Le rang de fraises

Publié: 14 avril, 2013 dans L'essentiel, plaisir, Réflexions
Tags:

fraisesÀ tous les étés, ma blonde va cueillir des fraises au Jardin de M. Jacques, un site d’auto-cueillette près de chez moi. M. Jacques l’aime bien, d’abord parce que, comme lui, ma blonde est une extravertie volubile et sympathique qui a toujours quelque chose à dire. Ensuite, parce qu’elle est perfectionniste. Quand elle s’attaque à un rang de fraises, elle cueillera toutes celles qui sont mûres, qu’elles soient en surface, en hauteur ou cachées en dessous des feuilles du bas. Elle n’en oublie aucune, ce que M. Jacques apprécie particulièrement. Certains clients vont se contenter de ne cueillir que les plus grosses fraises faciles d’accès, sans se préoccuper des autres, ce qui laisse des rangs à moitié faits.

Dans le même ordre d’idée, face à la nourriture, tous n’ont pas la même capacité d’absorption. Cela dépend en grande partie, de l’efficacité du système digestif. Ainsi, pour les mêmes portions de la même nourriture, certains en tireront davantage d’énergie que d’autres, tout simplement parce que leur système digestif est plus efficace. Il tire le maximum de ce qui est disponible. Ça peut être une capacité héréditaire, mais je pense que ça peut également être la conséquence d’une adaptation du corps à son environnement, notamment, un manque de nourriture disponible, ce qui l’a forcé à devenir plus efficace.

Ainsi, je compare l’efficacité digestive aux comportements des gens face à un rang de fraises. Certains prendront tout ce qui est disponible, d’autres se contenteront du minimum, laissant le reste derrière.

commentaires
  1. mammouth dit :

    Votre billet m’a fait sourire ce matin. Faut dire qu’il fait un soleil radieux et les températures ressemblent enfin au vrai printemps. Mais je ne saurais dire quel rang de fraises je suis. Plutôt qu’un trait de caractère, peut-être que cela varie selon notre humeur du moment ou de ce qu’il y a à prendre, non? Est-ce que votre blonde est comme ça dans tout?

  2. pierforest dit :

    @mammouth: Oui oui, elle est comme ça dans tout, autant pour son côté volubile et sympathique que pour son côté perfectionniste. C’est vraiment un trait caractéristique de sa personnalité.

  3. Fleur d'âme dit :

    Comment je cueille mes fraises ? Voilà que je me questionne…Belle métaphore, je poursuis mapropre réflexion sur le sujet!

  4. Je pense que je ferais ça aussi, vider le plant de fraises en débusquant la dernière, celle qui est bien cachée, plus petite et plus sucrée, certainement la meilleure du lot!

  5. Nanoulaterre dit :

    Super billet!
    Pour ceux qui connaissent les petits fruits, on sait tous que les meilleurs se trouvent dans le fond, inaccessibles. C’est aussi ma folie, aller cueillir la plus mûre au fond, en me contorsionnant.
    Bien moi j’opte sans hésiter pour tout ce qui est disponible comme ta blonde. Les restes, très peu pour moi. En passant, je sens que tu as une admiration sans borne pour ta blonde et elle doit en avoir de même pour tes belles qualités. En plus, je soupçonne que ta blonde ne soit pas blonde. Sius-je dans le champs?
    Bon week-end Pierre xxx

  6. pierforest dit :

    @UneFemmeLibre: Ce sont des efforts qui en valent la peine, n’est-ce pas?

    @Nanou: Tu n’es effectivement pas dans le champs (de fraise? 🙂 ), en disant cela et elle est brune, avec à peine quelques cheveux gris. La teinture, très peu pour elle, d’abord d’un point de vue santé, parce que ces produits sont toujours absorbés en partie par le corps, du point de vue psychologique, parce qu’elle considère les teintures comme une forme de déguisement et d’un point de vue écologique, parce que ça laisse des résidus dans l’environnement. Ce qui est intéressant et assez rare d’ailleurs, c’est que ma plus vieille est blonde aux yeux bleus, alors que nous sommes tous les deux des bruns (disons brun et gris dans mon cas) aux yeux pers. C’est une caractéristique héréditaire qui a sauté une génération, puisqu’il y avait des blonds aux yeux bleu des deux côtés.

