Un 1er Avril en Birmanie

Publié: 2 avril, 2012 dans humour

J’entendais à la radio qu’Aung San Sushi avait été élue hier au parlement de Birmanie.

J’étais sûr que c’était un poisson d’avril.

commentaires
  1. C’est une magnifique nouvelle porteuse d’espoir!

  2. mammouth dit :

    Fort heureusement, cela n’en était pas un. Le gouvernement birman n’a pas un grand sens de l’humour, je crois.

    Mais ne soyons pas dupes, le chemin est encore long vers une Birmanie libre et démocratique. La dernière fois qu’Aung San Suu Kyi a été élue, ils l’ont mise en prison. Cette fois, ils laisseront leur bête noire siéger au parlement. Ils ont compris qu’ils devaient être plus fins stratèges cette fois-ci afin d’obtenir des sous de l’Ouest car leurs caisses sont vides, les alliés chinois ne suffisant plus (c’est mon interprétation personnelle) et n’ont permis des élections partielles que pour 7% des sièges (c’est déjà ça de pris). Ainsi, l’Occident est satisfaite et, j’imagine, enverra des sous aux gentils militaires birmans.

    C’est une femme qui m’inspire beaucoup.

  3. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Et ce n’est probablement qu’un début. Elle poursuivra sans doute son ascension jusqu’à la présidence du pays.

    @mammouth: En fait, cela venait du fait que j’avais mal compris son nom à la radio. J’avais entendu « Sushi » et nous étions un 1er avril. Effectivement, ce n’est pas ces régimes qui ont un grand sens de l’humour et il est peu probable que même les médias auraient fait une blague avec ce genre de situation.

    Votre interprétation de la situation est intéressante. Je ne sais pas si leur stratégie réussira et s’ils arriveront à contenir cette dame qui marche en quelque sorte, sur les traces de Mandela.

    • mammouth dit :

      Hier, je lisais dans mon quotidien qu’elle et ses comparses n’ont pu siéger au parlement lors de l’ouverture d’une nouvelle session du parlement birman, car ils avaient refusé de prêter serment de sauvegarder la constitution de 2008, celle adoptée par référendum une semaine après une catastrophe naturelle ayant fait plus de 100,000 morts et disparus… Constitution qui donne un large pouvoir aux militaires et qu’Aung San Suu Kyi veut réformer comme elle l’a répété durant la campagne. Elle veut bien prêter serment si au lieu de sauvegarder il y avait le mot respecter ou un truc du genre. Les traductions pouvant toujours être dangereuses dans un contexte politique. Le général lui a répondu d’arrêter de chipoter sur un vocable et de se présenter au parlement pour offrir un programme et des réformes dignes de ce nom. En d’autres mots, un refus. Que faire dans ces cas-là? Le dilemme est grand. Ce qui m’étonne, c’est qu’un journal français a utilisé dans son titre le verbe « bouder », qui a une connotation assez péjorative et enfantine, non? Franchement, j’imagine mal cette grande dame faire la moue et du caprice.

      Aujourd’hui, j’apprends que l’UE a suspendu quelques sanctions à l’encontre notamment de 800 entreprises vu les grands progrès faits par la junte birmane… Comment les dirigeants choisissent qui sanctionner qui pas, pour qui lever la sanction pour qui pas, je n’en sais rien. Mais bon, la Dame pensait aussi que la suspension des sanctions étaient une bonne idée à ce stade. À suivre donc.

  4. étoile dit :

    Enfin une bonne nouvelle à la télévision. C’est tellement rare. Bonne journée à toi.

  5. pierforest dit :

    @Mammouth: Ces ultimatums politiques sont souvent des pièges. Je pense qu’il était sage de la part de Mme Suu Kiu de rester ferme. Je me souviens de propos de Mandela, lorsqu’il est devenu Président. Il disait avoir été manipulé et utilisé par certaines personnes dont il ne s’était pas méfié. Dans le monde politique, le meilleur et le pire se côtoient régulièrement.

    • mammouth dit :

      Et bien, finalement, elle a joué la carte de la flexibilité et a prêté serment. Elle est enfin entrée au parlement. Un moment historique presque passé inaperçu.

  6. mammouth dit :

    Je reviens encore sur le sujet. Je suis le destin de cette dame depuis bien des années car elle m’inspire beaucoup. L’actualité me met le coeur en joie. Elle a maintenant un passeport et peut aller librement. J’espère juste qu’une fois à l’extérieur du pays, la junte ne va pas faire un mauvais coup. J’apprécierais grandement la rencontrer mais je n’aurais rien de bien intelligent à lui dire.

  7. pierforest dit :

    @mammouth: Il y a de ces personnes qui sont inspirantes par leurs valeurs et leur combat. Cette dame en fait définitivement partie. Étant libre de voyager, elle pourra aussi porter ce message d’un bout à l’autre de la planète.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s