Aujourd’hui

Publié: 26 novembre, 2010 dans Juste du bonheur, L'essentiel, motivation, Questions existentielles, Réflexions

Est-ce qu’au terme de ma vie, je me souviendrai d’aujourd’hui?

Rien n’est écrit.

Libre à moi de faire d’aujourd’hui, une journée qui méritera d’être soulignée.

commentaires
  1. Solange dit :

    Si c’est une résolution à prendre pour chaque jour, tu as besoin d’avoir une bonne mémoire.

  2. Paradoxe: si je vis ma journée dans le but de m’en rappeler plus tard, je n’en profite pas vraiment, car je suis dans le futur plutôt que dans le présent.

  3. pierforest dit :

    @Solange: En effet! 🙂

    @uneFemmeLibre: Paradoxal, en effet, puisque ce sont ces moments vécu très intensément dans le présent qui nous laissent les meilleurs souvenirs.

  4. Zoreilles dit :

    Je ne sais jamais de quoi sera faite ma journée, tout au plus j’ai une idée des obligations dont je dois m’acquitter, mais j’ignore totalement quelle sera la trame de fond et j’aime mieux ça de même!

    Parfois, des « moments » passent à l’histoire dans notre mémoire sans qu’on l’ait vraiment voulu. La vie est pleine de surprises…

  5. pierforest dit :

    @Zoreilles: Effectivement, les moments qui nous laissent les plus beaux souvenirs peuvent parfois paraître anodins. Je me souviens, par exemple, d’un soir de Noel, où en revenant de la messe, il neigeait à flocons. Plutôt que d’aller déballer les cadeaux, comme c’était la tradition, mon père a sortie un gros traîneau de bois à l’ancienne, nous avons tous enfilé nos habits de neige et sommes allé prendre une longue marche dans les rues enneigées. Les lumières multicolores brillaient aux fenêtres et aux toitures des maisons et je prenais plaisir à lever la tête au ciel, fermes les yeux et ouvrir la bouche pour attraper des flocons de neige. Ce soir là est un de mes plus beaux souvenirs et pourtant, la situation n’avait rien de si extraordinaire.

  6. Jackss dit :

    Pierre,

    Tu as trouvé un bon sujet pour nous faire réagir. Le principe ici et maintenant, c’est pas fou. Mais le commentaire d’une femme libre était bien placé aussi. En fait, je suis d’accord avec elle. Son paradoxe a du poids.

    Je crois qu’il s’agit d’une question de tempérament et de circonstances. Il y a des moment où il faut se consacrer uniquement sur le présent. Mais pas toujours. Durant l’Avent, il y a beaucoup de fééries qui n’ont de sens que si l’on pense à Noël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s