Pour le meilleur et pour le dire

Publié: 3 septembre, 2013 dans amour, Bonheur, Juste du bonheur, L'essentiel, souvenirs

mariageÀ mon humble avis, le meilleur n’est pas dans les tous premiers instants d’une relation, non, à mon avis, le meilleur s’incrit et se révèle dans la durée.

Les premiers moments d’une relation sont bien sûr très intenses, la passion est forte et on en perd même souvent sa capacité à agir normalement, à réfléchir, l’autre occupant toutes nos pensées. Ces moments sont très forts, empreints de passion, très physiques, c’est vrai, je m’en souviens.

Malgré tout, à mon avis, le meilleur d’une relation apparaît beaucoup plus tard, quand votre partenaire de vie est devenue votre complice de tous les bonheurs et de toutes les épreuves, qu’elle est votre plus proche confidente, celle en qui vous avez une confiance absolue, quand elle est à la fois votre amie, votre amante, votre amoureuse, votre conseillère et que vous jouez également ce rôle auprès d’elle, quand vous ne doutez plus de son amour,même si vous êtes enrhumé, moche ou malade, quand vous voyez dans son regard, que vous êtes accepté, aimé, appuyé, avec vos forces et vos faiblesses, vos défauts et vos qualités, quand vous pouvez vous moquer gentiment de ses travers et rire ensemble des vôtres, quand votre bonheur est incomplet s’il n’est pas partagé avec elle, quand dire « Je t’aime » signifie tout ce qu’elle est maintenant, mais aussi tout ce qu’elle a été pour vous au cours de ces années à vos côtés, quand ces « Je t’aime » ressemblent aussi à des « merci d’être avec moi ».

Il faut du temps pour en arriver là, du temps, de la persévérance et un peu de chance. Oui, il faut un peu de chance pour s’inscrire dans la durée. Il faut notamment avoir choisi la bonne personne, celle qui vous convient et ce choix est un peu hasardeux, parce qu’au fil du temps, les défauts et les qualités se précisent ou s’estompent et on ne sait jamais dès le départ quel sera ce parcours. Il faut aussi avoir développé des mécanismes permettant de passer ensemble à travers les crises, parce des crises de toutes sortes il y en aura au cours d’une vie, c’est incontournable et parce qu’on n’aura pas forcément la même approche pour les affronter, mais qu’à terme on devra en sortir tous les deux gagnants. On peut traverser la rivière à la nage ou en prenant le pont, l’important, c’est de se retrouver sur l’autre rive et cheminer dans la même direction.

Voilà 25 ans, ce 3 septembre 1988, ma belle et moi avons uni solennellement nos destinées devant Dieu et devant nos proches, se promettant l’un à l’autre, pour le meilleur et pour le pire. Le pire, on ne sait pas trop de quoi il sera fait quand on prononce ses vœux et en réalité, on ne se le cachera pas, c’est pour le meilleur qu’on se choisi l’un et l’autre. Après toutes ces années, je me dois de dire que le pire aurait été qu’on ne se choisisse pas et que tous ces magnifiques moments qui ont marqué notre parcours n’aient pas été, pas plus que nos enfants, dont nous sommes si fiers et qui par leurs gestes, leurs choix de vie, leur personnalité et leurs valeurs, rayonnent, chacun dans le cercle qu’ils ont choisi.

Je repense à cette chanson de Raymond Lévesque et aujourd’hui, j’ai envie d’en modifier un peu les paroles:

Dans la grande chaîne de la vie,
Où il fallait que nous passions,
Où il fallait que nous soyons,
Nous aurons eu la mauvaise meilleure partie

Quand les hommes vivront d’amour,
Il n’y aura plus de misère,
Et commenceront continueront les beaux jours,
Mais nous nous serons morts, mon frère
Et nous s’rons toujours là ma chère

commentaires
  1. Fleur d'âme dit :

    Félicitations à toi Pierre et à ton amoureuse!

