Curieux tout de même!

Publié: 19 février, 2012 dans Réflexions

C’est curieux tout de même que tant de parents sentent le besoin d’abaisser leurs enfants pour les élever.

De même, il y a des gens très instruits qui manquent cruellement d’éducation.

 

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    Hum… T’as l’air d’avoir des histoires très précises en travers de la gorge? ;o)

    Les gens instruits qui manquent cruellement d’éducation font moins de dommages collatéraux que les parents qui sentent le besoin d’abaisser leurs enfants pour les élever…

  2. pierforest dit :

    @Zoreilles: C’est surtout l’idée d’abaisser une personne en croyant l’élever que je trouve paradoxale. Il me semble que l’expression « élever un enfant », c’est l’aider à devenir plus grand dans tous les sens du terme.

  3. Grand-Langue dit :

    Je pensais aussi qu’il y avait une allusion que je ne saisissais pas!

    Abaisser un enfant ou abaisser n’importe qui afin de paraitre plus grand, ça fonctionne pas vraiment, heureusement. J’oserais ajouter que le renforcement positif ne fonctionne pas toujours non plus, même si je préfère de loin cette option.

    Les mots instruction et éducation ne sont pas nécessairement liés, dans un sens comme dans l’autre. Bien vrai.

    Grand-Langue

  4. étoile dit :

    Mon ex-belle mère qui était professeure m’a déjà dit: tiens toi avec du monde moins beau et moins intelligent que toi et tu va voir que tu va te sentir quelqu’un….Je me suis sentie diminuée et rabaissée en tant que femme face à elle durant des années. Moi j’étais « juste » une cuisinière de resto et une gardienne d’enfants. Heureusement j’ai repris confiance en moi après une bonne thérapie. Élever un enfant c’est pour moi l’aimer tel qu’il est. Je ne ferai jamais de mon enfant un grand pianiste si celui-ci déteste les leçons de piano. Il faut je crois aimer assez son enfant pour « l’élever  » vers ses propres choix de vie. Un jeune qui a toutes les aptitudes pour devenir un bon mécanicien pourquoi le faire sentir poche si il ne fait pas l’université Des fois en tant que parents on leur met la barre un peu haute, Bien sur on veut ce qu’il y a de mieux pour eux. Une connaissance disait de son fils devant lui: lui yé poche au hockey,yé pas capable de scorrer,et lui criant des bêtises sur la patinoire.Je me sentais toute croche en entendant cela.Ça part mal une vie.Je suis porté à porter un jugement sévère car j’ai dû me bâtir moi même ma confiance en moi car j’ai manqué beaucoup de support dans ma jeunessse. Bonne journée à toi et merci pour ce billet.

  5. pierforest dit :

    @grand-Langue: Je suis également partisan du renforcement positif, dans la mesure où ce qu’on dit à l’enfant demeure réaliste. Certains parents d’extasient devant tout ce que réalisent leurs enfants ce qui finit par fausser leur perception.

    @Étoile: Étant professeur, ton ex-belle mère a dû faire pas mal de ravage parmi les enfants à qui elle a enseigné.

  6. Grand-Langue dit :

    C’est juste, il ne faut pas tomber dans l’excès, ça devient ridicule. Je suis aussi d’accord avec Étoile, il faut aimer nos enfants, d’abord et avant tout parce qu’ils sont nos enfants. Il n’est pas rare qu’on me demande si je suis fier de mon garçon ou de ma fille pour telle et telle raison. je réonds toujours que je suis fier d’eux pour ce qu’ils sont, tout simplement. Dans mon esprit ça signifie: parce qu’ils sont mes enfants.

    Grand-Langue

  7. Zoreilles dit :

    Grand-Langue, je me permets d’intervenir à nouveau et de réagir à cette partie de votre commentaire, même si je suis pas chez moi ici, notre hôte nous permettra sûrement ce petit apparté :

    « Il n’est pas rare qu’on me demande si je suis fier de mon garçon ou de ma fille pour telle et telle raison. je réponds toujours que je suis fier d’eux pour ce qu’ils sont, tout simplement… »

    Voilà ce que j’ai voulu dire dernièrement et que vous avez compris depuis longtemps. Mais moi, ça m’a pris pas mal plus de phrases et de paragraphes pour l’expliquer!

  8. pierforest dit :

    @Grand-Langue: Très juste. L’amour ne doit pas être conditionnel aux résultats.

    @Zoreilles: Tu écris si bien, alors permets-toi d’user de ce talent. L’économie de mots n’est pas nécessairement souhaitable, parce qu’il y a aussi le plaisir de lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s