Comme un ours

Publié: 6 janvier, 2018 dans Bonheur, Environnement, Juste du bonheur, Réflexions

iglooAujourd’hui, j’ai passé la journée à ne rien faire ou à peu près. On dirait que ces temps froids me rendent un peu somnolent, comme un ours qui hiberne en attendant le retour du printemps. Je me suis installé sur le canapé du salon et me suis emmitouflé dans ma doudou préférée en regardant par la fenêtre et piquant des petits dodos intermittents.

Ce n’est pas juste le froid (-23 ce matin), mais surtout le vent qui soufflait fort, soulevant des tourbillons de neige. Et puis, en fin de journée, le vent a considérablement diminué, alors je suis sorti pour aller pelleter et me dégager une voie jusqu’au bac de compost et enlever de l’entrée la neige qui n’avait pu l’être par le déneigeur qui était passé avec son gros tracteur rouge. Après cette journée où le sol a été balayé par les vents forts, la neige n’était pas floconneuse et légère comme hier, elle avait plutôt la consistante « pukaangajuq », comme on dirait en inuktikuk, c’est-à-dire avec la fermeté correcte pour la découper au couteau à neige et se construire un igloo.

 

 

commentaires
  1. Solange dit :

    C’est un des petits plaisirs de l’hiver de flâner bien au chaud quand rien nous appelle à l’extérieur.

  2. Zoreilles dit :

    À mesure que les journées rallongent, on a le goût d’en sortir un peu, du cocooning…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s