  7. Il y a des teintures naturellles aux plantes, non polluantes, une autre avenue à explorer … ( et que j’explore allègrement! ;o)

    • mammouth dit :

      @une femme libre: lesquelles, à part le henné? Les cheveux gris sont en augmentation constante et bien franchement, je n’ai aucune envie d’en avoir. N’ayant jamais teint mes cheveux de ma vie, je ne sais pas trop quelle solution adopter. Surtout face à l’immensité des rayons de teinture. C’est pire que de se choisir un stylo ou un shampoo. Et le truc chimique absorbé par mon corps, je n’y avais pas pensé; jamais eu besoin non plus. Bon, les fraises, ça tache, mais pour une couleur de cheveux, comment dire?…

      @pierre: les yeux pers étant bleus-verts, les yeux bleus n’ont rien d’étonnant chez tes enfants, non?

  8. Zoreilles dit :

    Je ressemble à ta blonde! Sauf pour la couleur des cheveux… ;o)

    C’est pas juste dans un rang de fraises que je suis perfectionniste mais je me soigne pas tant que ça, on dirait que j’accepte de « vivre avec » cet aspect de ma personnalité. Je ne peux rien gaspiller, tant dans le champ de fraises qu’ailleurs, ça me fait filer tout croche!

  9. Mammouth, non, ce n’est pas du henné. Ça s’achète dans les magasins d’aliments naturels (oui, oui,à côté des fruits et légumes bios!) et ça s’appelle Herbatint, gel colorant aux extraits végétaux (sans ammoniaque, sans resorcitol et sans paraben).

  10. Bon, je retire ce que j’ai dit. Après recherches, le Herbatint n’est pas totalement innocent. Ouin… je pense que la femme de Pierre a un bon point ici, la santé avant tout, en tout cas, elle me fait faire des recherches et des lectures. Très intéressant…. merci!

  11. pierforest dit :

    @Zoreilles: Je n’ai jamais vu le fait d’être perfectionniste comme un défaut. Pour ma part, viser haut, vouloir toujours fournir la meilleure performance que l’on est capable de livrer devrait même être un automatisme. C’est quand un perfectionniste met trop d’énergie à vouloir améliorer les autres que ça devient problématique, mais je doute que ce soit ton cas.

    @UneFemmeLibre: Ma blonde aime mes cheveux gris et voudrait même que je les garde plus long pour qu’on les voit davantage. Elle était déçue quand je suis revenu de chez le coiffeur la dernière fois. Ça soulève toutefois un autre élément intéressant. Si les femmes, et c’est souvent le cas, aiment les cheveux gris chez les hommes, pourquoi n’en serait-il pas de même pour les cheveux gris (ou blanc) des femmes? La mère d’une amie de ma fille a pris la décision, il y a quelques mois de ne plus se teindre les cheveux. Elle est venue faire un tour à la maison et avait une magnifique tête blanche et s’y habituait progressivement. J’imagine que c’est un choc, quand on se voit dans le miroir, les premiers jours, mais on finit par s’y habituer. C’est un peu comme Bob Barker (The Price is Right) dont la tête est devenue complètement blanche à un moment donné, parce qu’il se teignait les cheveux.

  12. S.M. dit :

    Mon frère m’a donné plusieurs plants de fraises l’an passé que j’ai ajouté au bout du potager, à coté de mes 40 plants de tomates. Tous les jours je suivais leurs évolutions, je les regardais grossir, j’en salivais. Un jour que j’étais à désherber dans une plate-bande, j’aperçois mon gros berger Allemand coucher à cet endroit, les deux pattes de devant écartées, et il avait l’air de déguster un réel festin. Sur le coup, je me suis demandé qu’est-ce qu’il pouvait bien manger là. Je souhaitais intérieurement que ce ne soit pas un animal mort ou quelque chose dans le genre, si près de mes plants de fraises… Je me lève et me rapproche et que vois-je! Quelle horreur! Il avait manger TOUTES MES FRAISES!!! Comment un chien peut-il aimer les fruits?? Et ma chienne plus tard dans l’été allait voler des concombres anglais et les mangeaient aussi. Ces deux-là, j’vous jure!!

