Vivaces ou annuelles

Publié: 18 février, 2014 dans amour, Juste du bonheur, L'essentiel, plaisir, Réflexions, valeurs

MagnifiquePour avoir de jolies fleurs, on peut acheter des annuelles, déjà fleuries qu’on plantera devant chez soi et qui seront belles tout de suite.

Elles ne dureront toutefois qu’un été et il faudra recommencer l’année suivante.

On peut aussi choisir les vivaces, dont on plantera les bulbes à l’automne au bon endroit dans un terreau fertile et qui n’apparaîtront que beaucoup plus tard, au printemps.

Il y aura alors le plaisir de l’attente. On les imaginera telles qu’on les souhaite et ce sera une joie renouvelée, d’admirer les petites pousses vertes traverser les neiges printanières et grandir un peu plus chaque jour. L’année suivante et les autres encore, elles repousseront là et plus loin, étalant leur bouquet.

Il y a le plaisir et il y a le bonheur.

On peut acheter l’un, mais il faut se faire l’autre.

commentaires
  1. juliette dit :

    Chouette un billet qui fleure les beaux jours …
    J’achète quelques fleurs, mais j’ai également des lys, et œillets sur la terrasse et dans le jardin  » quelques pivoines et roses  » qui survivent aux hivers rigoureux , mais je plante aussi pas mal de graines diverses, pour le plaisir de les voir grandir ……Vivement la fonte des neiges …

  2. Zoreilles dit :

    J’adore ta conclusion.

    L’idéal serait, dans notre jardin comme dans notre vie, un bel équilibre entre les deux…

    Pour l’anecdote personnelle, avec ma petite-fille de 5 ans, pour la troisième année consécutive, très bientôt on fera ensemble nos semis de graines de capucines. On les verra sortir de terre timidement au début, on pourra les transplanter dans de plus grands pots au mois de mai et en pleine terre quand tout risque de gelée sera passé. On aura le plaisir et le bonheur de les voir fleurir de juillet jusqu’à l’automne. Nos capucines sont comestibles, fleurs et fruits. Ça, mon cher Pierre, c’est le bonheur et le plaisir à la fois…

  3. Polina dit :

    Ton billet sent le printemps, un vrai bonheur pour toute femme qui aime les fleurs 🙂 !

  4. Jackss dit :

    Bonjour Flocon De Bonheur,

    Te voilà bien de bonne heure pour parler des fleurs. Tu es d’un optimisme fou. Ici, sur la Côté-Nord, il faut pratiquement avoir la foi pour croire qu’ on va les voir dans un avenir prochain. Nous sommes ensevelis sous la neige, mais quel beau décor. Quand je pense cependant aux fleurs annuelles que j’ai planté à Sherbrooke l’an dernier, je ne peux m’empêcher de penser qu’elles vont me manquer. Je pourrai me réjouir à l’idée des amis qui pourront les contempler.

    Mais bien sûr il ne faut pas prendre ton billet au premier niveau. Je crois qu’il faut toujours un joyeux mélange de bonheur à court, moyen et long terme. L’idée que ce que l’on prépare aujourd’hui va servir à d’autres demain, c’est ce qui me réjouit toujours le plus.

    Au printemps, loin d’ici, chez moi en Estrie quand la nature va se réveiller, il y aura des pommiers, des pommettiers, des lilas et plusieurs plants en fleurs.

  5. Solange dit :

    La fièvre du printemps qui commence, comme il est long ce plus court mois de l’année.

  6. Une femme libre dit :

    Les fleurs, qu’elles soient annuelles ou vivaces, ou même en photos ou sur une tapisserie, qu’on les offre ou les reçoive en cadeau, c’est déjà un bonheur! Et juste d’en parler est un plaisir! Quel beau billet fleuri. Je souris. .

  7. pierforest dit :

    @Juliette: Une année, mon amoureuse avait planté plus de 800 bulbes à l’automne et ce fut le festival des couleurs le printemps suivant.

    @Polina: En janvier et février au Québec, il est fréquent d’avoir des températures de -15 à -25, mais dès la troisième semaine de février, on redécouvre le plaisir des températures au-dessus de zéro. Aujourd’hui, c’était zéro et on annonce 5 degrés et du soleil vendredi, alors oui,ça sent déjà le printemps.

    @Zoreilles: Ce sont des souvenirs heureux que tu plantes dans la mémoire de ta petite-fille avec ces activités. Semer, voir les fleurs grandir et ensuite pouvoir les manger, oui, c’est sûrement à la fois un plaisir et un bonheur.

    @Jackss: Oui, sur la Côte-Nord, le printemps est un peu plus tardif. Ah les pommettiers en fleurs c’est si beau. Ça ne dure pas très longtemps, mais c’est tout un spectacle.

    @Solange: Bien dit. Le plus court mois est aussi généralement le plus long.

    @Une Femme Libre: Ah oui, il y a des fleurs pour toutes les occasions.

  8. Nanoulaterre dit :

    Les deux sont plaisantes. Les annuelles permettent de varier selon nos goûts à chaque été. Pour les vivaces, j’ai bien l’effet surprise en achetant des graines de fleurs mélangées. On ne sait jamais ce qui nous pend au bout du nez! Bonne semaine Pierre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s