Pensée du 31 mai

Publié: 31 mai, 2018 dans amour, Bonheur, famille, Pensée du jour, psychologie

Pensée du jour

commentaires
  1. Unefemmelibre dit :

    D’habitude, je comprends bien tes pensées du jour. Cette fois-ci, je ne sais pas ce que tu veux dire.

    • pierforest dit :

      La vie de couple est une épreuve qui n’est pas facile, qui est confrontante. Vivre à deux, c’est apprendre à se connaître différemment, parce qu’on se perçoit au départ d’une façon et ce n’est pas forcément le même retour que l’on a de la part de l’autre. Nos premières années de vie ensemble Josée et moi ont été assez tumultueuses, notamment, parce qu’on venait de cultures familiales différentes, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Chez nous, personne n’élevait la voix. On taisait, on éteignait les conflits. C’était calme, mais ça laissait beaucoup de non-dit et ça ne nous apprenait pas à exprimer notre colère ou nos sentiments négatifs. Chez Josée, c’était l’inverse. Avec une famille de 6 enfants, pour se faire entendre, il fallait juste parler plus fort que les autres. On pourrait appeler cela de la franchise, mais parfois, c’était juste direct, inapproprié et blessant. De mon côté, je me croyais patient, mais en réalité, c’était souvent plus près d’un comportement passif-agressif, parce que je n’exprimais pas ce qui ne me convenait pas. Ensemble, on a beaucoup appris l’un de l’autre et on a créé notre propre culture familiale que je crois plus équilibrée et quand je regarde nos enfants, je pense qu’ils ont hérité du meilleur de nous deux. L’idée qu’on se fait de soi-même est souvent questionnée et remise en question par la vie de couple et ça nous amène vers une vision plus juste et réaliste de qui on est vraiment.

  2. Unefemmelibre dit :

    Oh! Merci de l’explication. J’ai pu constater que les couples qui fonctionnent à long terme ont souvent eu à mettre de l’eau dans leur vin. Tous ces ajustements nécessaires, lorsque faits avec ouverture, peuvent en effet permettre de devenir une meilleure personne. J’ai de l’admiration pour les couples qui persistent et continuent à s’adapter sans jamais se prendre pour acquis. C’est beau!

  3. pierforest dit :

    Après 32 ans de vie commune, je trouve qu’on est dans le meilleur d’une relation. Je trouve juste triste et dommage que notre avenir ensemble soit incertain à cause de cette satanée maladie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s