Quand j’étais enfant, l’hiver, je me souviens qu’on s’amusait à marcher yeux fermés dans les champs. Au bout d’un certain temps, on ouvrait les yeux pour observer nos traces dans la neige et constater le trajet parcouru. C’est vraiment difficile d’aller en ligne droite, quand on ne voit pas ou on va. Je lisais ce matin un article ou l’on parlait des expériences conduites par une équipe de l’institut Max Planck en Allemagne. Ils ont ainsi mesuré le parcours de personnes dans une forêt dense, sans point de repère. Ils ont également fait l’exercice dans le désert de Tunisie pour constater qu’en l’absence de balise ou de boussole, les gens tournent en rond.

Dans la vie de tous les jours, nos comportements sont assez similaires. En l’absence d’objectifs bien définis nous permettant de concentrer nos efforts et notre attention, on virevolte à gauche et à droite, on tourne en rond sans aller nulle part. Se fixer des objectifs de vie, c’est un peu comme se doter d’une boussole nous permettant d’aller dans la bonne direction.

commentaires
  1. Solange dit :

    C’est plein de bon sens, que de temps on peut perdre des fois juste parce qu’on n’a pas planifier sa journée.

  2. Jacks dit :

    Si je comprends bien, Pierre

    Quand on improvise, quand on fait des détours improvisés, on risque de tourner en rond! 🙂

    NB. Bravo pour le nouveau look de ton blogue. Tout à fait réussi!

  3. pierforest dit :

    @Solange: Très souvent, on dépense sans compter, quand il s’agit du temps.

    @Jacks: Le seul avantage que je vous à tourner en rond, c’est qu’au deuxième passage, on peut découvrir des trucs qu’on avait raté au départ. 🙂

  4. annefor dit :

    Je sais que mon message n’a pas de rapport avec ton article, mais je t’aime mon petit papounet d’amour, plus encore que l’espace qui nous sépare et je m’ennuie de toi énormément. J’aimerais aussi te dire que le nouveau look de ton blog me plaît beaucoup! Ne cesse pas d’écrire toutes ces métaphores : elles me permettent de garder contact avec la beauté de la langue française.

  5. pierforest dit :

    Allo Cocotte, content de te lire. Ça me fait toujours chaud au coeur quand tu m’appelles papounet. Je voudrais cesser d’écrire et je pense que je ne pourrais pas. C’est une forme de thérapie. 🙂

  6. Air fou dit :

    Ouep! Et comme même le pôle magnétique se permet de changer, la rotation de la Terre, les plaques tectoniques, sans aller en ligne droit d’un point A à un point B, on peut faire de notre chemin un Compostel. Perdre le Nord est tellement plus ludique et riche d’apprentissages que ça vaut bien les détours…

    Ligne droite. De la vie toute dessinée d’avance à la mort. Non merci. Pas mieux que tourner en rond où à force de répéter son parcours, on le creuse et on a… un autre point de vue!

    Zed ¦D

  7. pierforest dit :

    @Zed: Comme dirait Jacks, les détours improvisés sont parfois riches d’aventure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s