Je me lève tôt, pour ma marche quotidienne et j’ai remarqué que le soleil a de plus en plus de mal à quitter son lit, le matin.

Vendredi, j’écoutais le vent souffler dans les feuilles et le son était différent. C’était un son d’automne, déjà.

Le bleu du ciel n’est plus tout à fait le même. La couleur est plus forte, moins diluée qu’un ciel d’été.

Hier matin, il faisait 14 degrés.

Les hirondelles ont déserté leur nid. L’homme qui plantait des hirondelles a remballé son arbre.

J’ai vu 8 jeunes canards nager dans le canal ce matin. Ils sont maintenant assez solides pour faire le Grand Voyage, quand le temps viendra.

Et le temps approche.

Cette nuit, j’ai rêvé d’une vieille dame à qui on voulait enlever sa doudou, sous prétexte qu’on devait la laver pour qu’elle soit propre quand on la mettrait à côté d’elle, dans son cercueil. J’étais offusqué et je me suis opposé. Elle était toujours en vie non?

À vouloir passer trop vite à la prochaine saison, on oublie de profiter de la présente.

Ah, comme dirait mon amie Zed, aujourd’hui, j’ai hâte à maintenant.

commentaires
  1. Air fou dit :

    Chez moi, les couleurs de l’automne, débuté fin juillet, en quelques photos prises sur la route du travail. Méchant choc, c’est tellement abrupt!!! Et je me dis pourtant que plutôt que de regretter l’été (le premier depuis au moins quatre ans, si splendide que j’en aurais pris trois mois facile encore!), je fais mieux de m’ajuster et d’accueillir l’automne qui m’a surprise. Chemin coloré qui me rappelle à l’ordre intellectuellement et j’adore. Et novembre un peu plus loin, que j’aime tant! Puis décembre, des flocons, un ciel chandelle, beige… Que c’est chouette, tout, tout, ça!

    Ton rêve est dégueu, je n’ai pas de mots, comme la date et le trait qui met sous pression de mourir pour achever le travail de gravure, sur les tombes… Dans mon temps à bannir du vocabulaire, pour moi en tout cas. Mon temps, c’est tout le temps que je vis. On peut laver une doudou des centaines de fois.

    Zed ¦D

  2. Solange dit :

    Je ne suis pas pressé de changer de saison même sIl y a du beau dans chacune. J’aurais plutôt tendance à vouloir étirer le temps avant qu’on lave ma doudou.

  3. pierforest dit :

    @Zed: Avec les printemps tardifs et les automnes hâtifs l’été devient de plus en plus court. Et pour ce qui est de la mort, à mon sens, ce n’est d’aucune façon la fin de la vie, mais plutôt une transformation.

    @Solange: Je ne suis pas particulièrement pressé mon nom plus. L’automne a beau être ma saison préférée, je ne suis pas sevré de l’été.

  4. Mais c’est quoi cette histoire-là??? On est en ÉTÉ, un magnifique été, au coeur de l’été à part ça. Ici et maintenant. Il fait beau et chaud, je suis en petite jupe et en sandales et je m’en vais faire de la limonade bien fraîche. Bonheur!

  5. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Çà me rassure.Si vous portez une minijupe, voilà bien un signe irréfutable que nous sommes toujours en été. 🙂

  6. Fiou! Contente de vous avoir convaincu! ;o)

  7. Zoreilles dit :

    J’aime beaucoup moi aussi cette phrase de Zed que j’essaie de faire mienne (la phrase!…) tant elle suggère de vivre l’ici maintenant avec enthousiasme et d’en saisir toutes les merveilles là, tout de suite.

    Chaque année, au mois d’août, sans que ça me dérange trop, je remarque que le soleil change de couleur il me semble, un peu plus or que jaune, les feuilles des arbres n’ont plus ce petit vert tendre et timide du printemps-été mais elles arborent un vert franc, soutenu, qui commence à avoir une apparence de « has been » dans certains cas quand la pluie se fait attendre.

    Mais c’est surtout la saison de récolte des petits fruits, framboises et bleuets en tête de ma liste, les gadelles, les poires sauvages, l’abondance…

  8. pierforest dit :

    @Zoreilles: Ce bleu, ce vert, c’est exactement çà. Ma voisine à un poirier qui produit plus qu’elle ne peut en consommer, alors à chaque année, elle nous amène deux gros sac d’épicerie (papier) remplis de poires. Ma blonde en fait de la compote que l’on congèle ensuite de sorte qu’on en a toute l’année.

  9. xjanesatticx dit :

    Oui je la sens approcher cette belle saison!
    J’aime l’été mais l’automne c’est une saison que j’apprécie beaucoup. J’ai remarquer que le soleil se couchait plus tard, le ciel est plus foncé… moins turquoise…

  10. pierforest dit :

    @Jane: Ce que j’aime le plus à l’automne, ce sont ces journées où on doit porter un gros chandail de laine, et que le soleil nous réchauffe les joues. Le genre de journée où tous se précipitent en montagne.

  11. Éléonore dit :

    Je dis comme Femme Libre: mais voyons c’est l’été !

    Un magnifique été, le plus beau depuis que je suis ici sur la Côte-Nord. Avant-hier je pataugeais dans le fleuve. Aujourd’hui, j’ai été marcher au centre-ville pour voir les para-cyclistes venus du monde entier faire leur pratique avant le grand championnat dans quelques jours et j’ai trempé mes pieds dans la nouvelle fontaine ou des gamins sautait en criant. Mon mari coure tous les jours sur la plage pour son marathon en septembre.

    Il fait beau, il fait chaud, la crème glacée est bonne ♥♥♥

    Allons sourions 🙂

    Et si l’automne arrive qu’il nous apporte l’été des Indiens lolol

  12. pierforest dit :

    @Éléonore: Oui, on est encore en été. C’est la transition vers l’automne que j’observe. Nous avons 4 saisons et les changements d’une à l’autre sont toujours progressifs. Ces petits changements dans les couleurs, dans la lumière, dans le comportement des animaux sont tous pour moi des signes que l’on quitte progressivement l’été, même si on y est encore bel et bien. D’ailleurs, c’est toujours vers cette période de l’année que je taille ma haie de cèdres qui fait le tour complet de la propriété et qui doit bien avoir 8 pieds de hauteurs dans la cour arrière. Dans l’ordre des weekends d’août, il y a la coupe de la haie de cèdres, le weekend suivant c’est le tournoi de soccer des filles et la semaine suivante le début de l’année scolaire. C’est aussi le temps des épluchettes de blé d’inde où on termine souvent la soirée près d’un gros feu de camps. Des moments charnières pour moi, qui annonce la venue de l’automne.

  13. Ben, là, si votre stratégie est de laisser ce billet-là jusqu’au 21 septembre, même les sceptiques comme moi vont devoir abdiquer et constater avec vous que l’automne est arrivé… ;o)

  14. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: héhé..10-4! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s