Ombre de lune

Publié: 23 janvier, 2016 dans Bonheur, Juste du bonheur, L'essentiel, plaisir
Tags:,

ombre de luneMa petite-fille, Béatrice, 16 mois, a débuté tout récemment ses demie-journées à la garderie. Cela permet à mon fils et ma belle-fille de travailler tous les deux durant la journée. Ils sont travailleurs autonomes et ont fondé, il y a un peu plus d’un an une entreprise de design (Mr.Cuddington) qui se spécialise dans les accessoires de jeux de table (leur passion à tous les deux).

Il fallait s’y attendre, au bout de la première semaine, Béatrice est revenue à la maison avec un virus. Le même weekend, Josée et moi allions leur rendre visite. Ils demeurent à environ 1h30 de route, alors on allait y passer le weekend et du coup, apprécier combien la petite puce est si magnifique-brillante-géniale-amusante-craquante.

Évidemment, à 16 mois, on partage tout. Une petit morceau de muffin pour moi, un autre pour grand-papa, bref, j’en suis revenu avec un bon rhume qui m’a un peu handicapé toute la semaine, mais bon, ça valait le coup.

La nuit dernière, je me suis levé vers 2h, parce que j’étais encore trop congestionné pour pouvoir dormir correctement et en regardant par la fenêtre, j’ai eu la chance d’assister à un magnifique spectacle. Le ciel était parfaitement dégagé, comme ces nuits d’hiver où il fait trop froid pour que les nuages osent se pointer le bout du nez. Les étoiles tapissaient le ciel et la lune, éclatante, brillait si fortement, qu’elle projetait au sol des ombres s’étirant longuement sur la neige. J’ai tenté de prendre un photo, mais je n’ai pas pu avoir la clarté voulue. Cependant, l’image ci-contre, donne une idée de ce que j’ai vu alors.

Je suis resté là, de longues minutes, juste pour le plaisir.

Puis, j’ai fait chauffé de l’eau que j’ai ensuite versée dans un bol et j’y ai ajouté quelques gouttes d’huile de menthe poivrée. J’ai pris un linge à vaisselle, pour me recouvrir la tête et respirer ainsi les vapeurs qui m’ont parfaitement dégagé les voie nasales. J’ai pu ensuite retourner me coucher le coeur heureux.

commentaires
  1. unautreprof dit :

    Magnifique! Quand ma fille a besoin de moi la nuit et que je me lève pour aller boire de l’eau ou aller au petit coin, c’est des fois difficile de me sortir du lit tout chaud, mais quand je regarde dehors, la noirceur et la lumière de la nuit me donnent toujours l’impression de vivre un moment privilégié. Ensuite, quand je colle mon bébé, ça étire le moment.
    C’est un classique les virus à l’entrée à la garderie.

  2. Zoreilles dit :

    Je sais tellement ce que tu veux dire… J’ai une petite-fille de 18 mois et la plus grande vient d’avoir 7 ans. On l’a vécu avec la plus grande et on le vit avec la plus petite : les microbes de la garderie, on n’y échappe pas nous autres non plus. Maintenant, on a ceux de l’école primaire qui s’ajoutent, on est exposés à tout ça, on en découvre qu’on ne savait même pas qui existaient!

    Eux finissent par se renforcir le système immunitaire, on espère qu’on les imitera là-dessus aussi.

    D’ailleurs, les grands-parents de notre génération, on est très proches de nos petits-enfants, on gagne beaucoup plus qu’on perd à les côtoyer et c’est très utile pour nos enfants qui travaillent de pouvoir compter sur nous quand un enfant ne peut aller à la garderie pour cause de contagion ou lorsque le CPE est en grève, ou bien les enseignants, lors d’une journée pédagogique ou si une réunion imprévue survient pour nos enfants au travail, etc.

    On fait partie de la solution pour la conciliation travail-famille! On ne s’en plaint pas, au contraire. J’aurais aimé ça être soutenue ainsi quand j’étais jeune maman au travail. J’aurais sans doute fait d’autres choix de carrière. Mais je ne reproche rien à personne, c’était l’époque. Nos parents nous disaient : « On a élevé les nôtres, maintenant on est libres! »

  3. pierforest dit :

    @UnautreProf: J’aime aussi beaucoup la nuit. Le soleil m’est indispensable, c’est comme recharger mes batteries, mais la nuit, quand le ciel est parfaitement dégagé, il y a un calme particulier qui fait du bien.

