Archives de la catégorie ‘Coup de gueule’

Pensée du jour

Pensée du jour

Pensée du jour

Pensée du jour

Act of God

Publié: 25 septembre, 2011 dans Coup de gueule, Réflexions

Il semble que les haies de cèdre soient un endroit particulièrement propice à la construction de toiles d’araignées.

Je le sais parce que je taille ma haie, à tous les mois d’août et c’est fou le nombre de toiles d’araignée que j’y trouve, quand ce n’est pas carrément ces grosses bestioles dégoûtantes à huit pattes…

————–
Sur une branche de cèdre, vivait Charlotte, une grosse araignée bien en santé. Elle avait construit une large toile pour capturer ses délicieuses proies et nourrir sa progéniture.

À tous les mois d’août, c’est bien connu, c’est la période des ouragans pour les araignées des cèdres. De terribles tempêtes surgissent, sans prévenir, détruisant tout sur leur passage. Ce matin-là, sans prévenir, un « Act of God » a complètement détruit la magnifique toile de Charlotte ainsi que son garde-manger, l’épargnant de justesse. Un peu secouée et le ventre vide, elle s’est vaillamment remise à l’ouvrage pour reconstruire une toile toute neuve en remplacement de l’ancienne.

Charlotte s’était dit ce matin-là: « Mais qu’est-ce que j’ai fait à Dieu pour mériter cela! »

On s’est bien tiré de la crise économique au Québec et au Canada paraît-il. Toutefois, ça ne s’est pas fait sans mal.

Les conséquences, c’est qu’on a hypothéqué l’avenir pour adoucir le présent. Au cours de l’exercice 2009-2010, le Gouvernement fédéral aura accumulé un déficit de $50 milliards. Durant la même période, le Gouvernement Provincial aura accumulé une déficit de $4,7 milliards.

Un déficit, c’est dépenser plus d’argent que ce qu’on a.

Considérant qu’il y a 34 millions de Canadiens et 7,8 millions de Québécois, la part du déficit attribuable à chaque individu du Québec est donc de $2073 pour l’année 2009-2010.  Notre part familiale chez nous (5 personnes) est donc de plus de $10,000 pour cette seule année 2009-2010. C’est le montant qu’il aurait fallu soustraire du revenu familial pour passer à travers la crise sans s’endetter.

Et ne nous faisons pas d’illusion. Puisque ce montant ne sera pas remboursé tout de suite, il est donc emprunté avec intérêts et représentera probablement le double en bout de ligne. L’année prochaine, les déficits ne seront pas éliminés non plus. Les Gouvernements nous disent qu’il faudra de 5 à 10 ans avant de revenir à l’équilibre budgétaire.

Du côté de nos amis américains, c’est encore plus catastrophique. La part individuelle du déficit pour chaque américain représente plus de $5000 pour l’année en cours.

Lors de cette crise économique, (oui oui, on a vraiment eu une crise) Les Gouvernements ont mis en pratique les théories d’un dénommé Keyne, suggérant qu’il y a toujours des cycles économiques et que c’est le rôle des Gouvernements d’investir dans l’économie quand ça va mal.

Évidemment, ce modèle tient correctement la route en autant que les mêmes Gouvernements mettent des sous de côté quand ça va bien. C’est généralement la partie manquante de l’équation. Ainsi, quand ça va bien, on continue à dépenser et à investir tout ce qu’on a et quand ça va mal, on dépense encore plus. C’est à se demander combien de temps ça va prendre avant que tout ne s’écroule vraiment.

Et pourquoi les Gouvernements agissent-ils ainsi?

Parce que c’est ce que le peuple leur demande. Parce qu’on considère encore que ces dettes sont celles des Gouvernements et non les nôtres. Si j’avais reçu une facture à mon nom de $10,000 pour payer les dommages causés par la crise économique en 2010, croyez-vous que j’aurai acheté une nouvelle voiture? Ben non. J’aurai d’abord payé mes dettes, mais comme ces dettes sont celles des Gouvernements et non les miennes, je continue ma vie comme si de rien n’était et je fais « rouler l’économie ».

Sauf que cette façon de voir les choses ne nous incite pas vraiment à faire du ménage dans nos dépenses. On se contente de pelleter en avant sans trop se poser de questions. Et puis si un Gouvernement veut couper trop sévèrement dans les dépenses, on aura juste à élire un autre Parti politique qui nous promettra, lui, de dépenser davantage.

Au fond, on a les Gouvernements que l’on mérite.

10/10 en calcul

Publié: 30 mai, 2009 dans Coup de gueule, Uncategorized
Tags:,

pierreCette fois, j’aurais préféré avoir zéro sur 10.  

En fait, j’arrive tout juste de l’hôpital où je me suis rendu, très tôt ce matin en ambulance. Une douleur avec un grand D, irradiant tout mon flanc droit m’a éveillé assez brutalement. J’ai d’abord pensé que çà passerait, mais plus ça allait, plus ça empirait. Je me suis finalement résigné à me rendre à l’hôpital.

Je voulais m’y rendre en voiture, mais ma chérie m’a convaincu d’appeler l’ambulance. Heureusement, parce qu’en chemin la douleur était devenue si forte que je n’aurais pu me rendre à destination. Verdict: pierre au rein. J’ai habituellement un niveau assez élevé de résistance à la douleur, mais là, je me suis avoué vaincu par ce petit caillou d’à peine 3mm et j’ai accueilli sans rouspéter les doses de morphine qu’on m’a administré. Le pire est fait, paraît-il, même si elle n’est pas évacuée, ce qui devrait normalement se faire au cours des prochaines heures ou jours. C’est sur 10 que le médecin me demandait d’évaluer le seuil de douleur.