    Je trouve ça tellement beau et ça me permet d’y croire pour moi aussi… J’ai de merveilleux modèles (mes parents sont ensemble depuis 41 ans, mes grands-parents ont passé le cap des 60 ans!!!). Ma génération est beaucoup moins tolérante, plus volage, plus consommatrice… que la précédente. Les unions se font et se défont… L’amour pour toujours existe-elle encore ? Je me permet d’y croire.

    Beaucoup de bonheur à vous et merci de me faire croire que c’est possible de vivre heureux à deux jusqu’à que la mort nous sépare.

    Bonn journée!

  2. Une femme libre dit :

    Un texte magnifique. Un hommage à l’amour rendu avec sincérité et simplicité. Une chance qu’on s’a, chante Jean-Pierre Ferland. Bon anniversaire de mariage à vous deux, Pierre!

  3. Zoreilles dit :

    Un très joyeux 25e anniversaire de mariage à vous deux et voilà une belle façon, dans ton texte, de rendre hommage à ta compagne, bien sûr, et à l’amour qui dure… et qui durera toujours d’après moi, avec ce que tu écris là et qui me semble un gage de réussite.

    Je me suis mariée à 20 ans et j’entendais des phrases toutes faites sur l’amour et le mariage qui m’exaspéraient (les phrases je veux dire, pas l’amour et le mariage auxquels je crois encore beaucioup) : « Le mariage est un coup de dé » (j’étais pas gambler pantoute) et son contraire, « Aimer est une décision » (eh que ça tue le romantisme!…).

    Aujourd’hui, après 35 ans d’un amour qui dure, ces deux phrases me font sourire et ne m’exaspèrent plus parce que dans chacune il y a du vrai, un peu, pas trop, mais qu’on y accole nos images selon notre vécu et les situations qui se sont présentées au fil de ces 35 années de mariage, 37 années ensemble.

    Avec le temps, chacun trouve sa liberté et son espace dans un couple. Mais paradoxalement, ta phrase la plus touchante, je trouve, c’est lorsque tu dis qu’un bonheur qui n’est pas partagé avec elle demeure incomplet. J’en ai les yeux pleins d’eau…

    Beaucoup de bonheur à vous deux, et à votre famille, aujourd’hui et toujours!

  4. Marie dit :

    Bon Anniversaire de mariage et félicitations à tous les deux ! Très beau texte Pierre … en le lisant on ressent très bien la passion qui t’anime. Très bonne fin de journée.

  5. unautreprof dit :

    Joli texte, touchant. Bon anniversaire à ton amoureuse et à toi.

  6. pierforest dit :

    @Fleur d’âme: Dans une société où on veut tout, tout de suite, il est plus difficile de comprendre que la relation idéale ne se trouve pas toute faite, mais qu’elle se développe progressivement et il faut se donner du temps dans une société où la patience n’est pas forcément valorisée. Mais au fond, pour que ça marche, la seule chose qui compte c’est qu’on soit deux à y croire.

    @UneFemmeLibre: Ah oui, elle est si belle cette chanson de Jean-Pierre Ferland.

    @Zoreilles: Déjà 35 ans pour vous deux, c’est surprenant, toi qui est encore si jeune.

    @Marie et UnAutreProf: merci!

  7. Anne Chérie Marie Jolie dit :

    Vivement vos 25 ans ! Un des plus beaux cadeaux que vous m’avez fait, c’est les ingrédients de base pour bâtir une relation qui peut durer toujours. Un modèle encore peu présent, ce qui me chagrine beaucoup. Merci Papa d’être un aussi bon amoureux, pas seulement pour maman, mais pour mon bonheur de vous voir heureux à deux 🙂

    ps. Tu cites cette même chanson que tu me chantais le soir, pour m’endormir, je devrais peut-être changer pour tes paroles quand je la chanterai à mon tour 😛

    Je t’aime xxxx

  8. pierforest dit :

    @Anne-Marie: Merci ma chouette, je t’aime aussi.

  9. Une femme libre dit :

    Oh! Bonjour fille de Pierre! Enchantée de vous rencontrer.

  10. Solange dit :

    Félicitations à vous deux, je suis tout à fait d’accord avec tes paroles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s