dans les bois doit être un endroit formidable pour se ressourcer.

  11. Nanoulaterre dit :

    Pierre,
    c’est une belle ode à nos doyens de la nature. Chaque fois que je regarde un très vieil arbre, j’essaie de m’imaginer tout ce qui a pu se passer autour, au fil des siècles. Je ne sais pas où tu habites mais, à tout hasard, je te donne l’emplacement d’une forêt très ancienne; il s’agit de la forêt derrière la maison des Jésuites à St-Jérôme. Ça en vaut le détour…

  12. Nanoulaterre dit :

    J’oubliais… Et il y a là un cimetière magnifique où sont enterrés les pères Jésuites. On peux y voir de très très vieilles pierres tombales. Un endroit de clame qui donne sur une grande vallée d’herbes vertes…

  13. Azuldelmar dit :

    Quel beau texte Pierre… et on est capable de revivre ce moment magnifique en images, en couleurs. L’important n’est pas la caméra mais la capacité d’apprécier et de se sentir privilegié d’y être à ce beau endroit. Bonne journée!

  14. pierforest dit :

    @Nanou: Ça doit être un endroit formidable à visiter. Je m’en souviendrai.

    @Azuldelmar: Merci et bonne journée à toi aussi.

  15. Air fou dit :

    Pierre, on m’en a conté, des peurs avec mon arbre plus que centenaire, juste à côté de ma maison, en campagne.

    Les vieux de la place sont venus me voir pour que je le fasse couper car il allait finir par tomber sur la maison, elle aussi plus que centenaire.

    Ils sont toujours de grands amis.

    L’ancienne mentalité des « Canadiens français » vs l’esprit nature et jardin des anglos.

    Ici, à Montréal-sur-Fleuve-ou-Rivière, interdit de couper un arbre sans une permission spéciale de la municipalité ou de l’arrondissement.

    Vive les arbres et la bio-diversité!

    Zed ¦)

  16. pierforest dit :

    Je me demande si on peut faire un lien entre la façon dont on traite les vieux arbres et comment on s’occupe des aînés d’une communauté.

  17. Air fou dit :

    La réponse est dans la question. Z

  18. pierforest dit :

    @Zed: Ce sont pourtant les vieux de la place qui suggéraient que l’on coupe ton arbre centenaire. C’est un peu paradoxal, ce manque de solidarité face aux anciens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s