  4. pierforest dit :

    @Zoreilles: Tu sais, au fond, je me dis aussi qu’en attrapant un rhume de temps en temps, je renforcie également mon système immunitaire. C’est comme de l’entraînement aux arts martiaux. Si on ne se confronte jamais à l’ennemie, on ne s’améliore pas vraiment.

    Ma mère est également très proche de ses petits-enfants (mes enfants). Elle s’intéresse à eux, suit leur vie sur Facebook et il n’est pas rare qu’ils viennent la voir, juste parce que ça fait longtemps qu’ils ne l’ont pas vu. Je me souviens également que ma plus jeune était allée lui présenter son chum quand elle avait commencé à sortir avec lui. Ces liens, ça se développe. Quand les petits-enfants voient qu’on s’intéressent à eux, ils ont envie de partager ce qu’ils vivent et pour les grand-parents, c’est juste du bonheur gratuit.

  5. unautreprof dit :

    Zoreilles : Ils sont bien chanceux d’avoir leurs grands-parents proches, mais ce n’est pas comme ça pour tous. Mon père est près de moi, mais n’a pas le désir d’être aussi impliqué. Les parents de mon chum sont loin et âgés, le père est dans un centre. Je n’ai plus ma mère. C’est vrai que c’est un peu dur de se dire que si on veut faire garder, faut trouver une personne de confiance, mais qu’on ne connait pas. Notre fille a 6 mois, on n’est pas encore près pour ça, mais quand je vois les couples qui ont des parents impliqués, ils se prennent en amoureux un petit 2-3 heures, certains même la nuit. Mon copain a eu ses grands-parents impliqués. Je ne sais pas si c’est l’époque tant que ça.

    • Zoreilles dit :

      Ce n’est pas l’époque tant que ça pour tout le monde, je le vois bien autour de moi, il y a de jeunes parents qui n’ont pas la même chance, et des grands-parents qui se trouvent si loin géographiquement de leurs petits-enfants, ils trouvent ça difficile et je les comprends. Mais quand c’est possible, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse faire à nos enfants de leur donner du temps pour leur vie amoureuse, leur carrière, etc. Peut-être qu’on cherche à donner ce qui nous a manqué?

  6. unautreprof dit :

    prêts pour ça

  7. pierforest dit :

    @unAutreProf: Je sais que c’est souvent différent pour le grand-papa ou la grand-maman. Ton père n’est pas prêt à garder seul la petite et je le comprends. Elle est encore si petite. J’aime établir des liens avec eux, mais s’ils pleurent, s’ils doivent manger, avoir leur biberon ou s’il faut charger changer la couche, je préfère les remettre aux parents. Josée a du plaisir à ces soins des tout-petits, mais dans mon cas je me sens moins à l’aise. Ça fait quand même un bon 18 ans que je n’ai pas changé de couches. Je suis plus à l’aise quand il s’agit simplement de m’amuser avec eux. C’est peut-être la même chose pour ton père.

    • unautreprof dit :

      Mon père, quand ma fille va parler, je sais qu’il sera plus à l’aise. C’est correct aussi. Je sais qu’il va se reprendre plus tard. Il a mentionné la garder. Je le taquine depuis avec ça, mais le sachant mal à l’aise, je ne le serais pas de lui laisser ma fille. Je pense aussi qu’idéalement, le grand-parent ne fait pas parti de l’éducation en soi de l’enfant, mais plutôt des moments privilégiés. Cela étant dit, ça dépend de la situation de chacun.

  8. pierforest dit :

    @Zoreilles: Soit on veut donner ce dont on a manqué, soit on veut reproduire ce dont on a bénéficié. Ce que tu as partagé avec ta petite, ces bricolages qu’elle remettait à tous et chacun, ça, je trouve que ce sont des activités géniales à partager avec ses petits-enfants.

  9. Grand-Langue dit :

    Nos hivers favorisent de formidables spectacles, la nuit comme le jour. Il faut savoir apprécier ces choses qui rendent belle lavie,

    Grand-Langue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s