La zone

Publié: 19 janvier, 2013 dans Expérience nouvelle, motivation, plaisir, Science, voyages

languesJ’ai lu les infos, il y a peu de temps, sur une formation disponible en auto-hypnose, permettant d’atteindre un niveau de concentration optimal lors de nouveaux apprentissages. Ainsi, selon ce qu’on en disait, il était notamment possible, dans cet état de totale réceptivité, d’apprendre jusqu’à 1000 mots d’une nouvelle langue en une seule journée.  Quand on sait qu’une connaissance de 850 mots sont suffisants pour s’exprimer correctement dans plusieurs langues notamment l’anglais(*), ça ouvre des perspectives intéressantes.

J’aimerais notamment maîtriser l’espagnol, mais aussi d’autres langues et je trouve l’idée plutôt attirante.

Peut-être vous est-il déjà arrivé d’entrer dans cet état de conscience que j’appelle « La zone ». C’est un état mental qui permet d’être totalement concentré sur un objectif particulier. On retrouve fréquemment cet état mental chez les athlètes  de haut niveau, puisque lors d’une compétition, c’est souvent cet état mental qui fait la différence. Ayant beaucoup joué au billard à une époque, je me souviens qu’il m’arrivait par moment d’entrer dans ma Zone et je devenais alors quasiment imbattable.

 Bon, la plupart des gens à qui j’ai parlé de ces cours d’auto-hypnose sont plutôt sceptiques, parce que 1000 mots, c’est tout de même pas mal, surtout si on les maîtrise tous suffisamment pour être en mesure de les utiliser dans une conversation, mais je ne me ferme pas à l’idée pour autant.

 

* Les 850 mots de l’anglais de base

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    Quelle avenue formidable à explorer… Moi, ça m’intéresse!

    Non, je n’ai jamais expérimenté cet état que tu appelles « la zone » mais de l’auto-hypnose, je crois bien que j’en fais un peu, très doucement, à ma manière, absolument pas scientifique, et ça m’aide dans certaines situations. Je plonge en moi très profondément, autrement dit, avec un objectif très précis à atteindre et ça marche bien souvent. Alors, je suis ouverte à l’idée.

    Notre cerveau est sous-utilisé, il paraît. Pourquoi ne pas l’utiliser davantage, par exemple, pour l’apprentissage d’une langue. Excellente idée.

    Moi, je pense à l’appliquer à d’autres situations, tiens je pense à mon conjoint qui souffre d’acouphènes sévères depuis plus de 5 ans. S’il pouvait se placer lui-même dans un état d’esprit proche de « la zone », il pourrait pour un moment trouver du soulagement en mettant son esprit au service de son mieux-être?

  2. pierforest dit :

    @Zoreilles: Je crois effectivement que l’hypnose est une approche qui a fait ses preuves pour réduire l’impact des acouphènes sur la qualité de vie. Dans l’article ci-joint, on parle de près d’une personne sur quatre qui a tiré des bénéfices positifs de cette technique. Je pense que ce serait une chose à essayer, même si ton crocodile Dundee, qui semble assez terre à terre, sera probablement sceptique au départ. Personnellement, j’opterais pour un organisme qui paraît sérieux. La Société Québécoise d’hypnose semble assez fiable à ce niveau, parce qu’elle regroupe des professionnels (dentistes, psychologues). Voir: http://sqh.info/

    http://www.resilience-psy.com/IMG/pdf/Hypnose_dans_acouphenie.pdf

  3. Apprenez l’indonésien. Une des langues les plus faciles du monde. Avec une semaine d’étude, on peut se faire comprendre.

  4. Zoreilles dit :

    Je viens de lire l’article que tu me proposes, je l’ai mis dans mes favoris… C’est du sérieux, ça, et très intéressant, je me demande comment il se fait qu’on ne trouve pas cette information et ces pistes de solution sur le site du RQPA (Regroupement québécois des personnes avec acouphènes). Je vais le leur proposer!

    Tu tombes pile, Crocodile Dundee est très terre à terre, donc il sera sceptique au départ… mais je peux être une bonne vendeuse d’idée quand je m’applique.

    Je te remercie beaucoup d’avoir pris la peine de faire ces recherches et de me proposer ces hyperliens.

  5. Grand-Langue dit :

    Essayez la technique et faites-nous rapport: 1000 mots en une journée. Une seule journée pour apprendre une langue, une semaine pour devenir polyglotte.

    Je me rallie à Crocodile Dundee…

    Grand-Langue

    P.S. Y a-t-il moyen de faire en sorte que votre blogue puisse se souvenir de nos coordonnés?

  6. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: J’en déduis donc que vous aviez appris la langue avant de partir en Indonésie. C’est tellement plus agréable quand on parle la langue des pays qu’on visite.

    @Grand-Langue: D’accord, je vous tiendrai au courant de mes expériences linguistiques. Je ne sais pas trop pour les coordonnées des visiteurs, mais je vais vérifier les paramètres.

  7. Même pas! Je suis partie en Indonésie sur un coup de tête, sans m’être vraiment préparée. Ce fût pourtant mon plus beau voyage. C’est là que j’ai appris pour la langue. Pas de verbe donc pas de conjugaison, des structures de phrases archi-simples et répétitives. On se débrouille très rapidement. Très vrai que c’est plus agréable quand on parle au moins minimalement la langue des pays qu’on visite.

  8. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Sur un coup de tête, vous??? Ça m’étonne. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s