J’aime observer ce qui m’entoure, j’aime observer la vie dans ce qu’elle a de plus petit, parce qu’elle nous renseigne également dans ce qu’elle a de plus grand.
Φ
L’univers est ainsi fait de quelques règles élémentaires reproduites d’échelle en échelle du plus simples au plus complexe. Les analogies sont multiples. Il suffit de penser à la similitude entre les électrons tournant autour du noyau d’un atome et les planètes tournant autour du soleil pour illustrer ce genre d’analogie. Ainsi, l’une de ces caractérisques que l’on retrouve à toute les échelles de l’univers se retrouve dans une proportion particulière appelée Phi.
Φ
Φ
Cette étrange proportion est un rapport que l’on peut obtenir, dans le schéma ci-dessus, lorsque la division de B/C est équivalente au rapport de A/B. Ce rapport étant très exactement de 1.618 0339 887 et on l’a appelé Phi. De même, le rapport inverse, c’est-à-dire le rapport de C/B équivalent au rapport de B/A équivaut très exactement à 0.618 0339 887... On appelle ce rapport inverse phi, avec un p minuscule.
Φ
On retrouve donc, dès le départ, une première analogie intéressante. Deux nombres périodiques possédant exactement la même période, mais comportant ou pas un zéro avant le point. L’intérêt de cette proportion, c’est qu’on la retrouve partout dans l’univers. Au niveau mathématique et géométrique, Phi est très présent, notamment dans la suite de Fibonacci, mais je préfère me concentrer sur des aspects plus concrets de cette proportion. Ainsi, Phi est un rapport qu’on retrouve partout à l’échelle du corps humain. La proportion Phi se retrouve notamment entre les phalanges de la main, de la plus petite à la plus grande. C’est un rapport de Phi que l’on retrouve entre la longueur des phalanges distales et celle des phalanges intermédiaires et entre ces dernières et les phalanges proximales et celles-ci et les métacarpes.
De même, la beauté subjective est généralement associée à des proportions du visage et du corps qui sont, encore une fois, celles de Phi. Ce sont des proportions qui nous semblent « correctes », peu importe la race des individus et ce sont curieusement ces proportions que l’on retrouve, dans ce fameux dessin de Léonard De Vinci, illustrant les proportions de ce qu’il percevait comme étant la perfection.
Φ
Φ
Cette proportion est présente chez toutes les espèces vivantes, des plus petites aux plus grandes, et on la retrouve dans plusieurs oeuvres architecturales spectaculaires. Cette proportion a été délibérément utilisée pour établir les dimensions des grandes pyramides en Égypte, pour la construction du Parthéon en Grèce ou de la Cathédrale Notre-Dame à Paris. C’est une proportion que l’on associe instinctivement à l’harmonie, parce qu’elle est encodée au plus profond des règles qui gouvernent notre univers.
Φ
Et incidemment, le format si pratique d’une carte de crédit, quand on en mesure le rapport de la largeur sur la hauteur, est également, vous vous en doutez bien, exactement la proportion de Phi. Ainsi, si vous observez ce qui se trouve autour de vous, vous serez étonné de constater, à quel point, du plus petit au plus grand, notre univers s’est construit sur les mêmes règles et que notre perception de l’harmonie, du bonheur et de la beauté sont également encodés au plus profond de nous-même.
Φ
Sources:
commentaires
  1. xjanesatticx dit :

    Très bel article. Bien recherché.
    La vie fait bien les choses, elle a sa raison d’être.

  2. Solange dit :

    C’est très intéressant, mais il n’y a jamais d’exception?

  3. pierforest dit :

    @Jane: La vie est si bien faite, qu’on peut honnêtement se demander si tout ça est vraiment arrivé par hasard.

    @Solange: Il y a sûrement plein d’exception, comme dans toute chose. Il suffit d’étudier une règle pour y découvrir toutes sortes d’exception, surtout si on observe des êtres vivants.

    • Edmonde dit :

      Voici une langue perdue qu’il nous faut décoder car décrypter c’est comprendre. Si cela peut délimiter le sens de ce qui nous entoure, tant mieux.
      Merci pour ce beau décryptage des aspects mal connus de ce jargon que les hommes aiment bien utiliser car ils se retrouvent dans un espace calculé qui lui permet, entre autre, de sauver et justifier son temps pour aller du point A au point B et cela justifie bien son aisance pour la compétition.
      Les femmes nous préférons la communication, enfin il y aura toujours les exceptions car la perfection et la logique n’est pas toujours de ce monde…

  4. pierforest dit :

    @Edmonde: Ah tiens, c’est intéressant ça. Associer la pulsion de mesurer, mettre en chiffre avec l’instinct de compétition. On mesure aussi pour catégoriser, mettre le monde dans des petits tiroirs. J’ai d’ailleurs noté à quel point, dès que mon esprit vagabonde, je me met à compter. Compter les pas en marchant, compter les marches en montant. Mesurer le temps qu’il me reste à parcourir sur l’autoroute, en mesurant ma vitesse, la borne où on est rendu et la sortie que je prendrai. Mettre en chiffre, donne toujours un peu de sérieux. Çà me rappelle ce passage marquant du Petit Prince:

    "Si je vous ai raconté ces détails sur l'astéroide B 612 et si je vous ai confié son numéro, c'est à cause des grandes personnes. Les grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur parlez d'un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l'essentiel. Elles ne vous disent jamais: "Quel est le son de sa voix? Quels sont les jeux qu'il préfère? Est-ce qu'il collectionne les papillons?" Elles vous demandent: "Quel âge a-t-il? Combien a-t-il de frères? Combien pèse-t-il? Combien gagne son père?" Alors seulement elles croient le connaître. Si vous dites aux grandes personnes: "J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit…" elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire: "J'ai vu une maison de cent mille francs." Alors elles s'écrient: "Comme c'est joli!"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s