Articles Tagués ‘planification’

volretardeÀ l’approche d’un événement important, j’ai toujours un stress de dernière minute, le trac.  Au moment de quitter le travail avant une période de vacances, j’ai généralement le stress du « Est-ce que j’ai pensé à tout, est-ce que tout est sous contrôle? ».

J’ai presque toujours l’impression d’avoir oublié quelque chose et que je vais le découvrir trop tard.

 

Quand je prépare les bagages avant de partir, c’est la même chose: « Est-ce que j’ai pensé à tout, est-ce que tout est sous contrôle? ». Idem à l’approche d’un comité de direction où je devrai intervenir. Même chose à l’approche d’un examen. Quand on quitte la maison pour une soirée: « Est-ce que les fenêtres sont toutes bien fermées, les portes barrées, les ronds de poêle éteint, la lumière extérieure allumée pour y voir quelquechose au retour, ai-je suffisamment d’essence, etc ».

Je quitte toujours pour un rendez-vous de sorte à être sur place 15 minutes avant l’heure prévue de sorte que si un pépin arrive en chemin, j’aurai une marge de manoeuvre…J’arrive donc systématiquement prêt pour l’événement et c’est rare que j’ai de mauvaises surprises, mais c’est épuisant à la longue.  Je sais que c’est un comportement anxieux mais je suis fait ainsi. C’est, par ailleurs, un trait de caractère utile dans mon travail, parce que je planifie tout dans les détails et j’ai toujours un plan B, voire un plan C. 

Depuis une semaine, je surveille météomédia deux fois par jour (minimum). Pour savoir le temps qu’il fera à Cayo Coco et planifier nos activités sur place ainsi que les vêtements qu’on amènera dans nos bagages. Je surveille aussi la météo de Montréal, pour voir si le départ risque d’être retardé par une tempête de neige et penser à ce qu’on fera. Est-ce que je louerai mon propre avion, est-ce que j’irai à Cuba en auto? (Un peu d’auto-dérision me fait du bien parfois 🙂 ).  Je vois que Dimanche on annonce entre 20 et 30 cm de neige et de la poudrerie débutant le matin à Montréal.  On part tôt 6h45, alors j’espère simplement que l’avion va décoller. Une fois dans le ciel, on sera ok et ça ne me dérange pas si au retour, je dois pelleter. Pelleter quand on est bronzé me semble que c’est plus facile. 🙂

hmmm…va-t-il faire soleil à notre arrivée? Je vais aller jeter un coup d’oeil sur Météomédia. 🙂