Être aimable

Publié: 4 avril, 2015 dans L'essentiel, motivation, psychologie
Tags:,

gentillesseJe ne suis pas fonceur, analytique ou expressif, je suis aimable.

C’était le résultat d’un questionnaire rempli dans le cadre de cours, offerts aux gestionnaires de l’entreprise où je travaille. Ces cours de leadership, visent à amener les gestionnaires, d’abord à se connaître, identifier leur propre style de leadership et apprendre à bien communiquer avec leurs employés et collègues de travail, à les respecter et faire en sorte que les équipes, motivées, mobilisées soient, à terme, plus efficaces et participent activement au succès de l’organisation.

Je ne suis pas naturellement expressif. Je suis plutôt réservé de nature et les émotions en montagne russe, ce n’est pas pour moi. Je suis de nature égale, calme et positif. D’accord pour cela.

Je ne suis pas fondamentalement fonceur non plus. J’aime mesurer les risques, planifier et avancer en sachant d’avance où je vais mettre le pied.

Par contre, j’aurai cru être catégorisé parmi les analytiques, parce que ça, c’est pas mal dans ma nature.

Aimable? Oui, c’est gentil, mais à prime abord, ça ne me semblait pas avoir une grande valeur ajoutée pour l’organisation et j’ai été un peu déçu d’être catégorisé ainsi.

Et puis, je me suis rappelé combien il est important pour moi d’établir de bonnes relations au sein d’une équipe. Pour moi la confiance qu’on a les uns aux autres est fondamental et permet de travailler efficacement tout en ayant du plaisir. On est là pour s’entraider et faire en sorte d’atteindre notre objectif commun. C’est le genre d’ambiance dans laquelle j’aime travailler et dans la très grande majorité des équipes auxquelles j’ai participé par le passé, que ce soit au travail ou à l’université, c’est toujours comme cela que ça s’est déroulé. Ça nous a permis d’avoir d’excellents résultats tout en ayant un environnement plaisant.

Au travail, il y a 3 groupes de gestionnaires qui reçoivent ces cours de leadership. Je me suis retrouvé un peu par hasard dans le groupe #2. Au départ, j’aurai dû être dans le groupe #3, mais un de mes employés inscrit au groupe #2 ne se sentait vraiment pas bien le matin de son cours, alors je lui ai proposé de rentrer chez lui pour se reposer et que je prendrais sa place et lui la mienne la semaine suivante.

Plus tard, après le cours, j’ai revu l’animatrice des rencontres pour l’informer que l’on reprendrait éventuellement nos places respectives, mais elle m’a suggéré de rester dans le groupe #2, parce que, disait-elle, c’est un des meilleurs groupes qu’elle a pu voir depuis longtemps, par la dynamique qui s’était établi. J’ai d’abord pris son commentaire avec un grain de sel, parce que j’ai très souvent entendu ce genre de remarque par le passé. Vous savez, un chargé de cours, un prof, un consultant externe, qui disait que nous étions le meilleur groupe, la meilleure équipe qu’il avait eu, alors je me suis dit qu’elle répète peut-être un peu la même chose à tout le monde, pour les encourager, pour qu’ils se sentent plus motivés.

Je lui ai alors dit que l’on était tous comme cela dans l’entreprise, mais elle a insisté pour dire que notre groupe était différent. Je lui ai alors répondu que je devais alors être chanceux dans la vie, parce que je me suis très souvent retrouvé dans ces groupes qu’on dit parmi les meilleurs.

Et puis, en soirée, j’ai repensé à tout cela. Peut-être suis-je chanceux, en effet, d’être toujours tombé sur des groupes où l’harmonie et la collégialité permettait de créer ces ambiances favorables au succès des équipes. Peut-être aussi, me suis-je dit, que ma personnalité « aimable » a contribué à faire naître ces ambiances de travail agréables et efficaces et qu’en bout de ligne, c’est un type de personnalité très utile dans une organisation. Ces pensées m’ont en quelque sorte réconcilié avec les résultats du test initial.

commentaires
  1. unautreprof dit :

    C’est vrai qu’à prime abord, aimable semble un peu ordinaire. C’est comme lorsque mes élèves doivent trouver des qualités et que gentil ressort partout. Bof.

    Pourtant, être VRAIMENT aimable sous-tend des qualités humaines qui permettent la confiance comme tu dis. Comme moi en classe il est important que mes élèves soient bien pour bien apprendre, ça s’applique aussi au milieu de travail et quand c’est naturel pour un leader de l’être, c’est une force inestimable.

    Ce que je connais de toi est en effet ce bel esprit analytique, mais ton amabilité permet à tes conseils d’être formulés avec sensibilité et d’être entendus.

    Tout un atout!

  2. Une femme libre dit :

    Aimable en anglais, c’est kind et kind ça peut aussi vouloir dire bon. Un homme bon, a kind man. Moi, je te perçois comme bon, avec du coeur, quelqu’un qui se soucie des autres et ça te rend automatiquement aimable ce qui veut dire facile à aimer. Pas surprenant que tu saches créer un bel esprit d’équipe et de la collaboration. De quoi être fier!

  3. nanoulaterre dit :

    Bien sûr, ta personnalité aimable a pu sans aucun doute contribuer à ces belles ambiances de travail Pierre. Il est bon de reconnaître notre contribution, nos belles qualités et de se donner de temps en temps des petites médailles xxx

  4. Zoreilles dit :

    Avant même de lire ton dernier paragraphe, j’en arrivais à la même conclusion que toi : ce n’est ni de la chance ni un hasard que tu te retrouves dans des équipes « gagnantes ». Tu es ce qu’on appelle un leader positif dans un groupe, en sports on te donnerait le trophée du joueur le plus utile à son équipe. Tu sais, un fabriquant de jeu? Pas nécessairement celui qui fait le point de manière spectaculaire mais celui qui a permis que le point se fasse pour le bien de l’équipe?

    On appelle ça aussi des rassembleurs!

    Mais c’est toujours un peu plate d’être catégorisé, quelle que soit la catégorie « aimable » dans laquelle on t’a perçu. Parce qu’au fond, comme être humain, on est tellement plus que ça. On s’ajuste, on change, on évolue, on s’améliore, on comprend les choses à notre façon, par notre grille d’analyse toute personnelle, on a des forces, des faiblesses, des états d’âme passagers, des objectifs personnels qui se fondent dans l’objectif commun, etc.

  5. pierforest dit :

    @unAutreProf: Je pense aussi être assez analytique, mais tout est question de proportions, je suppose.

    @UneFemmeLibre: C ‘est vrai que Kind, ça sonne différent.

    @Nanou: C’est une façon différente de voir une même situation.

    @Zoreilles: Ah tiens, rassembleur, j’aime bien.

  6. Solange dit :

    Quand on est aimable la communication se fait bien avec tout le monde et c’est sûrement le plus beau résultat à obtenir.

  7. L MARIANNE dit :

    oui aimable c’est un peu passe partout comme terme-
    comme moi quand on me dit que je suis brave ! lol je le prends pour poire ??
    mais après reflexion le mot est apprécié ! d’où ne pas foncer mais analyser-
    bonne continuation alors !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s