Les quatre canards

Publié: 14 février, 2015 dans Juste du bonheur, L'essentiel, Réflexions, Sagesse

hiverHier, en fin de journée, avec le facteur de refroidissement, la température ressentie avoisinait les -30. Cette période de l’année, de la mi-janvier à la fin février est toujours éprouvante pour le corps et pour le moral.

Le froid, le manque de lumière, la banque de vacances qui est épuisée, les weekends de 3 jours qui ne reviendront qu’en Avril, le rhume qui touche des tas de gens ici et là, tout cela contribue à en faire la période que j’estime la plus difficile de l’année.

C’est donc avec un bonheur renouvelé que l’on accueille, chaque année, les premiers signes du printemps. Ce matin, la température était relativement clémente, avec -12 degrés celcius et le soleil pointait à peine à travers un voile nuageux, mais suffisamment pour m’inciter à aller marcher quelques kilomètres et prendre un peu de lumière. Ce fut donc avec un peu d’étonnement et une bouffée de bonheur que j’ai vu passer quatre canards volant en formation.

Il est clair qu’en février, ces canards ne partent pas pour le climat plus chaud du sud, mais ont plutôt remonté un peu hâtivement vers le nord. C’est néanmoins un signe qui ne ment pas, un signe plus fort que celui de la traditionnelle marmotte qui voit son ombre ou pas à la mi-février.

Encore quelques semaines, tout au plus et on y sera. Courage!

commentaires
  1. Lydie Hanesse dit :

    bonjour du sud de la France ! temps à la pluie- pas chaud tout de même-
    c’est bon signe avec moins 12, ici on a plus 12 et j’ai froid !
    bon week-end ! amitiés! merci pour ces infos lointaines !!

  2. Solange dit :

    C’est le moment de l’année ou on en peut plus et il reste encore presque 2 mois avant de sortir en soulier et plus légèrement vêtu. Et pourtant j’aime l’hiver, il est juste trop long.

  3. cleoballatore dit :

    Sympathique balade. Mais les beaux-jours approchent. Ici, on gagné en heures de lumière par rapport à décembre.

  4. Polina dit :

    Oh Pierre, je ne suis pas dans le même coin du monde que toi mais ton post m’a fait sourire ! Courage oui, on voit la lumière au bout du tunnel…J’ai hâte, tu ne sais pas à quel point !

  5. Zoreilles dit :

    Déjà quand les journées commencent à rallonger, ça fait une grosse différence. Vivement le printemps, d’ici là on vit d’espérance…

    • pierforest dit :

      @Zoreilles: Et encore un peu plus froid par chez vous, il me semble. En même temps, ce froid a permis de tenir loin ces incroyables tempêtes de neige qui ont frappé le nord-est américain ainsi que les Maritimes. Hier, j’entendais à la radio qu’à l’Ile-du-Prince-Édouard, depuis le 27 janvier, il a pratiquement neigé sans arrêt pour accumuler 2 mètres de neige au sol. 2 mètres partout, ça, c’est sans le vent qui a probablement doublé cette quantité à bien des endroits. Un dans l’autre, je préfère encore le froid.

  6. unautreprof dit :

    Cet hiver, il est surtout trop froid, c’est anormal qu’il y ait tant de journées froides, sans grand répit. Une journée, je surveillais et ma collègue et moi, on trouvait vraiment qu’on était bien et il faisait.. -17. Bon, on s’endurcit. Ce qui m’encourage le plus, comme plusieurs, sont les jours qui rallongent. Je quitte le matin il fait clair, je reviens le soir, il commence à peine à faire noir.

  7. pierforest dit :

    @UnAutreProf: Effectivement, -17 sans vent, c’est paradoxalement assez confortable. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s