Quelle famille!

Publié: 11 mars, 2017 dans Bonheur

Au retour de Houston, hier, j’étais assis dans l’avion au côté d’une jeune maman qui voyageait seule avec ses trois jeunes enfants de 8 mois, 3 et 5 ans, dont un passablement actif. C’est du sport de gérer ainsi un voyage d’un peu plus de 4 heures avec une si jeune famille sans que ça ne tourne à la catastrophe. Elle semblait pourtant plutôt zen face à tout cela et s’était bien préparée pour les tenir occupés, avec des jouets, des livres, tablettes électroniques avec la série passe-partout. J’ai mis à profit mes compétences de jeune grand-papa pour lui donner un coup de main, soit en tenant sa souriante petite puce dans mes bras le temps qu’elle s’occupe des deux autres, soit en lisant un livre à son plus jeune fils de 3 ans à un autre moment, ou en discutant sérieusement avec lui au sujet des rivets posés partout sur les ailes de l’avion et qui l’intriguaient beaucoup.

En jasant un peu avec elle, j’ai vite compris qu’ils menaient une vie de famille très très active et un peu atypique. Résidents de Houston depuis quelques années, ils venaient à Montréal pour passer quelques jours en famille. Lui, ingénieur pour l’Agence Spatiale Canadienne, basé à Houston depuis 8 ans et voyageant beaucoup pour son travail, elle, médecin pour une communauté inuit du grand nord, donnant des consultations à distance une partie de l’année et se rendant sur place le reste du temps. Elle s’apprêtait d’ailleurs à retourner dans ce village inuit pour quelques semaines de consultations cliniques en y amenant son bébé et sa cousine. Pendant ce temps, son mari reviendrait à Houston avec les deux plus vieux et la belle-maman. Ouf, quelle famille!

commentaires
  1. Une femme libre dit :

    Quelles vies extraordinaires et utiles! Tu étais à Houston pour ton travail? As-tu pu prendre un peu le pouls de la population? Les gens semblent-ils inquiets ou satisfaits du nouveau président? Bien qu’il me semble que le Texas est un état pro-Trump.

  2. pierforest dit :

    @UnefemmeLibre: Oui, des gens d’une catégorie à part, brillants et complets, conscients du rôle qu’ils peuvent et doivent jouer pour le bien commun. D’ailleurs, après avoir terminé ses études de médecine, sa première destination a été le Tibet où elle a été travailler quelques temps dans les dispensaires, puis le Vietnam, l’Argentine et puis le grand nord québécois. Elle parle le français, l’anglais, l’espagnol, l’inuktituk, lui parle en plus le russe et le japonais. Il sera d’ailleurs probablement le prochain Canadien dans la Station Spatiale Internationale. Vraiment, des gens d’exception.

    Oui, j’étais à Houston pour le travail. La compagnie pour qui je travaille a fait l’acquisition des actifs d’une entreprise en faillite là-bas et il faut tout mettre en place pour redémarrer les activités d’ici 2 ou 3 mois. Ce fut un voyage éclair de quelques jours seulement pour établir des contacts avec des fournisseurs locaux et faire un audit des actifs informatiques.

    À Houston, j’ai été surpris de voir combien l’espagnol est présent partout. La plupart des services sont bilingues, l’affichage, les émissions de télé et de radio. Et puis il y a ces commerces où on vend des armes comme dans un dépanneur. La population locale semble davantage pro-Trump. On aime notamment la rapidité avec laquelle il passe à l’action. Pas étonnant, parce qu’à la base ce gars-là est un impulsif. Et puis une bonne partie de la population du coin où j’étais est assez pauvre. Pauvre, mais avec de gros camions. L’essence était à 1.99, mais pour un gallon, donc plus ou moins 55 cents le litre. Et puis à Houston, tout est plus gros. Les routes, les plats et les gens.

    Je pense avoir mangé plus de légumes en un seul repas à mon retour que durant toute la semaine là-bas. 😉

  3. Une femme libre dit :

    On aura beau dire, les États-Unis sont un pays fascinant et pour nous… exotique! Une autre culture, vraiment! ;o)

    Quand on a appris trois langues, il semblerait que les autres viennent facilement! Ça n’a pas été le cas pour moi malheureusement. Le japonais aurait été une quatrième langue et ouf! c’était extrêmement difficile! Mais la maman des jumeaux parle couramment cinq langues (son français est impeccable et elle l’a appris dans la vingtaine), le japonais est la sixième (elle prend maintenant des cours avancés) et n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin! Le cerveau n’a pas de limites, on dirait!

    • pierforest dit :

      @UneFemmeLibre: Pour ma part, je me suis mis à l’espagnol. C’est toujours une langue qui m’a intéressée et elle pourrait m’être utile au travail. Nous avons une division au Chili et là-bas, outre deux personnes qui parlent anglais et espagnol, tous les autres sont unilingue espagnol. Je devrai m’y rendre, cette année ou la suivante et j’aimerais pouvoir converser un peu avec eux. Je me suis inscrit à un site web http://www.duolongo.com qui permet l’apprentissage de façon efficace et ludique. On met beaucoup l’emphase sur la pratique quotidienne, même si c’est juste à coup de 5 ou 10 minutes. On a une bonne idée de notre progression (je connais 589 mots) et le site permet d’écouter et traduire, écouter et écrire enespagnol ce qu’on entend, répéter des phrases en espagnol pour améliorer la prononciation, etc. C’est un site vraiment très bien fait et totalement gratuit.

      Et puis ça me servira également quand je retournerai marcher sur le chemin de Compostelle, pour échanger avec la population locale.

  4. Anonyme dit :

    C’est fascinant de « t’entendre » raconter comment vit cette petite famille. Ces parents sont des êtres exceptionnels à n’en pas douter. Imagine le bagage qu’auront ces trois enfants-là dans la vie! Qui sait ce que deviendront ce bébé que tu as tenu dans tes bras ou ce bambin à qui tu as raconté une histoire!!!

    J’ai aimé aussi écouter vos échanges, à Une femme libre et à toi, au sujet de Trump et le pouls de la population maintenant qu’il a été élu, je me pose souvent les mêmes questions que vous deux et cela reste un véritable mystère pour moi d’essayer de comprendre ce qu’ils lui trouvent à leur nouveau président.

    S’ouvrir à une langue, une culture, quelle richesse!

    Et voyager reste une façon incroyable d’ouvrir nos horizons…

  5. Zoreilles dit :

    Le message plus haut était de moi, j’ai beaucoup de difficulté à me connecter…

  6. pierforest dit :

    @Zoreilles: Comme le papa est une personnalité publique, on entendra peut-être parler de ces enfants éventuellement, mais avec un environnement du genre, ils seront probablement tenté de réaliser tous leurs rêves.

  7. Une femme libre dit :

    C’est David St-Jacques?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s