Direction sud

Publié: 5 décembre, 2015 dans Bonheur, Juste du bonheur, L'essentiel, Réflexions
Tags:

outardesCe matin, c’était le festival de la bernache dans le ciel. Je demeure dans le sud du Québec, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière américaine et chaque année, en fin d’automne, on voit des centaines et des centaines d’outardes en formation se diriger vers un climat plus doux pour la durée de l’hiver.

J’étais donc à les observer et m’émerveiller devant ces magnifiques V qui se formaient et se déformaient de façon gracieuse dans le ciel quand j’ai noté qu’elles n’allaient pas toutes plein sud. Certains voiliers d’outardes se dirigeaient même au nord, d’autres à l’ouest. Si au final, il est clair qu’elles iront toutes au sud, le chemin pour se rendre à leur destination finale n’est visiblement pas un parcours rectiligne d’un point A à un point B.

J’ai alors pensé que la vie, de façon générale, la mienne en tous cas, suivait un peu la même trajectoire. Même si je sais généralement assez bien où je veux aller, le parcours n’est pas toujours rectiligne, en fait, il l’est assez rarement. Il est fait de toutes sortes de détours, de visites improvisées, qui malgré tout, m’amènent dans la direction souhaitée. Je me dis qu’au fond, tant qu’on va dans la bonne direction, il n’est pas nécessaire de vouloir tout planifier le long du parcours, parce que c’est souvent ces surprises qui sont porteuses des plus beaux souvenirs.

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    Quand on regarde le ciel, on fait toujours de belles réflexions!

  2. Solange dit :

    Nous on a des outardes qui restent ici à l’année, on ne sait pas pourquoi, peut-être un changement de température. Il est bon d’avoir un peu d’imprévu la vie est moins monotone.

  3. unautreprof dit :

    Trop planifier, ça empêche de profiter aussi! Il faut parfois se laisser porter par le vent. Je ne suis pas toujours très bonne là-dedans.

  4. nanoulaterre dit :

    Et dire que les bernaches ne sont pas encore parties. Elles sont encore dans la rivière des Prairies, regroupées par centaines. Pas normal… Mais la température est si clémente…

  5. pierforest dit :

    @Nanou: Elles aussi s’adaptent au changement climatique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s