Archives de avril, 2018

Pensée du 30 avril

Publié: 30 avril, 2018 dans Pensée du jour, santé, Société

Pensée du jour

Pour l’atelier d’écriture de Leiloona. En s’inspirant d’une photo, écrire un court texte, juste pour le plaisir d’écrire.

Jballoons-dawn-dusk-106154e l’ai compris tout bonnement comme ça, par un petit matin brumeux de Mai. Je marchais lentement en longeant la route encore déserte et profitant de la fraîcheur matinale quand il m’est littéralement tombé dessus.

J’ai d’abord sursauté, étonné du choc et j’ai ensuite ressenti un grand frisson s’étirer de ma nuque à mon dos puis se propager peu à peu dans mes bras, mes mains, dans mes doigts, comme un pétillement, comme un rayon cosmique qui s’illumine de l’intérieur, comme un bouillonnement de vie qui perce sa bulle. Et là, quelque chose s’est ouvert en moi, comme les pétales d’une fleur se déployant dans un espace confiné, remplissant tous les coins, s’étalant et se moulant aux moindres aspérités, calmant les douleurs et ravivant les douceurs oubliées. Mes mains vibraient d’impatience et j’eu l’envie irrépressible de transmettre la vie, de partager cette joie intense qui m’habitait alors. Je me suis donc penché et j’ai touché le sol qui aussitôt s’est coloré d’un vert tendre se propageant instantanément en une vague déferlante jusqu’au bout de l’horizon. Levant les yeux, je vis d’énormes ballons s’amenant en contre-jour dans le ciel et laissant tomber ici et là, des bulles translucides qui flottaient, toutes légères, en disparaissant dans la brume matinale. Le bonheur, c’est le bonheur qui tombe du ciel, pensai-je. On ne le mérite donc pas, on ne le découvre donc pas, on ne l’invente donc pas, il suffit juste d’être là quand il passe, de le recevoir et de toucher ensuite ceux qui ne l’auront pas été pour qu’à leur tour ils puissent en faire tout autant.

Pensée du 29 avril

Publié: 29 avril, 2018 dans Bonheur, famille, Pensée du jour

Pensée du jour

supermanUn costume de super-héros, on le porte en identité secrète sous ses vêtements, sans que les gens ne le sache et il représente la force intérieure qui nous habite. Dans les moments de doute, se rappeler qu’il est là réveille nos super-pouvoirs comme lorsque l’on touche une amulette enchantée. Ces sont des Yves Martin. Elles sont jaunes avec des lignes noires horizontales sans couture et sont terriblement confortables. Dans les moments importants, je les enfile sous mes vêtements, comme une arme secrète pour me sentir plus fort quand il le faudra.

Ce sont mes bobettes de super-héros.

Pensée du jour

Pensée du jour

Pensée du jour