Croyances religieuses et superstitions

Publié: 9 janvier, 2012 dans Réflexions, Société

J’ai été élevé dans la religion Catholique. Je ne vais plus à l’église depuis belle lurette et je n’adhère pas nécessairement à plusieurs concepts propres à cette religion, mais je me dis Catholique malgré tout…comme bon nombre de Québécois.

Ayant baigné dans les valeurs chrétiennes, depuis mon enfance,  je les ai naturellement intégrées et pour moi l’existence de Dieu, par exemple, est une conviction profonde. Je ne sens pas le besoin d’en convaincre qui que ce soit et il serait vain de tenter de me faire changer d’idée. Vous savez, les croyances c’est comme ça. On ne peut pas vraiment prouver quoi que ce soit, c’est pourquoi on dit toujours que c’est une question de foi.

En déjeunant, ce matin, je pensais à ces chrétiens qui font une prière avant tous les repas. Et puis, de fil en aiguille, je me suis mis à réfléchir à d’autres croyances, à ceux qui autrefois croyaient aux Dieux Grec, aux Mayas qui croyaient au Dieu Soleil ou qui pensait devoir arroser la terre du sang d’innocents pour obtenir la faveur des Dieux et de bonnes récoltes. Je pensais aussi aux amérindiens qui croient à la Grande Mère et qui exécutent certains rituels après avoir tué un animal pour que son âme soit en paix…En pensant à tout cela, je me disais que ces rituels et ces croyances « primitives » n’étaient que des superstitions, alors que c’est tout à fait différent de mes croyances…Mais quand on y pense un peu, est-ce vraiment le cas?

Je ne juge pas ici le fait que ces rituels soient acceptables ou pas, mais uniquement les croyances sur lesquelles ils se fondent. Je me dis que pour ces personnes, la conviction doit être aussi forte que la mienne. Alors pourquoi est-ce que les leurs devraient être des superstitions et pas les miennes?

commentaires
  1. Solange dit :

    Superstition c’est un mot inventé pour nous faire croire que notre religion était la bonne.C’est plus facile de croire quand on se sent les meilleurs.

  2. pierforest dit :

    @Solange: Les religions prennent en tous cas les moyens pour s’assurer de rester dominant (Croisades, Jihad).

  3. étoile dit :

    Je suis de religion catholique mais plus pratiquante. Ce qui me reste de catholique ce sont les sacrements que j’ai reçus. J’ai eu des parents qui m’on transmis leur religion.Ils ont pratiqué longtemps mais ont décroché eux aussi. moi je crois à une force supérieure que j’appelle Dieu.J’ai des religieuses qui m’ont enseigné et que j’ai beaucoup aimé. Mais je n’ai plus confiance en l’église telle quelle est.Je n’achale personne avec mes croyances et je respecte les autres. Ma foi chrétienne n’est pas meilleure que les autres mais moi comme je dis souvent ça fait mon affaire de croire qu’il y a quelque chose après la mort.J’ai décidé depuis longtemps de ne plus jamais entrer dans une église et parfois des gens ne comprennent pas ma décision. à ma mort je ne veux pas de service à l’église tous ont été bien averti,par contre juste un petit rassemblement tout simple et sans flaflas comme je suis dans la vie.Les religions et les supertitions sont une suite de rituels inventés pour contrôler les gens selon moi. Et qui dit contrôle dit danger car c’est une grande manipulation de l,esprit d’autrui. Je suis un peu décousue j’espère avoir été clair quand même. Merci pour votre texte.

  4. pierforest dit :

    @Étoile: L’avantage de la religion Catholique, c’est que c’est une religion-buffet. On peut prendre ce qui nous plaît sans se préoccuper du reste.

    Je pense que toutes les religions sont des formes de contrôle de la pensée des gens. On cherche à imposer un regroupement de croyances et comme on ne peut rien prouver, il faut nécessairement avoir une forme de dictature intellectuelle pour que ça tienne la route. On dit d’ailleurs « qu’une religion, c’est une secte qui a réussit! ». 🙂

  5. Je ne crois pas en Dieu mais je dois y croire un peu malgré moi car en cas de pépin grave, me semble parfois que celui auquel je ne crois pas va me punir de ne pas croire en lui. Quand je suis très apeurée, il m’arrive même de prier… au cas où.

    La religion est l’opium des peuples (Karl Marx) et je dirais même que la religion est l’opium des pauvres, car plus un pays est pauvre, plus il est religieux. Comme si croire en un au-delà permettait de supporter plus facilement un quotidien si difficile.

  6. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Pouvoir s’en remettre à plus grand que soi quand plus rien ne va permet de garder espoir et c’est si important l’espoir. Disons que ça permet de tenir, le temps que les choses se replacent. Les riches vont préférer une religion qui valorise la possession et la prospérité, c’est tout à fait naturel.

  7. Zoreilles dit :

    En tout cas, tu es vraiment courageux et franc d’exposer ainsi ton point de vue au sujet de tes croyances dans ce billet. Je suis revenue plusieurs fois le lire depuis que tu l’as écrit et j’étais tentée d’y participer… mais je ne l’ai pas fait… et ne le ferai pas non plus ce matin… Ton billet a été longtemps à l’affiche sans que personne n’ose commenter… Donc, bravo aussi à ceux-là qui l’ont fait.

    Une fois, une toute petite fois de rien du tout, j’avais fait un commentaire quelque part sur un blogue, qui allait pas mal dans le même sens que ton billet. D’ailleurs, je me reconnais souvent dans ce que tu écris. Les réactions ont été vives, cinglantes, incriminantes et tout ce que tu peux imaginer. J’en avais été blessée profondément.

    La religion, surtout catholique, c’est un sujet tellement tabou au Québec.

  8. pierforest dit :

    @Zoreilles: « Chat échaudé craint l’eau froide », selon le dicton. Je comprends ta réaction, face à ce que tu as vécu par le passé. Pour ma part, parler de religion, de philosophie, de science, c’est du pareil au même,c’est un échange d’idées visant à faire avancer la réflexion de chacun. Ça dépend surtout des gens avec qui on échange. Pour certain, parler de religion consiste systématiquement à vouloir imposer ses propres croyances. Pour d’autres, c’est une porte ouverte à prendre une revanche contre l’Église Catholique en général. Tout dépendra de la relation qu’on a eu avec la religion ou avec les religieux. Je conçois qu’une personne ayant été abusée par un prêtre ou ayant été menacée d’aller en enfer si elle refuse d’avoir un autre enfant, aura du mal à dissocier religion, croyance et religieux. J’ai toujours cru qu’aucune religion n’est LE portrait complet, mais tout au plus une fenêtre sur celle-ci. Si on regarde par une autre fenêtre, on verra un paysage sensiblement ou complètement différent, selon qu’elles soient ou pas du même côté, mais ultimement, on regarde toujours la même chose. Alors Grand Manitou, Force Suprême ou Allah, pour moi, on parle de la même chose.

    Est-ce que la religion sert à endormir le peuple ou si elle permet de transmettre des valeurs qui vont au-delà des lois? Chacun à sa propre opinion sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s