  13. pierforest dit :

    @S.M: Il y a des animaux qui semblent aimer certains fruits et légumes, mais c’est la première fois que j’entend qu’un chien aime les fraises. Chez moi, l’un de nos chats est amateur de tomates et dès qu’on en coupe, il sent l’odeur et demande sa part. Il allait aussi croquer celles du jardins de ma voisine, ce qu’elle n’appréciait pas beaucoup, il faut le dire. Sa dépendance aux tomates le motive à enfreindre toutes les règles. Les chats connaissent les règles. Ne pas aller sur les lits, la table, les fauteuils du salon, le comptoir de la cuisine. Ils respectent ces règles sans problème, sauf pour Mozart, lorsqu’il y a des tomates en jeu.Là, c’est plus fort que lui. Il arrive régulièrement qu’on retrouve de belles tomates rouges avec une bouchées manquante sur le comptoir. Même si on ne l’a pas toujours vu, on connaît bien le coupable. 🙂

  14. mammouth dit :

    J’ai repensé aux teintures et je me suis dis que les shampooings et autres produits capillaires contiennent aussi des produits chimiques. Je ne pense pas que les teintures soient bien pire en fait. Et puis, qui dit chimique ne veut pas nécessairement dire mauvais. La nature peut-être drôlement toxique et corosive aussi. Juste parce que c’est marqué naturel ou bio sur le produit ça ne veut pas dire que c’est tout bon.

  15. mammouth dit :

    Sinon, la saison des fraises s’en vient enfin ici! Bien que pour l’instant elles sont plutôt chères. Les enfants me réclament une tarte aux fraises et à la rhubarbe depuis des semaines. Ça fait des semaines que je leur dis que c’est pas encore la saison. Les fraises d’Espagne qui ont inondées les marchés ici en mars et avril avaient l’air shootés aux stéroïdes. Elles étaient pas chères du tout mais étaient si fades. Je suis prête à me teindre les cheveux un de ces jours, mais pas à acheter des fraises boostées. Paradoxal? Je sais, mais je ne suis pas à une contradiction près…

  16. pierforest dit :

    @Mammouth: Nous utilisons aussi du shampooing bio, savon et dentifrice bio, ne serait-ce que pour limiter les risques. Dans le dentifrice commercial, on peut retrouver des tas de trucs, tel du sorbitol, le lauryl sulfate de sodium (agent nettoyant agressif), du triclosan (agent anti-bactérien), des agents conservateurs (le butylparaben, le propylparaben et l’isobutylparaben), des colorants, arôme artificiels et du fluor. Dans les produits bio, il y a moins de ces agents artificiels. Cela ne signifie pas que tout ces produits soient vraiment toxiques, mais en les retrouvant dans de multiples produits alimentaires ou d’hygiène, ils finissent pas s’accumuler dans l’organisme.

    Fraise et rhubarbe est un match parfait. J’adorais quand ma grand-mère nous cuisinait ce genre de tarte.

  17. Catherine dit :

    J’achète mes couleurs ici :
    http://www.aroma-zone.com/aroma/extraits_plantes2.asp
    Je fais henné d’Egypte et 2 cuillères de brou de noix en poudre
    je rajoute de l’eau bien chaude jusqu’à ce que j’ai une texture un peu fromage blanc
    je laisse poser 1heure
    et j’obtiens un joli roux que tout le monde crois naturel 😉

  18. pierforest dit :

    @Catherine: Brillant et très écologique.

  19. mammouth dit :

    @Catherine: Un site intéressant et bien fait. La grande question: est-ce que cette mixture fait disparaître les cheveux blancs?

    @pierre: l’avantage des fruits de saison, c’est que du jour au lendemain, il y en a de beaux et frais sur tous les étals. J’ai fait ma tarte crumble fraises rhubarbe ce weekend. Les enfants étaient heureux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s