Prophétie

Publié: 17 avril, 2012 dans Réflexions, Science, Société

Imaginons un instant qu’il soit possible, pour certains individus de voir l’avenir.

S’ils voyaient, par exemple, non pas l’année prochaine, mais 500 ans, voire 1000 ans dans le futur, comment décriraient-ils leurs visions?

Forcément avec des mots, des images de leur époque. Pensez, par exemple, aux changements que l’on a vécu depuis 100 ans.

Il est difficile d’imaginer ce que pourrait être notre planète dans 1000 ans (si elle existe toujours, bien sur).

Si on se fie à la tendance, par exemple, il est fort probable qu’éventuellement, il n’y aura plus d’argent matériel. Il n’y aura que des transactions électroniques. Il est également raisonnable de penser que l’usage de carte magnétiques ou à puce, seront éventuellement remplacées par un mécanisme biométrique de paiement qui identifiera chaque personne à coup sûr, limitant les risques de perte ou de vol. Et en plus, pour les Gouvernements cela signifierait la fin du travail au noir et une façon de contrôler et taxer tous les échanges commerciaux. Une fois ces éléments en place, pour acheter ou vendre, il faudra nécessairement adhérer au système.

Si vous avez un Iphone, vous connaissez sûrement Siri. Siri est un programme d’intelligence artificielle utilisé sur les Iphone et à qui on peut parler poser des questions. Demandez à Siri: « Ai-je besoin d’un parapluie aujourd’hui? » et en tenant compte de votre position actuelle, Siri vérifiera la météo locale et les chances de précipitation pour vous répondre.

D’ici quelques années, ces technologies s’amélioreront et on parlera sans doute à des personnages virtuels, sans arriver à faire la différence avec un interlocuteur bien réel.

Je pense maintenant à ce texte tiré de l’apocalypse:

« Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, de sorte qu’elle ait même la parole et fasse mettre à mort quiconque n’adorerait pas l’image de la bête. À tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle impose une marque sur la main droite ou sur le front. Et nul ne pourra acheter ou vendre, s’il ne porte la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom. C’est le moment d’avoir du discernement : celui qui a de l’intelligence, qu’il interprète le chiffre de la bête, car c’est un chiffre d’homme : et son chiffre est six cent soixante-six. »

Il y a 30 ans, ce texte me paraissait plutôt mystérieux, alors qu’aujourd’hui, il prend une dimension différente. Cette interprétation est bien personnelle et n’a peut-être aucun lien avec la vison de l’auteur, mais ce qui est intéressant, c’est de voir apparaître un sens qui, à l’époque, était inaccessible et inconcevable.

Bon, j’ai du travail maintenant. J’ai une arche à construire. 🙂

commentaires
  1. aragonne dit :

    C’est pour bientôt. D’ailleurs le gouvernement du Québec va imposer d’ici 5 ans +/- la gestion électronique de notre dossier santé. Tout notre pédigré santé va se retrouve en ligne, sur un réseau gouvernemental. Et après qu’est-ce qui va les empêcher de scanner ton code barre sur ton poignet pour avoir accès à la puce électronique logée sous ta peau ? Plus besoin de réseau, juste ton bras. Ça fait froid dans le dos je trouve. Les premières étapes pour tous nous transformer en zombies ou en tout cas ceux qui ne le seront pas encore.

  2. aragonne dit :

    Reblogged this on Les Chroniques d'Aragonne and commented:
    Bientôt nous serons tous des zombies…

  3. mammouth dit :

    Le Titanic a coulé il y a cent ans. Je dis ça, je dis rien.

    Au fait y’avait des animaux à bord?

    On peut interpréter vos propos de différentes façons aussi.Oh wow quel progrès technologique. Diminution des vols, augmentation du sentiment de sécurité (j’entends la droite: c’est pour votre bien, pour rendre le monde meilleur). Ma réaction est plutôt du genre oh encore plus de Big-Brother-te-regarde; je ne me sens pas en sécurité.

    Peut-être un bon moment pour relire (ou revoir) 1984. Mais ça m’avait passablement perturbée à l’époque.

  4. pierforest dit :

    @Aragonne: Ce qui est intéressant, c’est de voir que les nouvelles technologies nous sont toujours présentées comme des moyens d’être plus libres, alors qu’en bout de ligne, très souvent, elles nous rendent dépendants et très souvent moins libres au final. Le dossier de santé électronique est intéressant, dans la mesure où on sait que tous les médecins que l’on rencontre, même ceux qui ne nous connaissent pas, auront accès à la totalité de notre dossier. Ils peuvent ainsi se faire une meilleure idée et poser le bon diagnostic. Parallèlement, il y a un danger que ces informations soient éventuellement utilisées de façon incorrecte et puisse nous porter préjudice. Les technologies ne sont pas ni bonnes ni mauvaises en soi, c’est toujours l’utilisation qu’on en fait qui détermine le résultat.

    @Mammouth: Oui, cela fait un bout que j’ai lu 1984 également. Ce serait intéressant de le relire, à la lumière de la réalité technologique actuelle. On n’en est pas bien loin, je pense.

  5. Grand-Langue dit :

    Ouf! Prévoir ce qui se passera dans 1000 ans? Mission impossible. La Terre existera certainement, peut-être pas l’humanité mais ça, c’est un détail.

    Grand-Langue

  6. Jane dit :

    Je connais bien ce passage de la bible.. ma mère nous faisait tellement peur avec l’apocalypse…

  7. Jane dit :

    ..et ça me fait encore peur!

  8. pierforest dit :

    @Jane: Ahhhh…utiliser la Bible pour faire peur aux enfants me paraît un non-sens, pourtant c’est fou comme ça a été utilisé à cette fin au cours des années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s