Dans les replis du rideau

Publié: 20 mars, 2013 dans Juste du bonheur, Réflexions, rêves, souvenirs

lascauxTout doucement, je reviens à moi, prenant progressivement conscience d’habiter mon corps à nouveau. Mon esprit s’éveille, je suis de retour.

Les images résiduelles des derniers rêves flottent encore autour de moi et m’enveloppent des émotions vécues durant cette escapade. Peu à peu, elles sont aspirées dans l’oubli au fur et à mesure que je regagne ce monde. J’entends les bruits familiers de loin en loin et mentalement, je parcours mon environnement. Je sais où je suis.

À mi-chemin entre rêve et réalité, j’ouvre doucement les yeux et mon regard est attiré par ces visages, ces formes que la lumière dessine dans les replis en filtrant au travers des rideaux. Je vois des images, des visages, des animaux d’une netteté étonnante, beaucoup plus détaillés que ce que je pourrais dessiner sans référence. J’ai envie d’un papier, d’un crayon pour immortaliser ces formes uniques et magnifiques projetées du fond de ma conscience.

En visitant virtuellement la caverne de Lascaux, je m’imagine dans l’esprit de cet homme qui découvre des formes, des images dans les arêtes, les recoins, les fissures, dans les ombres projetées au mur par les braises rougeâtres du feu qui crépite encore. Est-ce que tout ces dessins sont issus d’un seul et même artiste, est-ce que le premier a inspiré les autres à faire de même? L’avantage de dessiner sur la pierre, là où les formes ont surgi de son esprit, c’est qu’on a peu à mémoriser, on dessine simplement par-dessus ce que l’on voit.

Visite virtuelle de la caverne de Lascaux: http://www.lascaux.culture.fr/#/fr/02_00.xml

commentaires
  1. C’est donc bien flyé ce billet avec la caverne de Lascaux dans vos rideaux!

  2. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: ha ha, en fait, ce n’est pas la caverne de Lascaux qui était dans mes rideaux, mais cette visite virtuelle m’a rappelé comment ça se passe, très souvent, quand je me réveille le matin. J’ai simplement fait le parallèle entre les deux, m’imaginant que ceux qui ont dessinés ces animaux étaient inspirés un peu de la même façon.

  3. mammouth dit :

    Un instant, je me suis demandée quelle substance vous aviez prise…

    Dans un joli livre jeunesse lu récemment, un personnage était enfermé seul dans une cave pendant tout l’hiver. Pour survivre à la solitude et à la faim, pour passer le temps et pour se souvenir, il a dessiné tous les paysages et les gens qui faisaient partie de sa vie sur les murs de la grotte. On sentait son urgence et sa fébrilité dans son projet.

  4. Grand-Langue dit :

    Nul doute que ces « dessins » étaient partout, c’était l’expression populaire sauf que très peu survécurent à l’épreuve du temps. J’ai connu quelqu’un qui a vu ces fresques originales (maintenant on ne peut voir qu’une reproduction). Il fut impressionné par la chose.

    Grand-Langue

  5. pierforest dit :

    @Mammouth: Vous avez eu un peu la même réaction que FemmeLibre, mais rassurez-vous, je n’ai rien pris. :). J’ai mis des mots sur cette phase où je m’éveille le matin et ce sont ces images dans les rideaux m’ont amené à faire le parallèle avec les dessins de Lascaux. Qui sait, peut-être que ces images ont également été dessinées durant les longs hiver, alors que ces hommes et ces femmes attendaient impatiemment le printemps.

    @Grand-Langue: J’aurais bien aimé voir les originaux également, sentir l’atmosphère humide de ces cavernes, mais c’est maintenant impossible. Par contre, je dois dire que la visite virtuelle est vraiment impressionnante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s