L’ère des Fake News

Publié: 4 août, 2018 dans opinion, Société

livreJe termine le roman « Les falsificateurs » d’Antoine Bello. Écrit en 2007, ce roman décrit les manoeuvres d’une organisation pour manipuler l’opinion publique à coup de Fake News savamment orchestrées. En 2007, c’était de l’anticipation, enfin, on le suppose, mais aujourd’hui, c’est une réalité incontournable. Avec tous les outils de manipulation et de falsification du numérique actuellement disponibles, on ne peut plus croire spontanément ce qu’on lit, voit ou entend. Le jeu du balancier fera probablement en sorte que les vrais journalistes, crédibles, respectant les règles de vérification des sources et sceptiques de nature vont éventuellement retrouver leur place.

commentaires
  1. Zoreilles dit :

    T’es brave de lire ça, faut être fait fort, comme on dit! Mais c’est bien ça, le pire, comme tu le soulignes, que ce qui nous semblait être de la science-fiction en 2007, 10 ans plus tard, c’est la réalité à laquelle on est confrontés. Tout va si vite et ce n’est pas de l’évolution, au contraire… Des fois, j’ai de la misère à suivre.

  2. Zoreilles dit :

    Mais t’es fait fort pareil, moi je trouve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s