La petite croix bleue

Publié: 8 décembre, 2014 dans amour, Écriture, Bonheur, Juste du bonheur, L'essentiel

Atelier d’écriture: Une photo quelques mots

Principe: Une photo qui sert de base pour un texte. Ni genre, ni ton imposés. Seul le plaisir d’écrire. Encore et toujours.

Site: Bricabook

Photo:Kot

Musique: I Can’t Get Started  de Vernon Duke

fresque

J’ai raté le dernier bus et la pluie tombe doucement depuis des heures, mais ça m’importe peu, car je suis tellement heureuse en ce moment. Je me sens parfaitement comblée, un peu euphorique même. J’ai l’impression de flotter sur un nuage depuis cet instant merveilleux venu illuminer ma journée, il y a un peu moins d’une heure. Encore une vingtaine de minutes de marche tout au plus et je serai de retour à la maison, mais rien ne presse. Je savoure l’instant.

Le sol mouillé clapote sous mes pas, comme si l’univers m’applaudissait à rythme lent, satisfait de moi tout en m’enveloppant d’une brume dense, protectrice et rafraîchissante. C’est si bon. Je me sens aimée, chérie, choyée, à ma place. Je veux que chacune de ces minutes s’imprime de manière indélébile dans mes souvenirs, avec toute la richesse de détails de ce moment magique, pour y revenir à volonté, quand j’aurai envie ou besoin d’une petite lampée de bonheur. J’ai l’impression de percevoir tout ce qui m’entoure avec une acuité décuplée et, depuis près d’une heure,  j’ai ce sourire accroché aux lèvres que je n’arrive pas à réprimer, même quand je croise un passant, ce qui le rend contagieux semble-t-il. C’est amusant. C’est comme si je semais un bonheur épidémique partout sur ma route. À chaque inspiration, je sens mon cœur frémir, se gonfler de bonheur et se répandre ensuite en longs picotements jusqu’au bout de mes doigts. Ah, que je me sens bien.

Posant la main sur mon ventre, je savoure intensément chaque minute de ce prélude à l’instant mémorable où j’annoncerai à Patrick qu’il sera papa, que nous serons bientôt parents de ce petit être qui pousse là, juste ici dans mon ventre, que nos vies, nos destins, seront irrémédiablement liés, tous les trois pour toujours, qu’il y avait moi, Patrick, nous et maintenant il y aura aussi un mélange unique de nous deux qui prendra sa place dans notre monde, qui se joindra à nous. Je suis émue devant ce miracle de la vie, à la fois banal et exceptionnel.

Ah, tiens, c’est amusant. Je passe tous les jours devant cette fresque et pour la première fois,  je remarque qu’ils sont tous par paires et je me dis tout à coup que moi aussi, nous sommes deux, même si pour l’instant je suis la seule à le savoir. Je me plais à imaginer la réaction de Patrick, tout à l’heure quand je lui montrerai la petite croix bleue. Sans doute que ses yeux s’agrandiront, qu’un sourire naîtra sur ses lèvres, qu’il éclatera de rire, me prendra dans ses bras et me fera tournoyer avant de me reposer, me jetant un regard humide, serrant un peu les lèvres, à court de mots, puis, il posera la main sur mon ventre, me donnera un baiser et appuiera son front contre le mien en me disant: « Je t’aime, je vous aime ».

commentaires
  1. sabariscon dit :

    Le bonheur sied bien à ton écriture!!!!

    • pierforest dit :

      Merci Sab. Je pense effectivement avoir le bonheur facile. Peut-être aussi, parce que j’ai une mémoire sélective qui oublie facilement les côtés plus difficiles et qui retient parfaitement ceux qui sont heureux.

  2. titine75 dit :

    Quel texte lumineux et plein de bonheur à venir ! Il réchauffe ce lundi matin !

  3. monesille dit :

    Cette photo a certes titillé bien des imaginations et voyant ton texte de l’extérieur on ne peut se demander que : « et c’est pour quand ?… »

    • pierforest dit :

      Je suis grand-papa depuis septembre dernier et ma fille, notre deuxième enfant, est aussi enceinte et accouchera autour du moi de Mai. idem pour ma nièce pour qui c’est prévu en juin et une amie blogueuse qui a su récemment qu’elle était enceinte, alors je suis dans l’ambiance.

  4. blogadrienne dit :

    bien observé! et merci pour ce sourire contagieux 🙂

  5. unautreprof dit :

    Oh! 🙂 Oui! En passant, j’ai réouvert boutique. Viens donc faire un petit tour! Mais quel adon!

  6. Jérémy dit :

    « comme si l’univers m’applaudissait à rythme lent » – Cette phrase est mythique!!

    J’aime bien la progression du texte passant de l’univers à l’individu.

  7. Solange dit :

    C’est bien agréable de lire un sujet gai, bravo ça commence bien la semaine.

  8. Cess dit :

    Ca fait plaisir en effet de lire un texte positif 🙂
    Et ces immeubles, objets, rues que l’on voit sans les voir et que l’on finit par remarquer en se demandant comment on avait pu passer à côté ! J’aime beaucoup 🙂

    • pierforest dit :

      C’est souvent ainsi. Il y a des tas de choses autour de nous qu’on ne voit que lorsqu’elle nous touchent personnellement. Ça ne veut pas dire qu’elles n’y étaient pas avant, mais simplement qu’on ne leur portait pas la même attention.

  9. Leiloona dit :

    C’est touchant, en effet … nous sommes plusieurs à avoir mis en avant ces couples, de façon différente, c’est sympa ! 🙂

  10. Ludo dit :

    moi aussi ,nous sommes deux. Jolie formule.

  11. Zoreilles dit :

    Que c’est bien écrit et que ça fait du bien de lire une description d’un moment si heureux, ce que ça fait à l’intérieur de soi, etc. On n’écrit pas assez sur le bonheur, je trouve!

  12. De l’amour. une grossesse, un bébé… et la vie change à jamais. Bien écrit. On dirait que c’est facile pour toi de te mettre dans la peau d’une femme quand tu écris.

  13. pierforest dit :

    Je fais souvent lire les textes à Josée avant de les publier. Ça me donne une bonne idée, à savoir si ce que j’écris fait du sens ou si je suis carrément dans les patates.

  14. cleoballatore dit :

    C’est très touchant cet instant de bonheur. Dans ces instants là, on se sent en harmonie avec les autres, avec la nature.

  15. pierforest dit :

    @Cleo: Oui, les moments intenses augmentent souvent notre réceptivité.

  16. Fred Mili dit :

    Joliment écrit. À vrai je ne m’attendais pas à ça. Et c’est marrant que ce texte ait été écrit par un homme. Bonne soirée grand-père. 😉

  17. Ooh, c’est tout joli. J’avais un peu peur que le bonheur ne tourne au cauchemar (elle se fait renverser, par exemple), mais non… 🙂

  18. Vudemeslunettes dit :

    Ooooh ton texte m’a donné des frissons !!
    C’est beau, on se laisse porter par les émotions de cette femme, en étant dans la confidence …
    J’ai adoré 🙂
    Bravo et merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s