Archives de décembre, 2013

soleilpolaireDepuis 4 ou 5 jours, le ciel était nuageux, triste, gris, alors quel plaisir ce fut de matin en ouvrant les rideaux de voir ce ciel dégagé, bleu intense et le soleil éblouissant. Je comprends les plantes d’avoir tant besoin de lumière, puisque je suis également RA-dépendant.

Le soleil est pour moi une puissante drogue qui agit directement sur mon énergie, mon humeur, ma santé. Quelques heures au soleil et j’ai refait le plein.

Évidemment, il faisait un petit peu froid ce matin. -15 degrés Celsius c’est OK sans vent, mais avec des vents de 40 km/h, c’est un peu froid. Alors j’ai enfilé une salopette d’hiver, mon gros parka, mon chapeau de cuir amérindien avec rabats de fourrure, mes grosses mitaines et je suis sorti prendre une longue marche, profitant pleinement du soleil, respirant l’air froid et revenant les yeux brillants et les joues rouge.

Quand je pense à ceux qui vivent dans le Grand Nord et qui connaissent des nuits polaires durant près de 6 mois. C’est fou, la résilience que doivent avoir ces gens-là. J’en serais incapable, je pense.

Seul parmi la foule

Publié: 21 décembre, 2013 dans psychologie, Réflexions, Société

seul-dans-la-fouleCette expression peut avoir plus d’un sens, selon les individus. Pour certains, c’est une façon d’exprimer qu’ils se sentent seuls, même s’ils sont entourés de gens. Pour d’autres c’est une façon d’être dans sa bulle sans pour autant se sentir seul au monde.

Pour ma part, la seconde définition me ressemble plus. De nature introvertie, je suis bien quand je suis seul, dans mon petit monde, mais je préfère être dans ma bulle en sachant les miens tout près, en entendant la vie autour de moi, sans que j’aie nécessairement à y participer.

Je me souviens d’un été où Josée était partie une semaine en camping avec les enfants. L’idée d’être seul toute la semaine ne me dérangeait pas au départ, je voyais même cela comme une sorte de vacances, je me disais que je m’occuperais juste de moi, mais au bout de quelques jours j’ai commencé à m’ennuyer. Ce silence omniprésent me pesait; pas d’être seul dans ma bulle, mais d’être seul tout seul.

Je me souviens d’un cours aux HEC où on discutait de Relations Humaines et on avait abordé la différence entre les introvertis et les extravertis. Selon le professeur, la différence était essentiellement liée au sens de l’énergie. Chez les extravertis, établir des relations avec les autres leur donne de l’énergie, alors que c’est une activité qui draine l’énergie des introvertis.

Malcom Gladwell qui donnait récemment une conférence à l’université McGill sur « Les David et les Goliath » disait qu’il aimait donner ces conférences, mais qu’à la fin d’une soirée il était complètement vidé et avait besoin de passer l’essentiel de la journée suivante seul et en silence pour refaire le plein d’énergie. Selon lui, dit-il en blaguant à peine, un type comme Bill Clinton aurait plutôt refait ses forces en invitant un tas de gens à célébrer avec lui après l’événement.

Voici l’interview (en anglais) de Malcolm Gladwell par Eleanor Watchtel suite à sa conférence:  « David and Goliath« 

Crédit image: http://shadingman.centerblog.net/6161659-La-solitude-dans-la-foule

Succession de Poutine

Publié: 19 décembre, 2013 dans humour, Politique

Sans titre

Vu au téléscope

Publié: 14 décembre, 2013 dans Science

moonmadeinchina

Et PI après?

Publié: 12 décembre, 2013 dans Questions existentielles, Science

piRien. Il n’y a rien après PI, parce que ce que les décimales du nombre PI se perpétuent à l’infini.

Ainsi dans PI, on retrouve la totalité des nombres imaginables, la totalité des suites de nombres imaginables, tous les numéros gagnants de toutes les loteries du monde, dans l’ordre et dans le désordre, vos dates de naissance et celles de vos proches, côte à côte. Si on remplacerait les lettres de l’alphabet par leur nombre en séquence, on retrouverait dans PI la totalité des mots existants, la totalité des oeuvres littéraires écrites dans l’ordre et dans leur inverse, tout cela se retrouve dans le nombre PI qui est surtout connu pour être le rapport de la circonférence d’un cercle à son diamètre.

Et PI après?

La cible et l’archer

Publié: 7 décembre, 2013 dans humour, Politique

marois

Mandela

Publié: 6 décembre, 2013 dans Réflexions, Société

mandela