Le cadeau du maître

Publié: 8 septembre, 2013 dans Bonheur, L'essentiel, plaisir, Société

pateamandeNous prenions une petite marche, près du Fort Chambly situé à l’embouchure du bassin Chambly et de la rivière Richelieu. C’est l’endroit idéal, dos au Fort, pour profiter des derniers rayons de soleil de la journée se reflétant dans l’eau calme du bassin.

Sur place, nous avons rencontré Colette et Ramon, deux voisins demeurant à quelques maisons de chez nous. Personnellement, je ne les connaissais pas, mais Josée avait souvent jasé avec eux, comme elle le fait avec tous les passants jeunes et moins jeunes quand elle travaille dans ses plantes autour de la maison. Il faut dire que que chez moi, Josée est la responsable des relations publiques.

Sur le coup, ils ne l’ont pas reconnue, elle qui a perdu tous ses cheveux depuis le début de ses traitements. Colette lui a fait un gros câlin, lui disant qu’ils s’étaient d’ailleurs un peu inquiétés de ne pas la voir cette année. Nous avons fait les présentations. Colette et Ramon, d’origine Suisse se sont installés au Québec il y a une vingtaine d’années. Ramon, chef pâtissier et maître chocolatier maintenant à la retraite, pratique encore son art, surtout pour le plaisir. Un art qui se perd, m’a-t-il dit. Autrefois, il fallait 3 ans pour former un pâtissier, travaillant à titre d’apprenti auprès d’un chef pour apprendre les subtilités du métier. Aujourd’hui on donne des diplômes au bout de quelques mois, ce qui l’attriste. Nous avons continué notre marche avec eux, durant une bonne demi-heure, jasant de tout et de rien. Je me suis dit que nous avions des voisins bien sympathiques.

Le lendemain, en soirée, la sonnette dingdongue et j’aperçois Colette, notre pimpante voisine, saluant vigoureusement de la main au travers de la porte vitrée. Elle est venue nous dire bonjour et nous remettre un boîte contenant des personnages en pâte d’amande confectionnés par Ramon durant la journée. J’ai trouvé cela vraiment gentil de leur part et je dois vous dire aussi: Parfaitement délicieux!

commentaires
  1. Fleur d'âme dit :

    Hum! C’est presque triste de les manger. Ils sont tellement beaux! J’ai un petit faible pour les pâtisseries. 😉

    Il a aussi raison Ramon. Il y a plusieurs métiers qui se perdent malheureusement… Il y a de moins en moins de mentor et plusieurs s’improvisent du métier avec peu de connaissances…

    Bonne journée !

  2. pierforest dit :

    @Fleur d’âme: C’est pourquoi on a voulu prendre la photo avant. C’est tellement bon la pâte d’amande.

    En effet, la notion de mentor est beaucoup moins présente, dans notre société. Dommage, parce qu’on se prive ainsi d’une expérience inestimable.

  3. Zoreilles dit :

    J’allais dire… Tu écris… J’ai le coeur viré à l’envers… Je te le dis comme je le pense… Pas à cause des personnages en pâte d’amande…

    J’apprends que ta conjointe suit des traitements qui lui ont fait perdre tous ses cheveux. Est-ce qu’on parle de chimiothérapie? Si oui, c’est qu’il y a eu diagnostic de cancer? J’en ai manqué un bout ou peut-être est-ce la première fois que tu en parles ici.

    Ton billet de la semaine dernière à propos de ta vision de l’amour qui dure en devient encore plus touchant.

    Que tout l’amour du monde et l’amitié de vos proches vous enveloppent d’un grand réconfort et de beaucoup de douceur. Le courage et le positivisme, vous l’avez déjà.

  4. Une femme libre dit :

    Je suis comme Zoreilles et ce qui m’a serré le coeur un peu, c’est l’annonce des traitements qui ont fait perdre les cheveux à ta femme. Bien sûr, c’est plus une bonne nouvelle qu’une mauvaise, qui dit traitement dit guérison et j’espère bien que c’est ça qui se passe. Les cheveux, ça repousse, la santé, on peut la recouvrer totalement. J’ai des amies proches qui en sont le témoignage vivant. Je vous souhaite donc la santé. L’amour, le soutien, la famille unie, ça, vous l’avez déjà (plus le courage et le positivisme, mais Zoreilles l’a déjà dit, eheh! )

  5. pierforest dit :

    @Zoreilles:Elle reçoit un traitement de chimiothérapie depuis le début juillet, suite à un diagnostic de cancer du sein (qui frappe une femme sur huit dans les pays industrialisés). Heureusement, le dépistage était précoce, alors forcément, c’est plus facile à soigner. Ça se passe somme toute assez bien, avec pas trop d’effets secondaires, de la fatigue, bien sûr, c’est normal, mais le moral est bon. Il lui reste encore 3 autres traitements à recevoir d’ici la mi-novembre, ensuite ce sera la radiothérapie pour quelques semaines (durant la période des fêtes). Nous avons la chance d’avoir accès à des gens vraiment compétents, dédiés et combien sympathiques à l’Hôpital Charle-Lemoyne. On entend toutes sortes d’histoire d’horreur sur notre système de santé, peut-être parce que ça fait plus facilement la nouvelle, mais honnêtement, nous sommes très satisfait du personnel avec qui nous avons été en contact jusqu’à maintenant. C’est important de le leur dire, parce que trop souvent, c’est l’ensemble du personnel qui porte le fardeau de quelques incompétents.

    @UneFemmeLibre: Je pense aussi que tous les éléments sont là pour se retrouver dans la bonne case des résultats statistiques: un dépistage précoce, une vie équilibrée, une alimentation saine, un poids santé, de l’exercice régulier, avoir trouvé la paix en soi et avec les autres, bref, je suis confiant qu’au début janvier, cet épisode sera derrière nous.

  6. unautreprof dit :

    Ah Pierre, ma mère a très probablement aussi le cancer et c’est pénible l’attente. Lire tes histoires qui rappellent combien les petites attentions sont importantes me donnent espoir et courage. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s