Articles Tagués ‘automne’

Une feuille verte

Publié: 15 novembre, 2015 dans L'essentiel, Réflexions
Tags:

persévérance

Au retour de mon jogging, ce matin, je m’étais arrêté, quelques minutes, derrière la maison, comme j’aime le faire le weekend. Ça me permet de retrouver progressivement un rythme normal, mais aussi parce que j’avais trop chaud pour entrer tout de suite à l’intérieur.

Et là, j’ai remarqué cette feuille de notre tilleul, encore toute verte malgré l’automne avancé. Elle m’a rappelé ces qualités de persévérance, de résilience qui me tiennent tant à coeur. Peu importe que les autres autour d’elle aient cessé de combattre devant l’inéluctable destin, elle continue d’y croire.

Une pensée matinale, en ces jours gris, où l’on croit que seule la guerre nous amènera la paix.

Le bonheur, c’est marcher face au soleil sur une route déserte de campagne, au petit matin. C’est se sentir rempli, nourri, comblé de cette énergie solaire apaisante. C’est entendre le souffle du vent à travers les champs de maïs, le concert acouphène de ces milliers d’insectes qui s’expriment gaiement. Le bonheur, c’est voir ces champs  de couleur jaune rouille s’étalant à perte de vue. Le bonheur, ce sont ces nuages qui se découpent sur le ciel bleu. Ahh, le bonheur c’est l’automne.

Je me lève tôt, pour ma marche quotidienne et j’ai remarqué que le soleil a de plus en plus de mal à quitter son lit, le matin.

Vendredi, j’écoutais le vent souffler dans les feuilles et le son était différent. C’était un son d’automne, déjà.

Le bleu du ciel n’est plus tout à fait le même. La couleur est plus forte, moins diluée qu’un ciel d’été.

Hier matin, il faisait 14 degrés.

Les hirondelles ont déserté leur nid. L’homme qui plantait des hirondelles a remballé son arbre.

J’ai vu 8 jeunes canards nager dans le canal ce matin. Ils sont maintenant assez solides pour faire le Grand Voyage, quand le temps viendra.

Et le temps approche.

Cette nuit, j’ai rêvé d’une vieille dame à qui on voulait enlever sa doudou, sous prétexte qu’on devait la laver pour qu’elle soit propre quand on la mettrait à côté d’elle, dans son cercueil. J’étais offusqué et je me suis opposé. Elle était toujours en vie non?

À vouloir passer trop vite à la prochaine saison, on oublie de profiter de la présente.

Ah, comme dirait mon amie Zed, aujourd’hui, j’ai hâte à maintenant.

Je suis dans ces moments où je n’ai envie de rien, où j’aurais juste envie de mettre la switch à off pour 24 heures, juste prendre un break et souffler un peu.

Je pense à ce que je devrais faire aujourd’hui:

 

– Études pour l’examen du 25

– Régler ce truc pour le travail que j’avais promis pour la semaine prochaine et qui ne fonctionne pas comme prévu

– Organiser la séance du Club Toastmasters de mardi prochain

Misère, ça me tente pas… Je me sens un peu déprimé. Le fait de ne pas avoir été rappelé, suite à cette entrevue d’embauche y est peut-être pour quelque chose. Le type était tellement sympa et l’entrevue s’est si bien déroulée…Je me voyais déjà travailler à cet endroit.  Je me sens rejeté…Ahhh, pauvre de petit moi!!! comme dirait Sol.

Va falloir que je l’appelle lundi, pour savoir ce qui a cloché. 

Et puis merde, demain c’est congé. Au diable, toutes ces obligations. Je vais plutôt en profiter pour inviter ma nièce à cette randonnée équestre que je lui avais promis pour son anniversaire. Ça va me faire du bien à moi aussi et puis, elle va être tellement contente quand je vais l’appeler. Et j’en profiterai pour prendre des photos d’automne… Hiiii Ah!