Le bonheur c’est…

Publié: 18 septembre, 2010 dans Juste du bonheur, L'essentiel, plaisir
Tags:,

Le bonheur, c’est marcher face au soleil sur une route déserte de campagne, au petit matin. C’est se sentir rempli, nourri, comblé de cette énergie solaire apaisante. C’est entendre le souffle du vent à travers les champs de maïs, le concert acouphène de ces milliers d’insectes qui s’expriment gaiement. Le bonheur, c’est voir ces champs  de couleur jaune rouille s’étalant à perte de vue. Le bonheur, ce sont ces nuages qui se découpent sur le ciel bleu. Ahh, le bonheur c’est l’automne.

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    Grâce à ce billet, j’ai suivi des liens qui mènent à d’autres et au fil de mes navigations, je suis tombée sur deux sites intéressants que j’ai conservés dans mes favoris et qui proposent des solutions d’atténuation de l’acouphène et de l’hyperacousie. Promesses? Marketing sensible? Je l’ignore encore.

    Autre site bien fait qui pourrait aider quelqu’un qui accrocherait comme moi sur le paradoxe « acouphène et bonheur » dans la même phrase, le site du Regroupement québécois des personnes avec acouphènes

    http://www.rqpa.qc.ca

    Ils n’ont rien à vendre, le RQPA, c’est un organisme à but non lucratif regroupant des membres, des professionnels de l’audiologie, des chercheurs, etc. 800 000 personnes au Québec souffrent d’acouphènes, dont 10 % en sont affectés de manière sévère.

  2. pierforest dit :

    @Zoreilles: Je « souffre » d’acouphènes depuis plus de 30 ans. Les miens sont un espèce de grésillement et j’avais remarqué, quand j’étais à la campagne mes acouphènes étaient masquées par un bruit très similaire, mais plus fort, celui des insectes dans les champs.

    Si ces acouphènes m’ont perturbé par moment, curieusement, quand je me retrouvais en nature, je me sentais bien et détendu…pourtant, le même grésillement est constamment présent, même plus fort que lorsque je suis ailleurs. Alors, pourquoi, me suis-je dit, l’un me stresse, alors qu’un autre, plus fort, me détend. C’est une question de perception et surtout d’interprétation.

    J’ai essayé plusieurs trucs pour m’en débarrasser, notamment en écoutant des bruits blanc, qui me permettait de les masquer et être ensuite quelques minutes sans entendre ces acouphènes. Mais elles revenaient toujours et je n’ai pas envie de tenter d’intervention plus intrusives. Il y a des expérimentations qui sont faites actuellement avec des liquides qui sont injectés dans l’oreille interne et qui, en principe, arrivent à éliminer les acouphènes durant des périodes allant jusqu’à 3 semaines. Il y a l’hypnose qui est aussi une méthode possible, mais ici, il s’agit non pas de s’attaquer au problème à la source, mais plutôt de faire en sorte que le cerveau l’interprète différemment.

    En ce qui me concerne, après avoir réalisé à quel point mes propres acouphènes ressemblaient au cri des insectes en pleine campagne, j’ai pris conscience qu’il m’était relativement facile de les interpréter différemment. Ainsi, il me suffit de fermer les yeux et acouphène aidant, je me retrouve automatiquement en pleine nature. Voilà, comment j’arrive à associer acouphène et bonheur.

    • Dans ma famille, nous avons tous des acouphènes, à des degrés divers. Dans un de ses écrits, mon père avait même associé ce phénomène, à la nostalgie de l’Être qui tente de se rappeler à notre attention, dans l’instant présent.

      Du plus loin que je me souvienne, ces acouphènes ont fait parti de moi. Ils auraient même tendance à s’intensifier depuis une trentaine d’année.

      Toi, tu les associes au bonheur dans la nature, pour ma part, je les associe à l’Être que je suis, au plus profond de moi-même, et qui attire sans cesse mon attention, afin que je reste centré dans l’instant présent. Et comme tu le sais déjà, c’est dans cet instant que réside le vrai bonheur.

      • pierforest dit :

        @Réjean: Le silence absolu n’est pas une expérience très fréquente, même pour ceux qui ne souffrent pas d’acouphènes. À l’intérieur d’une maison, il y a des toujours des bruits. J’entends à l’instant celui de mon ordinateur qui ronronne doucement, du calorifère à air pulsée qui démarre de façon récurrente pour maintenir la température ambiante, le réfrigérateur qui émet un son spécifique, le lave-vaisselle, quand c’est son tour…et je ne sors à l’extérieur, il y a le vent, les voisins, les voitures. Si je m’éloigne en forêt, j’entendrai ces milliers d’insectes qui chantent et grésillent. Mes acouphènes sont très semblables à ces bruits d’insecte en forêt, durant la nuit, alors facilement associable au calme de la nature, mais je sais fort bien que d’autres personnes ont des acouphènes terribles, comparables au passage d’un 747, ou au sifflement intense d’un train qui passe. Je compaties avec ces personnes. J’espère que les tiens ne sont pas trop difficiles.

  3. pierforest dit :

    @Zoreilles: J’ai vu qu’ils cherchaient des volontaires pour une étude. Je vais les contacter pour voir si çà tient toujours.

