Le Père Noel noir

Publié: 15 décembre, 2014 dans Écriture, Bonheur, famille, Juste du bonheur, L'essentiel

Atelier d’écriture: Une photo quelques mots

Principe: Une photo qui sert de base pour un texte. Ni genre, ni ton imposés. Seul le plaisir d’écrire. Encore et toujours.

Site: Bricabook

Photo:Romaric Cazaux

Musique: Christmas song – Silent night instrumental – piano and violin duet

deDos

Une ombre passa devant la maison de Gisèle au 12 rue Laviolette et elle eut soudain très envie de faire la paix avec sa fille Camille. Il est temps, se dit-elle, de mettre de côté nos incessantes querelles et partager ensemble, mère et fille, cette période des Fêtes, comme on le faisait autrefois quand Camille était toute petite et qu’elle s’émerveillait encore devant l’arbre soigneusement décoré. Le cœur battant, elle prit le téléphone et composa le numéro de sa fille pour la convaincre de revenir à la maison. La sonnerie coupa instantanément la musique de Guns & Roses et fit sursauter Camille qui somnolait sur un banc du parc. Son bonnet était recouvert d’une mince couche de neige et elle frissonna en reconnaissant le numéro. Camille décrocha. « Allo, Maman? ».

2500 ans plus tôt, le même jour, un vagabond passa devant la villa de Sylvius. Debout à l’arrière, Sylvius faisait face au soleil levant qui s’étalait sur la mer, telle une route pavée d’or. Il se senti tout à coup particulièrement inspiré et il eut très envie de sculpter dans le sable cette image qu’il avait en tête, d’une mère regardant tendrement l’enfant qu’elle tenait dans ses bras.

À mille lieux de là et dans un autre temps,  Jeanne s’éveilla et se souvint avoir rêvé de Léo. Il était là, près d’elle, souriant, lui prenant la main et lui disant de ne pas s’en faire que tout irait bien, qu’ils seraient bientôt réunis, mais que d’ici là, elle devait apprécier le don de vie. Ce jour-là, pour la première fois depuis des mois, Jeanne se sentie légère, libérée d’un poids énorme qui l’empêchait de respirer librement. Elle se leva et aperçu par la fenêtre, la neige qui tombait paresseusement à gros flocons et elle sourit. Au loin, un homme marchait lentement, jetant un regard attentif à chacune des maisons qu’il croisait. Léo aurait aimé cette journée, pensa-t-elle. Elle s’habilla chaudement et sortie. Jeanne leva la tête, ferma les yeux et ouvrit la bouche, pour cueillir de gros flocons sur sa langue, comme elle aimait le faire quand elle était toute petite. Le bonheur était revenu chez elle.

Les premières contractions éveillèrent Julia. C’était un peu plus tôt que prévu et elle fut prise d’un mélange de joie et d’appréhension face à ce qui l’attendait. Patrick lui demanda si tout allait bien. « Je crois que ça va être aujourd’hui. » lui répondit-elle. Quelques heures plus tard, comblée de bonheur et les yeux brillants, elle tenait sur son ventre un magnifique petit garçon qu’elle et Patrick nommèrent Joshua.

Durant les quelques jours précédant le 25 décembre et depuis des millénaires, il arpente les routes, ruelles, chemins et sentiers. Il sonde le cœur et les pensées de chaque homme, femme et enfant. C’est le Père Noel noir, celui qui prend au lieu de donner. Il s’approprie toutes les noirceurs de l’âme et de l’esprit, il arrache l’angoisse, la peur, l’anxiété, la colère, la peine, la haine, la tristesse et la douleur, il purifie les cœurs pour préparer chacun à accueillir avec bonheur cette journée si spéciale. Soyez attentif, il est peut-être juste là, devant chez vous.

commentaires
  1. monesille dit :

    Bonjour, tous ces fils qui se croisent je demandais où ça allait atterrir, la fin es géante. Celui qui prend au lieu de donner, je crois l’avoir croisé ce matin !

  2. blogadrienne dit :

    ah merci pour ce joli conte de Noël 🙂
    il peut passer par chez moi aussi, ce brave homme!

  3. milleetunefrasques dit :

    J’adore carrément !

  4. Leiloona dit :

    Wow, j’adore aussi, belle mythologie ! Je suis fan. Je vais être attentive alors à ce homme en noir.
    Merci.

  5. Ce Texte EST Le père Noel Noir. Il vient de m’offrir un sourire et une douceur que je n’attendais pas. C’est un très beau texte.
    J’adore tes contrastes, les cadeaux de ton esprit de Noel, dont on a aussi besoin pour passer ces journées d’un bonheur souvent un peu forcé.

    J’adore vraiment. merci pour ce cadeau

  6. trezjosette2 dit :

    je vais le guetter cet homme là…et comme le « rouge » il a du travail sur la planche !
    merci pour ce texte quel beau cadeau

  7. titine75 dit :

    Quelle idée géniale de reprendre tes différents personnages ! J’adore et en plus ton texte est super positif !

  8. saxaoul dit :

    Un très joli texte choral ! J’aime beaucoup ce Père Noël noir. Il ne peut pas passer plus souvent ?

  9. Jérémy dit :

    OH OH OH ! C’est un bien joli conte de Noël que tu inventes pour nous! Tout le monde est très inspiré par l’esprit des fêtes cette semaine avec peut-être pour ton texte un aspect réflexion sur le Père Noël en temps qu’homme solitaire. Je me permet de laisser mûrir cette idée dans un coin de ma tête.

  10. Fred Mili dit :

    Du grand art ce texte. Toutes ces femmes qui s’enchevêtrent et ce Père Noël noir que j’aimerais bien croiser au détour d’une allée.
    C’est joli, positif que dire de plus !

  11. Oh j’adore ! Merci pour ce très beau texte choral. 😉

  12. cleoballatore dit :

    C’est un personnage magnifique. Je n’en avais jamais entendu parler. J’espère qu’il existe et qu’il va passer dans plein de maisons. Merci pour ce texte chaleureux et optimiste.

  13. sarah dit :

    Alors là, bravo!
    J’aime l’idée, et la manière de la présenter. Cette pluralité de destins, c’est très distrayant et drôlement bien écrit!

  14. Vudemeslunettes dit :

    Whaoo ! Je me demandais ce que nous réservait la fin, comment allaient être « liés » ces personnages et je ne suis pas déçue ! Au début (de la fin) j’ai cru qu’il était méchant, à prendre au lieu de donner. Et finalement, ta dernière phrase en fait le plus gentil ! J’ai hâte de le croiser pour être libérée à mon tour et profiter d’un bonheur pur :). Merci pour ce texte qui redonne le sourire 🙂

  15. unautreprof dit :

    On l’espère toujours ce Père Noël mais en fait, il peut exister en chacun de nous et il est là le défi, de le trouver! 😉

    • pierforest dit :

      @UnautreProf: Comme aurait dit le groupe « Beau Dommage »:

      Il se cache dans un coin de votre vie

      En habit du dimanche et en souliers vernies

      Il connaît par cœur vos allées vos venues

      Il vous voit de loin, vous l’avez jamais vu

      Il se tient dans les bars du centre-ville

      Ou dans les creux de la banlieue

      Il se tient partout, il se tient partout

  16. unautreprof dit :

    Eh, c’est drôle, j’ai cette chanson en tête depuis hier!

  17. Solange dit :

    Ce père Noël là aura beaucoup de travail ces jours-ci, espérons qu’il rejoindra le plus de monde possible. C’est un très beau texte.

  18. Bravo et merci pour ce joli conte de Noël 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s