  4. unautreprof dit :

    Oui, le bonheur c’est l’automne.
    Les couleurs qui commencent à arriver, les pommes vendues en panier, l’air frais et le soleil encore bien chaud… mmmmmmmm.

  5. Zoreilles dit :

    Pierre,

    J’ignorais que tu en étais affecté depuis 30 ans, ton attitude est devenue positive, constructive, ouverte sur une autoresponsabilisation, une meilleure connaissance de soi pour mettre de l’avant des solutions qui s’appliquent à ta situation, à ta sorte d’acouphènes. Bravo!

    Mon conjoint en est affecté sévèrement (acouphène et hyperacousie) depuis trois ans à la suite d’un incident survenu dans son travail (la CSST et la RAMQ ne reconnaissent pas l’acouphène ni comme un symptôme, ni comme une maladie, ni comme un handicap) ce fut un enfer à vivre, avec recherche désespérée de guérison au début, de soulagement ensuite : ORL bien sûr, acupuncture, massothérapie, hypnose, programmation neuro linguistique, chiro, psychologue, médication, audiologiste, audioprothésiste, thérapies cognitives et comportementales, nomme-les tous. Il y a un an, à 8 heures de route de chez nous, nous avons trouvé une ressource professionnelle fiable et compétente (à 120 $/l’heure) qui a pu faire une petite différence, sur une période de 12 à 18 mois qui s’achève, à l’aide de la TCC jumelée à des appareils générateurs de bruit. Tout ça n’est pas gratuit, pas couvert par la RAMQ et on n’y investirait pas tant de temps et d’argent si ce n’était pas une question de vie ou de mort.

    Je ne crois pas qu’il serait ouvert à participer à une étude, il a assez donné à ces pseudo études qui mènent en général assez rapidement à de la vente de produits, de services ou de traitements… T’auras compris qu’il fait partie des 10 % qui souffrent d’acouphènes sévères. Ces gens-là sont extrêmement vulnérables aux charlatans qui font des promesses qu’ils ne pourront jamais tenir. Si tu savais tout ce qu’il a acheté comme trucs recommandés par des médecins et spécialistes, allant des liquides à mettre dans ses oreilles jusqu’aux produits naturels, médecines douces, traitements miracles, etc.

    Je ne crois pas qu’il puisse un jour mettre les mots acouphène et bonheur dans la même phrase. Déjà s’il pouvait ne pas intégrer ensemble acouphène et désespoir, il aurait fait un grand pas.

    Tu peux supprimer mon commentaire si tu veux, je n’en serais pas du tout offusquée, je comprendrais qu’il n’allait pas du tout dans le sens de ton billet.

  6. pierforest dit :

    @Zoreilles: Je ne supprime jamais un message, sauf les spams. Un billet est toujours pour moi un point de départ, une bouteille à la mer. Une fois lancée, je ne sais pas la tournure que çal prendra et ça me va très bien comme ça. D’ailleurs, l’expérience que tu décris concernant ton conjoint est importante et pourrait devenir très utile à une autre personne qui tomberait dessus, par hasard et qui souffrirait des mêmes problèmes. J’ai lu sur les cas d’acouphènes sévères et ça peut facilement devenir un enfer, je n’ai pas de difficulté à te croire.

  7. pierforest dit :

    @Unautreprof: Manger une pomme à l’automne, c’est un plaisir typique de ma région, la montérégie. D’ailleurs, à cette période de l’année, tu devrais voir le nombre de voiture qui passent par ici. Il y en a de toutes les sortes, certains préfèrent la Gala, mais pour ma part j’aime bien la Honey Crisp.

  8. xjanesatticx dit :

    Le bonheur c’est bien des choses et l’automne et toutes ses couleurs en font partie!! 🙂

  9. Solange dit :

    Assurément c’est la plus belle saison!

  10. pierforest dit :

    @Solange: Et tes toiles d’automne ont toujours été mes préférées. 🙂

  11. Carla dit :

    La façon dont tu décris cette expérience chocolatière…le dis tout. Tu sais, samedi à Granby chez un petit café j’ai fait l’expérience d’un chocolat chaud biologique que j’ai adoré pour son profonde saveur de chocolat, miam!! et je n’en veux plus m’en souvenir, risque de devenir comme toi une dépendante 🙂

  12. pierforest dit :

    @Carla: C’est une dépendance avec laquelle je vis très bien pour ma part. 🙂

    • julie70 dit :

      les bonheurs de l’instant tu le décris si bien – je le sens même a l’interieur ce matin tôt et assez froide tellement tu l’as décrit bien ce bonheur-là et la photographie m’y porte aussi – je sortirais presque soudain pour ressentir aussi le doux souffle du vent décrite par toi

      je me souviens d’un matin très tôt sur une petite route de North Carolina, je n’avais que 70 ans et j’étais enivrée de bonheur de pouvoir conduire encore seule longtemps et de la douceur de matin se levant devant moi, merci de m’avoir apportée tes souvenirs mes souvenirs et le plaisir de certains instants qui ne dépendent que de la nature et nous

  13. pierforest dit :

    @julie: Tout le plaisir est pour moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s